The Dark Knight : un acteur explique les coulisses d'une scène complètement ratée

La Rédaction | 17 juillet 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 17 juillet 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

The Dark Knight a beau être un film très aimé, certains de ses mystères et erreurs demandaient encore à être éclaircis.

La cinéphilie est parfois énigmatique. Par exemple, pourquoi The Dark Knight est-il bien souvent préféré à The Dark Knight Rises, au gré de motifs pas toujours évidents ? Pourquoi est-il perçu comme plus cohérent, quand l’ensemble de son intrigue est presque totalement dénué de sens ? Ou encore, pourquoi tout le monde s’est-il focalisé sur la mort – embarrassante – de Marion Cotillard, quand le deuxième chapitre de la trilogie contient une scène encore bien plus problématique ?

En effet, quand le Joker veut répondre à la prime que vient de mettre Gambol (Michael Jai White) sur sa tête, il décide de le tromper et finit par le zigouiller.

 

photoMichael Jai White, un excellent acteur et producteur, trop peu connu

 

Sauf que la séquence en question est très dure à comprendre, n’a pas un grand sens en matière de montage et ne permet pas véritablement de comprendre ce qui arrive à ce méchant de seconde main. Pour autant, on ignorait ce qui avait bien pu se passer pour que Christopher Nolan perde à ce point ses moyens.

Bien conscients du souci, les journalistes du Hollywood Reporter ont demandé à White ce qui s’était passé en détail.

« C’est le genre de situation où ils avaient de plus grandes ambitions pour Gambol, c’était un personnage qui devait resservir à l’avenir, je crois. Il y avait l’idée d’en faire plus ultérieurement avec lui et des choses qui ont finalement été coupées. Je pense que c’est lié à la perte malheureuse de Heath Ledger. »

Si votre mémoire est bonne, la « mort » de Gambol est un des principaux problèmes du Dark Knight, qui révèle combien le décès imprévisible de Heath Ledger a bouleversé l’organisation interne du récit. En effet, difficile de ne pas remarquer à l’image que le montage ne fait pratiquement aucun sens, et que la disparition du personnage est beaucoup plus abrupte et techniquement à la ramasse que celle de seconds couteaux du chapitre suivant.

 

photo"Why so serious ?"

 

« Je pense que les gens sont capables de dire que ça n’a jamais été pensé comme une scène de mort, rien qu’à la bizarrerie du montage. Le personnage ne devait pas mourir. Ça a juste été ajouté ultérieurement au montage. »

En effet, Gambol devait bien, comme on l’aperçoit dans le film, se faire déchiqueter la bouche par le Joker. Mais, logiquement, il ne mourrait pas, mais se voyait affublé à son tour d’un sourire cicatriciel rappelant L’Homme qui rit, de Victor Hugo. Pour autant, Michael Jai White sait d’expérience que de tels revirements sont toujours possibles.

« J’ai été des deux côtés de la caméra et je comprends. J’ai été aussi surpris et choqué que tout le monde. Juste après que Gambol ait touché le sol, j’étais confus du genre "mais qu’est-ce qui vient de se passer enfin ? bon bah je suppose que je ne reviendrai pas."»

On ne saurait mieux dire.

 

Photo Christian Bale, Morgan Freeman"Rappelez-moi le stagiaire montage là."

Tout savoir sur The Dark Knight

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Nicotine46
19/07/2018 à 21:57

Je trouve cette scène excellent justement. L'une des meilleures du film pour moi.

Après j'avais en effet un peu tiqué sur ce détail en particulier. Je me suis aussi posé la question de ce qu'il arrive à ce personnage secondaire (il semble mourir mais on ne le voit jamais clairement).

Au final ça importe peu. Ca me rappelle d'ailleurs la scène du hamburger au début de Pulp Fiction lorsque Jules et Vincent débarque chez Brett et ses potes pour récupérer la valise. Jules tire sur le mec alongé sur le lit pour interrompre Brett. Mais après on ne le voit plus jamais ce type. Est-il mort ? Le plan large ne le suggère pas vraiment. C'est très confus. Si quelqu'un a une explication.

Electrolite
18/07/2018 à 21:58

Quelqu'un a compris quelque chose à cet article, rédigé avec des pieds?
Les titulaires sont partis en vacances et c'est les stagiaires qui gèrent la boutique?

Liming
18/07/2018 à 11:05

La balle dans le mur à l'epoque j'ai compris que c'est pour retrouvé qu'elle type de balle a été utilisé, et ensuite pouvoir la reconstruire pour trouver l'empreinte digital du tireur.
Enfin c'est ce que je crois du coup je cherche pas plus loin.

Marco
18/07/2018 à 06:50

C est raoul qui a raison!!!moi les films de super héros me font rêver!!j adore....bon a part le green lanterne comme tout le monde.....

Raoul
17/07/2018 à 20:59

Les mecs se réveillent 15 ans après sur un truc qui n'a jamais gêné personne. Laissez ces films tranquilles.

Marco
17/07/2018 à 20:16

Étant fan de comics et en ayant lupas mal aussi a 40 ans....je trouve de toutes façons que mes histoires deviennent de plus en plus incohérentes .......désolé de dire ça mais ça devient du n importe quoi !!!ma guerre des DC Marvel mcu Sony.....bref tout part en vrille et ne suis même plus l'ordre chronologique des comics......

Bibi
17/07/2018 à 19:30

Jamais eu de soucis non plus sur cette scène. La seule qui me laisse perplexe est celle où Bruce analyse la balle et fait tirer une arme sur différentes briques. Jamais compris cette scène.

Y Boy
17/07/2018 à 17:54

Oui merci, je connais les comics...
Mais comme d'habitude, l'argument de "Ouais mais faut avoir lu les comics pour comprendre" ne vaut strictement rien. 95% des spectateurs n'ont pas lu les comics, si une scène est bancale pour eux alors elle est bancale tout court.

Pour la scène en question, j'ai toujours compris que le Joker balafrait le mec, mais qu'il en mourrait (???). Tout comme la mort de Cotillard dans Rises, c'est à se demander ce qu'il est passé par la tête de Nolan pour conserver cette scène au final cut...

corleone
17/07/2018 à 17:32

C'est vrai que tout ne tourne pas rond dans The Dark Knight mais cette scène est plutôt réussie dans le film et permet même de bien accentuer la folie du joker.


Les motivations de Double- Face peuvent sembler ridicule pour quelqu'un qui connait pas les comics car la particularité du personnage réside à ces incoherences justement : il est bipolaire!!!!

Y Boy
17/07/2018 à 14:33

Oui, et on peut ajouter la scène de l'hôpital où le Joker s'infiltre avec un simple masque sur la bouche... les motivations de Double-Face qui sont ridicules... Le climax final tout pourri à bord des bateaux...
Le montage est globalement catastrophique, et ce n'est rien à côté de l'épisode suivant, où la notion de temps est parfois complètement annihilée...

Plus
votre commentaire