Sin City 2 : le producteur poursuit Robert Rodriguez en justice suite au flop de la suite

La Rédaction | 23 août 2018 - MAJ : 23/08/2018 14:28
La Rédaction | 23 août 2018 - MAJ : 23/08/2018 14:28

Echec artistique et économique, Sin City : J'ai tué pour elle est resté dans la gorge de pas mal de monde. Y compris ses producteurs, qui attaquent Robert Rodriguez en justice.

Suite tardive de Sin CitySin City : J'ai tué pour elle n’a pas été bien reçu par la critique et n’a pas rencontré le public qu’il visait. Là où le premier avait engrangé plus de 158 millions pour un budget d'environ 40 en 2005, la suite n'a pas atteint les 40 millions au box-office en 2014, alors qu'il en aurait coûté plus de 60.

Un insuccès qui pourrait avoir été décuplé par les coûts de fabrication du métrage, d’après le producteur Sergei Bespalov. Ce dernier a en effet assigné le metteur en scène Robert Rodriguez devant la Haute Cour de justice de Californie.

 

 Joseph Gordon-Levitt

 

D’après le producteur, le réalisateur de Planète Terreur et du prochain Alita : Battle Angel aurait fait preuve « d’une série de comportements inconséquents » lors du tournage, qui auraient provoqué des dépassements budgétaires à hauteur de plusieurs millions de dollars. Deadline a dévoilé le détail de la plainte déposée le lundi 20 août 2018.

« Quand les résultats sont tombés, Sin City 2 productions avait financé quasiment 15 millions de dollars de dépassements au-delà du budget sur lequel s’était engagé Robert Rodriguez, lorsqu’il a accepté de travailler sur Sin City : J'ai tué pour elle. SC2 ne devrait pas avoir à supporter les conséquences des ratés de Robert Rodriguez, son échec à tenir ses engagements et les nombreuses ruptures contractuelles en regard du projet initial. »

 

Photo , Robert RodriguezRobert Rodriguez

 

La plainte avance des accusations sévères. À l’heure où l’on évoque fréquemment les budgets des super-blockbusters super-héroïques, les sommes invoquées pourraient sembler dérisoires, mais il n’en est rien. En effet, le budget officiel du métrage est de 65 millions de dollars, et il n’en a rapporté que 40 lors de son exploitation. 15 millions de dollars représentent donc un enjeu plus que symbolique vu les comptes de la production.

Mais là où la situation se complexifie un tantinet, c’est que Sergei Bespalov lui-même est poursuivi en raison des pertes du long-métrage. En effet, Merkel Business Overseas, qui compte parmi les investisseurs ramenés par le producteur, lui réclame également 10 millions de dollars.

Robert Rodriguez, lui, s'est envolé vers de nouveaux cieux avec Alita : Battle Angel, produit par James Cameron, et au budget qui se situerait entre 175 et 200 millions. Le film sortira le 26 décembre.

 

Tout savoir sur Sin City : J'ai tué pour elle

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Dwight
06/11/2018 à 22:59

Sincerement ,Sin city 2 est une daube totale quand on connais les BD , le budjet depensé sans compter le temps consacré ,.. Le sc 1 lui est une tuerie !! Un chef d oeuvre aussi bien cinématographique que dans sa prouesse a copier minutieusement chaque scène ded livre sur grand écran ! En gros , il réunissais 3 livres (trestrès fidèlement) en un seul film : -sin city (tome 1 )(avec marv,-cet enfant de salaud (tome 4) avec Hartigan et -le grand carnage (tome 3 )avec Dwight et son nouveau visage,..interprété par clive Owen,.. Plus sans compter le passage de Josh hartnet qui est fidèlement lui aussi tiré d un tome (le 5 je pense ) a courtes histoire ,.. En bref ,..Ça aurais du etre exploité autrement ,.. Le sc2 est composé de 3 histoires dont 2 inconnues au bataillon la seule valable du film et fidèlement tirée des bouquins est celle de Dwight (j ai tué pour elle) (tome 2) avec Josh Brolin ,.. Après je dis pas l' histoire de Johnny était super j ai adorer le jeux d acteur du gouverneur ,.. Mais apres , non je regrette en tant que véritable Fan de Miller je le trouve a chié,.. Pour moi il aurais du juste interchangé Nancy par la gonzesse du tome 6 , et ainsi faire entrer le personnage le plus charismatique de sincity ; Wallace ,.. Ca ça aurais été magnifique! et vous auriez pris votre pied :) ,.. Ici on a juste voulu plaire a un nouveau public ignorant de la mytologie du comics (en explotant un bruce willis fantome) ,..et qui n as quand même pas accroché au final .. Mauvais calcul car les fan ont détesté aussi ,..

Pseudo1
24/08/2018 à 01:43

@ripper

Désolé, mais autant j'avais adoré le 1, autant le 2 était chiant comme la mort en termes de rythme et de scénario. A part la conclusion de l'arc de Hartigan/Nancy (et encore !) et à la rigueur Eva Green topless (même si c'est du numérique), je n'ai rien retenu de valable de ce film.

antoine
23/08/2018 à 23:58

je suis d accord avec Ripper

Ripper
23/08/2018 à 21:56

SC2, est reussi.
L'un des grands probleme du film, c'est qu'il est sorti bien trop tard pour sa qualite et son style aux yeux du public acctuel.
Ce que les gens n'on sans doute pas reussi a comprendre, c'est que Sin City sera toujours Sin City.
Rodriguez l'a fait en 3D pour cette raison, esperer seduire ce public habitue aux imenses blockbuster idiots.
Un des autres souci du film...
Mais non, Sin City J'ai tue pour elle est LE Sin City 2.
Celui qui aurait du engrange le troisieme.
Flop oui, merite, non.

Hank Hulé
23/08/2018 à 17:43

@yolo : t'as raison, restons médiocres.

Davinci04
23/08/2018 à 17:07

Au delà de l'article qui montre que l'oseille c'est le coeur, les poumons le Cerveau, les membres et le troufiou du monde entier mdrr, je comprends pas pourquoi il a fait un tel flop. D'accord il était moins bon que le premier, c'était un diamant brut, mais ce SC 2, moi il il m'avait bcp plu quand même !

Yolo
23/08/2018 à 16:46

C'est la fin de l'été qui rend les gens si nerveux ? J'ai l'impression que le taux de petites colères et crises a explosé depuis une semaine ici. Respirez les gens, la rentrée c'est pas grave. Et si ça l'est, réglez ça ailleurs.

Theo
23/08/2018 à 16:43

mince, si je coule ma boîte,mes petits investisseurs vont me courser en justice!

Hank Hulé
23/08/2018 à 16:42

Encore un article supposé de fond mais qui reste à la surface : "La plainte avance des accusations sévères".
Lesquelles ? C'est ça qui est intéressant ! On se doute bien que ce n'est pas le dépassement de budget qui est le nœud du problème mais ses CAUSES, donc les griefs reprochés à Rodriguez.
alors, c'est quoi ?
Si le mec arrivait sur le plateau à midi pour repartir à 13 heures, si le mec ne pouvait tourner car coké à mort ?
des précisions, merde !

Nope
23/08/2018 à 16:02

Haha, si le film eut été un succès, jamais il n'y aurait eu de telles poursuites mais comme les producteurs ont perdu de l'argent, il faut un coupable, forcément. Et c'est certainement pas eux même s'ils ont vu el coup arriver, forcément aussi.
Ces producteurs se prennent pour des banquiers ma parole... Va convaincre un réalisateur de bosser pour toi après ça... Quel étroitesse d'esprit...

Plus
votre commentaire