Lucasfilm et Disney seraient en train de préparer neuf nouveaux films dans la saga Star Wars

Christophe Foltzer | 19 juin 2018 - MAJ : 19/06/2018 10:49
Christophe Foltzer | 19 juin 2018 - MAJ : 19/06/2018 10:49

Vous vous rappelez, pour les plus vieux, cette douce période où la sortie d'un film Star Wars était un vrai événement ? Oui, on parle bien du temps de La Menace Fantôme, par exemple. Vous savez quoi ? Ce temps est révolu.

Quand Disney a racheté la franchise Star Wars (et Indiana Jones), si une grosse partie des fans étaient contents parce que cela signifiait que George Lucas n'aurait plus le pouvoir de la flinguer davantage, de nombreuses voix n'ont pas tardé à s'élever pour nous mettre en garde : cela allait probablement tuer ce que les experts appellent "la magie Star Wars."

 

photo, Alden EhrenreichSolo, un destin un brin compliqué

 

Et force est de constater qu'ils ont plus ou moins raison avec le recul. La franchise est exploitée à une cadence industrielle, avec en moyenne un nouveau film par an, sans compter les séries télé, les comics, les produits dérivés, bref Mickey utilise la même technique que pour l'univers Marvel, au risque de saturer son public et de le dégoûter au final. Alors que Solo a bien du mal à convaincre, que l'Episode IX réalisé par J.J. Abrams commence son tournage le mois prochain et que Rian Johnson planche sur la prochaine trilogie, une curieuse info vient de nous parvenir.

Lors du récent All Star Comic Con, le comédien Tom Kane a laissé entendre que Lucasfilm préparerait neuf nouveaux films de la saga ! Neuf ! C'est gigantesque. Et d'ailleurs, c'est qui ce type et comment est-il au courant ? Tom Kane n'est personne d'autre que la voix de Yoda dans la série Clone Wars ainsi que celle de l'Amiral Ackbar dans Les Derniers Jedi, donc oui, il y a des chances qu'il sache des choses qu'on ignore.

 

Photo Daisy Ridley, Mark HamillLes Derniers Jedi, le film de la discorde ?

 

Mais cela mérite que l'on fasse le tri. En effet, une bonne partie des films en préparation sont déjà connus puisque dans ces neuf, on retrouve Star Wars : Episode IX,  ainsi que la prochaine trilogie, ce qui nous amène déjà à 4 films. Le reste pourrait concerner les nombreux spin-offs évoqués ces dernières années : Boba Fett : A Star Wars Story sans doute en cours de préparation, puis un sur Yoda et un sur Obi-Wan Kenobi, bien que l'on attend toujours confirmation. Cela monte le compte à 7. Et il reste encore deux films entourés de mystère (à moins qu'il ne s'agisse des suites de Solo ?).

Alors que l'aura de la saga a pris un sérieux coup dans l'aile avec la polémique autour des Derniers Jedi et la sortie compliquée de Solo, on ne sait pas comment accueillir cette nouvelle relayée par le site Movieweb. Bien sûr, la franchise est condamnée à continuer ad-nauseam mais on se dit que c'est peut-être le bon moment pour lever quelque peu le pied avant que les fans n'abandonnent leurs héros préférés. Parce que si Star Wars était encore il y a 15 ans un honnête commerçant de quartier qui avait les yeux plus gros que le ventre, il est aujourd'hui devenu un gros centre commercial impersonnel. Et ça, les gens n'aiment pas trop.  

 

