Star Wars : Les Derniers Jedi - une étude révèle que 50% de la haine a été provoquée par "des trolls russes"

Prescilia Correnti | 3 octobre 2018 - MAJ : 03/10/2018 17:49
Prescilia Correnti | 3 octobre 2018 - MAJ : 03/10/2018 17:49

Une étude universitaire américaine s’est sérieusement penchée sur les véritables sources de la haine concernant Les Derniers Jedi. Encore un coup des Illuminati, sûrement.

On ne reviendra pas sur la polémique intarissable de Star Wars : Les Derniers Jedi. Outre les harcèlements en ligne qui ont suscité colère et indignation auprès des acteurs de la saga (dont Kelly Marie Tran victime de harcèlement et d’insultes racistes), le film de Rian Johnson continue encore aujourd’hui de diviser très vivement les fans de la saga intergalactique. Alors, en pourfendeurs de la justice, des chercheurs américains ont décidé de lancer une étude à grande échelle sur le sujet afin de découvrir les véritables raisons du bashing de Star Wars.

L’étude a été publiée par le chercheur Morten Bay sous le titre :"Faire des Haters une arme et la politisation stratégique de la culture pop à travers la manipulation des médias sociaux." A noter toutefois que cette étude n’a pas une portée divine, et qu’il faut éviter de la prendre trop à cœur. A bon entendeur...

 

Photo Gwendoline ChristieUn film mobilisant politiquement

 

Selon l’étude, la plupart des arguments mis en ligne par les fans sont en réalité des mesures "d’influence politiques délibérées et organisées" déguisées. Dans ses notes, le garant du projet a notamment écrit :

"L’objectif probable de ces mesures est d’accroître la couverture médiatique du conflit, ajoutant ainsi à la propagation d’un récit de discordes et de dysfonctionnements généralisés dans la société américaine. Persuader les lecteurs de ce récit reste un objectif stratégique pour le mouvement américain, et des réseaux de la droite alternative "alt-right", ainsi que pour la Fédération russe."

Morten Bay a donc contasté, que 50,9% des personnes ayant tweeté des propos négatifs sur le film étaient "politiquement motivées ou même pas humaines."  En effet, il a remarqué qu’un certain nombre de ces utilisateurs semblaient être des "trolls russes".

 

Photo Laura Dern"Je suis quand même énervée"

 

Ce qui ressort globalement, c'est que Morten Bay isole trois types de réactions : celles qui sont politiquement motivées, celles des trolls et des bots et enfin celles des "fans extrêmes" de la saga Star Wars qui représentent pour lui des critiques honnêtes du film. Les deux premières catégories représenteraient donc plus de la moitié des commentaires avec 50,9%.

De son côté, Rian Johnson, le réalisateur du long-métrage, a apparemment été touché par l’étude puisqu’il l’a relayée sur son compte Twitter (suivi par presque un million d’abonnés). Pour le réalisateur de Looper et Brick, la statistique selon laquelle 50,9 % des réactions négatives étaient motivées par des considérations politiques étaient pour lui "cohérante avec ce qu’il avait vécu, et ressenti sur les réseaux sociaux"  lors de la sortie du film.

Une chose est sûre, si cette étude pouvait clore le débat, on ne serait pas mécontents.

 

Photo Kelly Marie Tran, John BoyegaKelly Marie Tran est elle aussi très (très) énervée

Tout savoir sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ano
16/10/2018 à 23:49

Petit complément, et pour rajouter, The Mandalorien la nouvelle série, j'ai eu l'espoir que ça se passe "avant et non ça se passe après" et puis concernant le concept, je me suis dit "super, un nouveau perso" et ben non visiblement c'est pas le cas…

Tout ce qu'ils reprennent le plupart du temps existent déjà et quand c'est nouveaux, t'a des persos comme Snoke qui fait penser à Voldemort, Kylo Ren au professeur Rogue.
Les persos féminins n'en parlons pas, et encore moins de l'amiral aux cheveux roses.
Soit c'est ça, soit c'est brun, mais tu vois jamais de blonde, de rousse.

Parcontre, la couleur de peau ne semblent pas être un problème.

Ce qui dérange même en étant asiatique voit un acteur apprécié en Asie fait des prises avec son baton de Kung-Fu…

Pour les fans dit-on Star Wars 9 sera leur dernière chance.
Je regarderai pour finir cette trilogie mais si je sens pas le côté "spectaculaire et pris d'émotion", ça n'ira pas plus loin…

Sinon, la rapidité des films, il y a beaucoup de passage qui passent des fois très lentement et des fois très vite, il n'y a pas tellement de juste milieu entre toute les scènes.

Et malgré ce que pensent certains fans, pour moi l'épisode 8 est celui que je reconnais le plus.

Le 7 tu ne raconte rien en particulier, tu introduits.
Rogue One, tu proposes, aucune blague à 2 balles mais des décors et un scénario qui ne me séduit pas, je ne reconnais rien de l'univers.

