Rage : du sang, des lames, des vikings et des grosses torgnoles énervées dans un premier extrait du film

Prescilia Correnti | 29 juin 2018 - MAJ : 29/06/2018 16:01
Prescilia Correnti | 29 juin 2018 - MAJ : 29/06/2018 16:01

Les productions russes se font rares chez nous, pourtant des fois on tombe sur des longs-métrages assez sympathiques qui méritent le coup d'oeil comme Rage.

La France, en grande aficionada de la culture cinématographique se penche que très rarement sur les productions russes. Parmi la horde de films qui ne dépassent jamais nos contrées, des fois, nous avons le droit à quelques pépites qui valent un petit coup d’œil. Leviathan (Andreï Zviaguintsev), par exemple, sorti en 2014 lauréat du Golden Globe et de l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Plus récemment, Faute d'amour, du même réalisateur avait reçu en 2017 le Prix du jury du Festival de Cannes.

 

photoCritique et je te tue

 

Puis, de temps à autre, nous avons le droit à LA production russe sanguinolente qui ne rechigne pas sur les bastons, l’hémoglobine à foison, une bonne histoire dopée aux stéroïdes et à la testostérone. C’est notamment le cas de Rage (pas le film avec Nicolas Cage) du réalisateur Rustam Mosafir.

A la croisée des chemins entre Game of Thrones et VikingsRage raconte l’histoire d’un peuple en perdition, les Scythes, qui tentent de survivre tant bien que mal. Parmi eux se dégage un héros, Lutobor, qui va tenter de sauver les dernières parcelles de son peuple (et de sa famille) en compagnie de Weasel, un prisonnier de la tribu ennemi.

En attendant, on vous laisse avec la première scène de combat du long-métrage. Un affrontement impressionnant d'une grande fluidité, filmé en quasi plan-séquence et qui donne un superbe aperçu de ce qui nous attendra le 4 juillet prochain lors de la sortie DVD du film chez Wild Side.

 

Affiche

commentaires

Marche-Mort
29/06/2018 à 15:56

Dirty Harry Si tu parles bien du film en vue FPS ils est dispo en francais sur amazon depuis 2 ans

Dirty Harry
29/06/2018 à 15:39

Vous oubliez Hardcore Henry...vivement que ce film sorte chez nous car depuis le temps que des extraits se baladent sur la toile sans qu'il n'y ait rien d'annoncé de la part des diffuseurs/distributeurs/éditeurs de DVD (le résultat d'un blocus économique avec la Russie ?) ça serait pas mal qu'on en profite.

votre commentaire