Photo Rey & FinnHi hi hi, on va leur en mettre pour 30 ans

commentaires

Inigo Montoya
26/09/2018 à 01:54

Hello,
My name is Inigo Montoya,
You killed Star Wars,
Prepare to die

Farfadet
21/06/2018 à 14:42

Le problème n’est pas de dénigrer telle ou telle partie du public qui « aime se faire plaisir de temps en temps avec un bon fast-food ». Les gens ont le droit de vouloir mettre leur cerveau sur « off » de temps en temps, à condition que cela ne devienne pas non plus un art de vivre. Le problème, c’est le déséquilibre induit par les logiques de studios, et les moyens considérables dont ils disposent pour atteindre toutes les couches de la population avec des blockbusters dotés par définition d’une durée de vie très courte dans l’esprit du public. Défendre l’industrie bec et ongles, c’est défendre une certaine idée de la consommation de produits culturels, et soutenir une certaine idée de l’offre et de la demande contre la diversité. Des identités de marque comme « Star Wars » ou « Jurassic Park » sont aujourd’hui trustées par les majors pour alimenter le cercle vicieux de l’industrie du divertissement, sans possibilité de discussion ni d’échappatoire. Avant même d’avoir un scénario ou une ébauche, avant même d’avoir discuté d’un concept, on fait des annonces à tort et à travers et on s’engage sur 10 ans. Résultat : on obtient davantage des teasers de 2h30 pour les parcs d’attraction et pour acheter des BB-8 Bluetooth 5 mois avant la sortie d’un film. C’est un bon début, mais loin d’égaler le travail de réflexion et de conceptualisation d’un Lucas sur près de 40 ans de carrière. Il faut absolument que Disney (et les majors en général) cessent de raisonner en termes de planning et laissent à nouveau leur chance à de vraies idées de cinéma. Il faut donner aux gens ce dont ils ont besoin, et pas systématiquement ce dont ils ont envie. Cela inclut notamment le fait de prendre des risques, et de prendre le temps de développer des histoires originales. Si on continue de penser Star Wars sous l’angle du retour sur investissement ou du soft-reboot, on prend le risque d’éroder la popularité et la respectabilité de l’image de marque qui commence largement à faiblir.

Mr Vide
21/06/2018 à 11:24

Vivement les nouvelles trilogies de Retour vers le futur, Les gendarmes de St Tropez, citizen Kane etc....

MYstereK
20/06/2018 à 20:33

"Mysterek, tu pense que les gens critiquent ce qu'aiment les autres, mais les autres ne critiquent pas ce qu'aiment les autres,"

Je n'ai jamais écris cela, j'ai écris que les gens critiques LES autres en le dénigrant en les traitant de décervelés parce qu'ils aiment certains films qu'eux n'aime pas... Si vous êtes habitués ce ce site, vous le constatez tous les jours qu'on se moquent ou on agresse les gens qui aiment, par exemple, les derniers SW pour rester dans le sujet de cet article.

"C'est pas avec de la tambouille qu'on fait de la bonne nourriture.
Et si on autorise le "Fast-food", alors il n'y aura que ça."

Désolé de vous contredire, mais on autorise les fast-food depuis très longtemps, cela n'a jamais empêcher de bon restaurants, voir des restaurant gastronomiques d'ouvrir et de prospérer... il en faut pour tous le gout et de temps en temps, le fast food ça fait plaisir. Dans le cas du cinéma, le fast food sert souvent à produire d'autres films plus intéressant qui n'auraient aucune chance d'être produit san le succès de gros films, on en parle souvent dans les festival avec les producteurs et réalisateurs.

Pour le reste, parfaitement d'accord avec vous
.

Anonyme
20/06/2018 à 03:00

Mysterek, tu pense que les gens critiquent ce qu'aiment les autres, mais les autres ne critiquent pas ce qu'aiment les autres, ils critiquent le travaillent des réalisateurs qui se fichent de ce qui y a été fait avant.

C'est pas avec de la tambouille qu'on fait de la bonne nourriture.
Et si on autorise le "Fast-food", alors il n'y aura que ça.
Tandis que si les fans insistent sur un produit de qualité, et bien on sera servi et encore mieux (si ils arrivent).

Critiquer n'est pas juste pour critiquer (du moment que ça part d'une bonne intention).
La pire des critiques selon moi est critiquer sans donner d'exemple.
Moi j'en donne toujours et c'est plus constructif.

Il y a 2 sortes haters, ce qui critiquent pour rien dire et ceux qui développent…

Si les gens veulent de la tambouille, et ben soit mais c'est tout ce qu'ils auront, jusqu'à ce que les fans aillent l'overdose, lis les sujets sur le net et tu saura que c'est vrai, on est pas loin, les fans sont divisés de plus en plus à chaque fillm et les vrai fans sans pas forcément ce qui accepte tout (c'est plus des fanatiques, incapable de voir ce qui ne va pas)...

Anonyme
20/06/2018 à 02:54

Moi je dis moins de films et plus de qualité.
Malgré le fait que j'ai critiqué le 8, pour moi c'est le meilleur qu'il aille fait, mais si ils arrivent pas à faire mieux que casser des codes, que ramener des personnages qu'on connait déjà…

Et ben oui, effectivement on va avoir l'overdose.

Ca fait longtemps que j'ai pas vu un film "Star Wars" digne d'un space-opéra et qu'on retrouve de la science-fiction et pas un film lamba comme tous les autres, car c'est ce que ça me fait quand je vois que ça tourne en rond…

Qu'est ce qu'il y a retenir dans ces films pour l'instant, en gros, vous voyez quelque chose de nouveau et de marquants ?

