De Retour vers le futur à Star Wars : la productrice Kathleen Kennedy va recevoir un prix historique de l'Académie des Oscars

La Rédaction | 6 septembre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 6 septembre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Kathleen Kennedy, présidente de Lucasfilm et collaboratrice de longue de date de Steven Spielberg, va recevoir un Oscar d'honneur.

E.T. L'Extra-Terrestre, Gremlins, Indiana Jones et le Temple Maudit, Retour vers le futurLa Couleur pourpre, Les GooniesEmpire du soleilQui veut la peau de Roger Rabbit ?, Les Nerfs à vif, Jurassic Park, La Liste de SchindlerSur la route de MadisonTwisterSignesLe Scaphandre et le papillonPersepolisPonyo sur la falaiseL'Étrange Histoire de Benjamin ButtonStar Wars : Le Réveil de la Force... Kathleen Kennedy a un CV monumental. Et elle a gagné un pouvoir et une influence encore plus grande depuis qu'elle a été choisie pour diriger Lucasfilm, en octobre 2012.

Pas étonnant donc de la voir parmi les noms qui viendront récupérer un des Governors Awards, remis par l'Académie des Oscars. Elle sera notamment saluée aux côtés de son mari, Frank Marshall, lui aussi producteur.

 

photo, Steven SpielbergKathleen Kennedy et son fidèle Steven Spielberg

 

Les Governors Awards honorent ceux dont la contribution à Hollywood est jugée comme extraordinaire et remarquable. Kathleen Kennedy et Frank Marshall recevront le Irving G. Thalberg Award, présenté comme le prix qui salue la qualité constante et haute du travail dans le milieu du cinéma. Une reconnaissance réellement précieuse, puisque cette distinction a notamment été remise à Francis Ford Coppola et Darryl F. Zanuck.

Kathleen Kennedy sera la première femme à recevoir ce Irving G. Thalberg Award. Elle a souvent été citée pour en recevoir un, mais son rôle au sein de l'Académie l'a par le passé empêchée d'y accéder. Elle a récemment quitté le comité de l'Académie.

Kathleen Kennedy a été nommée neuf fois aux Oscars, le plus souvent pour les films de Steven Spielberg, de E.T. L'Extra-Terrestre à Lincoln.

 

photo, Frank MarshallFrank Marshall, entre Spielberg et Harrison Ford

 

Pour ceux qui regardent avec stupeur et tremblements la montée en puissance du studio Disney, avec Marvel Studios, Pixar et le rachat désormais dans les tuyaux du catalogue de la Fox, sans oublier leur service de SVOD nommé Disney Play, il n'aura pas échappé que l'époque est particulièrement glorieuse pour Mickey.

Après un succès phénoménal en sallesBlack Panther est considéré, pour des raisons douteuses, comme un prétendant aux Oscars. Kevin Feige, le patron du MCU, recevra un prix d'honneur de la guilde des producteurs (le David O. Selznick Achievement Award). Et Kathleen Kennedy entrera donc dans l'histoire avec un Irving G. Thalberg Award.

Alors que la boss de Lucasfilm est dans le viseur de nombreux fans, qui considèrent que Star Wars : Les Derniers Jedi est un ratage colossal et que la gestion de la licence est catastrophique (la production et le box-office de Solo : A Star Wars Story n'ont pas aidé), cette reconnaissance ne devrait pas passer inaperçue.

 

Affiche

Tout savoir sur Kathleen Kennedy

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
jacamel
08/09/2018 à 22:28

A "La majorité silencieuse"
C'est une usurpation de pseudo ! : la majorité silencieuse, elle est ... silencieuse ! Elle ne vient pas radoter comme toi, sur ce site.
La majorité silencieuse" c'est les millions (oui les millions !) de gens qui ont apprécié le dernier film que toi (le maitre es-matière, sans doute !) juge mauvais. nul !

MystereK
07/09/2018 à 16:34

On ne parle pas d'un film, on parle d'une carriète... vous avez vu la liste impressionnate de films exceptionnels auxquels elle a participé ?

La majorité silencieuse
07/09/2018 à 08:39

Tous ces efforts pour nous imposer un mauvais film comme bon.
incroyable....

MystereK
07/09/2018 à 07:48

Un nombre impressionnant de réussites et une mise au pilori par certains pour quelques films qui ne sont pas à leurs gouts bien qu'ils aient des qualités certaines tout ça parce que qu'ils ne suivaient pas leurs canons de ce qu'ils auraient voulu que ces films soient. Tristes réactions, Le courrenement de cette carriète est pleinement mérité pour le plaisirs , les émotions et le bonheur qu'elle a apporté à des millions de spectateurs, même avec ses dernières production en déplaise à ceux qui n'ont pas aimé.

rudy mako
07/09/2018 à 01:43

Il n'est jamais trop tard

Gage
06/09/2018 à 23:07

Et sûrement un Razzie Awards bien mérité pour la fin de sa carrière.

Ratatak
06/09/2018 à 21:40

Et Tommy Wiseau ? Il est où son Oscar d'Honneur ?

Gage
06/09/2018 à 19:26

Alors le prix là faut juste qu'il s'arrête avant SW. Faut pas déconner non plus.
Et elle aurait vraiment dû rester avec Marshall et Spielby, parce-que jusqu'à présent, elle vaut pas un pli.

votre commentaire