Solo, un compromis entre les 3.

- Un perso qu'on connaît.

-Une histoire sans Jedi et c'est pas ce qui se passent à la fin qui va nous le rappeler.

- Et des blagues bien relou avec votre féminisme mal placé et gratuit dans le film.
Et contrairement à ce que je pensais avec la scène de Chewie et Solo, c'est clairement pas ça, c'était logique ce qui s'est passé après.


Les films devraient toujours se suffir à eux-même et toutes scènes devraient servir le scénario.

A quoi bon prétendre "prendre plus de temps et dépenser plus d'argent".

L'importance c'est la qualité, ça peut prendre 2h00 ou 1h30 mais ça ne changera rien.

Le film peut être long mais chiant à certain moment.
Alors, je préfère un film plus court avec de la qualité que j'apprécie du début à la fin.

Que voir des scènes dont je n'ai pas envie.

Les gens dit-on ont le droit d'aimer le fast-food, mais si ils avaient le choix entre "bien manger et le contraire", je doute que la majorité choisissent la 1ère option…

Du moment, où les gens acceptent, il n'y aura pas de changement, ils achètent, ils "croient que ça marche" mais entre acheter et aimer et acheter et revendre après….

Lucas l'a bien compris "Je veux marquer leur esprit", son but était de vendre du rêver et proposer et faire en sorte que les gens soient marqués à jamais et leur donne un but avec sa philosophie.

A tel point qu'importe le film d'avant qu'on a aimé, on le vendra jamais…

Un film qui vend n'est pas forcément un film qui marche et les critiques sont bonnes à prendre si elles sont constructives.
Le gars qui dit "c'est super" mais à part, des explications, pourquoi c'est bien…

Excusez moi, si je me répète, j'oublie un peu ce que j'ai dit avant, car j'ai arrêté d'écrire pour des raisons persos et parce que plus on écrit et visiblement plus faut faire attention…

L'heure n'est plus à la confiance et à la liberté...

Ano
16/10/2018 à 23:32

Vu que les messages direct et cohérent ne passent pas, je vais prendre ça avec un message d'ironie.

Alors c'est des trolls ?

Je veux bien mais pas avec ce que je vais écrire.

Solo, les chinois qui n'ont pas aimés ce films, et le 1er trailer et 2ème trailer de Star Wars résistance tout juste apparu, aussi tôt démonter.

De même que les jeux comme SWTOR, Battlefront 2 qui se fait critiquer.

Alors toujours ces messages apaisants pour "essayer de se corriger et de rassurer les fans".

Inutile de mentir, ça n'a pas marché, et c'est tout.

Ce n'est pas la faute des fans et les prétextes ne sont clairement pas bon.

Au début, tout le monde étaient optimiste mais depuis…

Je suggère pour la boîte d'essayer d'arrêter de vouloir se rattraper quand on voit les résultats.

Exemple, je m'attendais à voir quelque chose de nouveaux, c'est toujours l'empire contre les rebelles, on voit toujours Tatooine et Hoth.

Pas de nouvelles choses créées, si ce n'est les espèces extra qui n'en sont clairement pas (qui ont été des fois juste conçus pour le film).

Le jeu des acteurs est bon mais malheureusement Durandal et d'autres l'ont dit, tu ne ressens pas d'émotion particulièrement intense.

Comme ressentir la peur que la personne meurt, ne pas savoir ce qui va se passer, être attaché par les méchants, voir l'évolution des persos (outre que les Mary-Sue tant critiqué).
Des musiques épiques et des noms de planètes qui sont faciles à retenir et qui ont la classe.

Exemple Luke Skywalker, rien que se nom, tu ne l'oublie pas, la musique de Dark Maul Dual of the Fates aussi.


Sans compter la tête des acteurs qui avaient clairement été choisis par rapport à ce qu'ils étaient physiquement et à leur jeu d'acteur bien entendu.

Bref, on le sait mais ce que je veux dire.

C'est que c'est facile de dire "On ne pourra jamais faire mieux qu'avant" mais le PDG de la nouvelle direction, il a eu trop d'ambition.

Alors si on essaye de se rattraper en disant que tout va bien et que juste avant on dit ce genre de propos, qu'il n'y aura jamais de persos aussi bien…

L'univers étendu comme la vieille république, était un exemple typhique.

Ce ne sont pas des films mais si on se base là-dessus "en s'inspirant mais pas en copiant et remplaçant traits pour traits", en gardant la base, on fait quelque chose de génial et c'est comme ça que la prélogie s'est fait appréciée malgré tout.

Surtout que l'épisode 3 est le meilleur d'après les retours de la prélo, mais les gens n'ont pas aimé le 1 et après un peu le 2 et donc on généraliser sur les 3 films…

Pareil pour Star Wars 8 et Solo.

Toutes critiques de films a des répercussions sur les prochains et c'est ce qui est entrain de se passer.