Moi je vois pas grand chose si ce n'est du fan-service, de l'humour à la marvel, et changement de casting avec des personnages lambda et sans les phrases et musiques iconiques et les combats grandiose aux sabres-laser avec des armées où on sent l'immensité.

N'était-ce pas ça Star Wars ?

Le seul YouTuber (si vous approuvé ce genre de pensée) que j'aime beaucoup c'est Durendal et lui, je suis souvent d'accord avec lui sur tout ce qu'il dit (de même que les personnages que je connais en vrai dans mon entourage).

Le mauvais goût devrait pas exister surtout dans un film comme Star Wars.
Et pourtant, Rian c'est permis bien plus que ce qu'à fait JJ Abrams, mais je pense qu'il y a juste milieu entre "respecter tous et casser tout les codes"...

MystereK
19/06/2018 à 22:35

Je dirais même qu'à ce niveau de production là, il y a peu de film qui soient complètement des bouse. Il y a des films dont les défauts l'emportent sur les qualités, mais il y a très souvent de bonne choses dans ces films pour lesquels ils est devenus un sport de les démolir avec acharnement sur Internet en dénigrant au passage ceux qui les ont aimés. Heureusement que ces films existent, ils permettent de produire pleins de petits films intéressants et lorsqu'on aime le cinéma, on ne s'acharne pas sur les films qu'on aime pas, on défend ceux qu'on aime. Cette politique d'être toujours "contre une oeuvre" je ne la comprends pas, pourquoi mettre autant d'énergie pour rabaisser ceux qui aiment ce que l'on a pas aimé ? C'est pour se valoriser soi même ? C'est bien triste si c'est le cas. Des films il doit y en avoir pour tous et aucun spectateur n'est mieux qu'un autre.

Mordhogor
19/06/2018 à 19:07

Je défends Mysterek et m'adresse à Polo : qui es-tu pour dire qu'un film est une bouse ? Parce qu'il n'a pas écrit / montré l'histoire que tu aurais voulu voir ? C'était la même chose à l'époque de la prélogie, et c'était même pire car, sans l'aide de Disney, beaucoup disaient que Lucas avaient trahi Lucas ! Tout est histoire de goûts mais ton avis reste ridicule dans son argumentaire, Tout n'est pas parfait, même dans la trilogie d'origine, il faut le reconnaître. Beaucoup l'ont vu avec les yeux indulgents d'un enfant, mais le premier était assez niais, et le dernier trop "peluches" pour beaucoup (pas pour moi). Il n'y a jamais eu de sang dans SW, ni de baiser qui ne serait chaste (d'où la tension sexuelle qu'aurait mérité le rôle tenu par Clarke dans Solo), il y a eu du drame épique dans L'Empire et dans Rogue One. La saga peut encore réserver de belles surprises, surtout si elle explore de nouveaux territoires.

MystereK
19/06/2018 à 18:20

@Polo, mes 5 lignes et demis sont loin d'être une logorrhée et ne sont certainement pas hors-sujet. Il n'y a rien d'au-delà du bons sens dans le fait d'aimer encore cette saga et de la défendre pour toutes les raisons que j'ai citées. Après votre réponse, ma réponse est encore plus dans le sujet : des personnes défendes ce qu'ils aiment, tout cela n'est qu'une question de goûts de de respect des goûts de chacun. Dire que 'c'est au-delà du bons sens' ou 'qu'ils aimeraient une bouse parce que estampillé SW" ou "ouvrir les yeux", c'est juste irrespectueux envers ceux qui n'ont pas les mêmes goûts que vous. Vous avez tout à fait le droits de ne pas aimer (ou aimer) quelques soient vos raisons, mais pas de dénigrer ceux qui ne sont pas du même avis que vous qui ont des raisons aussi valables que les vôtres d'aimer (ou pas).

Theo
19/06/2018 à 17:52

le dernier que j'ai vu c'est Rogue one, je me suis fait Ch## dans la salle, je suis devenu trop vieux pour ces conneries comme dirait l'autre! mais peut être que les jeunes ado apprecient cela apres tout, j'ai vu une interview de Lucas qui expliquait que ses films était pour un public de 11 ou 13 ans d'âge lol: donc c'est vrai qu'a mon âge ( né en 1976) çà devient penible de regarder ces stars Wars sauce Disney, adieu stars wars mais je garde de bons souvenir des films de 1980 et 1983 surtout le film de Irvin Kirscher l'empire contre attaque pour moi the best of all

Plus

votre commentaire