Si les gens critiquent c'est pas pour rien, c'est pas juste des haters mais aussi parfois des passionnés, les fans ne veulent pas qu'on leur montrent toujours la même chose.

Ils veulent garder la base mais veulent voir quelque chose de nouveaux et on l'a vu avec tout les jeux et l'univers étendu.


Duran l'a dit, il y a une différence "entre un reflet est une copie, ça a l'apparence et le goût du Star Wars mais ça ne l'est pas", on veut en mettre plein les yeux, à tel point que l'en oublie la profondeur et ça vaut pour beaucoup de blockbuster.

Les meilleurs films que j'encouragent actuellement sont les films indépendants et qui font ce qu'ils veulent…

Exemple "les nouveaux mutants", il a été apprécié le début mais le "marketing a jugé que ce film ne marcherait pas, alors ils veulent le rendre plus dure".

C'est comme les journalistes, toujours à l'opposé de ce que pensent les gens qui regardent le film.

Renseignez-vous comparé et vous verrez la réalité, si vous suivez un peu si vous faites partie de "ces nouveaux-nés" je les appelles ainsi…

Et comme tout films de maintenant, on ne peut s'empêcher de parler de "c**" et selon les films comme Aquaman et d'autres, c'est juste grossier, sans intérêt et ça ne sert clairement pas le film…

Les films qui ont le plus marché, étaient bien les films les plus sérieux.

Les enfants c'est bien beaux mais quand ils vont grandir…

On ne peut s'occuper que des enfants, car après, la majorité est adulte et donc il y a beaucoup plus de monde à convaincre, ce que George avait déjà pas tellement compris à l'époque.

Ce qui a bien descendu le film, on le sait bien.

Si les films avaient été plus noirs, Space Opera, c'est quelque chose de sérieux, quelque chose qui te prend au tripes et maintenant, c'est clairement "juste de l'action", aucune science-fiction.

Me parlez pas des armes ou des armées car à part ça, il n'y a rien qui fait rêver, à part des petits effets spéciaux.

Si leur but de Star Wars 9 est bien de faire un mélange du tout, alors j'espère que les planètes futuriste et des pouvoirs autre que "poussée et éclair" seront au rendez-vous…

Le coup du Skype ou du Mirage de Naruto, ce n'est clairement pas un exemple, on sent trop la volonté "je fais ce que je veux" et c'est comme ça qu'on détruit ce qu'on fait les autres…

Tu gardes la cohérence, ou tu perdra gentiment tout les fans et les notes négatives qui continuent et coms ne sont que "Justice" au final (dans le sens normal).

Je promets de ne plus revenir, mais si les films continuent de se faire descendre, il faudra peut-être revoir cette "notion de troll"...

Karkass
05/10/2018 à 13:50

Ou alors c'est de la merde.

Joe
05/10/2018 à 08:07

Merci Piotr pour la recherche et ces infos qui me paraissent tout de suite bien plus crédible.

corleone
04/10/2018 à 11:46

Alors là ça c'est la meilleure non mais c'est quoi ce délire?? Et Rian Johnson qui approuve et relaye je crois que tout est dit sur cette farce grossière qui loin de les dédouaner ne fait que les enfoncer davantage.

Adam
04/10/2018 à 10:33

En générale quand un article commence par les mots "Selon une étude américaine" ça sent le bullshit à des kilomètres. Mais là c'est le pompon!
Il est indéniable pour moi que le Kremlin est intervenu dans les scrutins de 2016 pour le brexit et trump à travers les reseaux sociaux et qu'il continue actuellement en rémunérant des trolls dans les commentaires de site d'information. Mais à ce que je lis c'est surtout pour tout ce qui a trait à la politique internationale; je ne pense pas qu'ils ont de la tune pour un film popcorn.

bof
04/10/2018 à 09:46

bright est meilleurs que les épisodes 7 / 8, j'ai eu plus de satisfaction à regardé bright que regardé ces star wars, à part rogue one, y'en a pas eu un de correct, le 8 n'a été que du wtf même pas drôle, durendal a très bien résumé tout ce qui n'allait pas et ça critique fait plus de 2h... Plus de cohérence ou de vraisemblance dans son univers... frustrant quoi.

fuck-the-bisounours
04/10/2018 à 08:06

De mauvais critiques en masse, suivies par les moutons (le genre dominant des années 2010) qui répètent ce qu'ils ont entendu/lu et le tour est joué... Ouais ça se tient.

JANGO56700
03/10/2018 à 22:20

Ah maintenant c est la faute des Russes, lol,
Si on fait tout ce tapage autour de Star wars c'est que tout simplement on essaye de maintenir la franchise à flot malgré ce ratage de l'épisode 8

Helric
03/10/2018 à 21:18

Si les Russes payent les mauvaises critiques je tiens a signaler que j'ai pas reçu mon chèque.

Plus
votre commentaire