Kevin Feige, le patron de Marvel, promet que de plus en plus de femmes vont réaliser les films du MCU

Christophe Foltzer | 11 juin 2018 - MAJ : 11/06/2018 07:48
Christophe Foltzer | 11 juin 2018 - MAJ : 11/06/2018 07:48

Pendant des années, les films de super-héros, ça a plutôt été des trucs de mecs. Jusqu'au carton de Wonder Woman qui risque de changer pas mal de choses dans le milieu.

Et ce n'est pas nous qui allons nous en plaindre d'ailleurs. Il n'empêche que Wonder Woman est un film particulièrement important pour les films de divertissement actuels. Déjà parce que cela prouve qu'un film DC Comics peut tenir tête à Marvel, ensuite parce que c'est le premier film avec une super-héroïne qui fait un tel carton et enfin parce qu'il a été réalisé par Patty Jenkins, une femme, et que cela prouve à qui en doutait encore que les films de super-héros, ce n'est pas qu'une histoire d'hommes.

 

Photo Patty JenkinsPatty Jenkins

 

Et il est évident que si le succès de Wonder Woman n'avait été avéré, Marvel ne se serait probablement pas lancé dans Captain Marvel de cette manière. Parce que même si le film est réalisé par deux personnes, c'est la première fois qu'une femme se retrouve aux commandes d'un film du MCU (après que... Patty Jenkins ait été virée de Thor 2). Et quand on replace ça dans le contexte des débats de société actuels, on se dit que ce n'est pas trop tôt et qu'il a quand même fallu une vingtaine de films avant que Marvel ne fasse confiance à Anna Boden.

 

Photo officielleAnna Boden

 

Peut-on alors s'attendre à ce que davantage de films du MCU soient à l'avenir réalisés par des femmes ? Clairement oui nous répond Kevin Feige, lors d'une intervention à la 10ème conférence annuelle Produced by, même s'il se permet une petite nuance :

"Je ne peux pas vous promettre que les 20 prochains films Marvel seront réalisés par des femmes, mais ce sera le cas d'un paquet d'entre eux."

Et c'est évidemment une très bonne nouvelle, même si on aimerait beaucoup que Marvel et DC sortent à présent des clichés. C'est vrai quoi, une femme peut certainement réaliser autre chose qu'un film sur une super-héroïne, comme un black peut réaliser autre chose qu'un film sur un super-héros noir. Non parce que là, ça fait limite discrimination positive quand même.

 

Photo Brie larsonCaptain Marvel

commentaires

Qualopec
12/06/2018 à 16:14

@Pulsion

Comme tu dis, c'est pareil. A un détail près peut-être : au moins, les femmes, elles, n'ont pas le "privilège" de savoir que ces places leurs sont données sans problème et naturellement depuis des années.

Mais personne ne dit qu'il faut prendre une femme moyennement douée plutôt qu'un homme doué. Ici, il s'agit plutôt de prendre en compte des yes women plutôt que des yes men uniquement. Je vois pas où est le problème. D'autant qu'encore une fois, vu le peu de réalisatrices, et le peu qui font des gros films (gros films parfois nazes mais qui ouvrent des portes pour faire d'autres films bien, souvent), on ne peut pas dire que ce soit l'intelligence, la justice, qui fait tourner la machine.

Donc ok, gueulons sur "la discrimination positive que je crains/imagine dans cette histoire, j'aime pas", mais faudra peut-être penser à gueuler sur toutes les autres facettes problématiques et pas "justes", dictées par la politique, les manigances, etc. C'est pas comme si on passait d'un univers parfaitement juste et réglé, à un réajustement artificiel.

Pulsion73
12/06/2018 à 16:03

Ouvrir les portes certes mais aux gens compétents. Quel est le pire, un yes man ou une yes woman ? Bon, ok, les yes man sont plus nombreux je pense, ok. ^^. Moi je suis surtout pour que dans l'absolu et le bon sens, la personne la plus compétente et qui a la sensibilité ou approche qu'il faut soit désignée, homme ou femme. Alors pour un produit formaté c'est pas vraiment le bon sens qui balise la voie.

Diplo
12/06/2018 à 13:38

@pulsion

Ca change rien, hormis offrir plus d'opportunités aux femmes.

"Les personnages féminins traités par des réalisatrices ont ou auront plus de profondeurs psychologiques systématiquement ? Non je ne pense pas. Les femmes d'action sont elles pour autant moins "bourrines" et plus féministes ( ou ce qui se veut féministe) ? Non plus."

Dans la même idée : les femmes sont-elles si peu nombreuses à la réalisation de blockbusters, parce qu'elles sont par nature moins douées, ambitieuses, capables de gérer de gros budgets, obéir à un cahier des charges ? Ou simplement parce que c'est devenu normal de ne pas envisager les quelques % qui travaillent, pour ce job ?

Personne ne veut qu'on donne obligatoirement un job à une femme (et Patty Jenkins a été dégagée de Thor 2, Brenda Chapman de Rebelle... donc bon, personne s'en prive). L'idée me semble être de juste ouvrir ces portes quasi fermées, aux femmes qui le voudraient et seraient douées. Après tout, il a fallu un (mauvais) Wonder Woman pour que les studios (amnésiques et stupides donc) se disent que le public n'a pas de problème avec les super-héroïnes, et qu'une femme peut filmer un blockbuster moyen. Ca en dit long.

Pulsion73
12/06/2018 à 13:30

Mais ça change quoi ?? Les personnages féminins traités par des réalisatrices ont ou auront plus de profondeurs psychologiques systématiquement ? Non je ne pense pas. Les femmes d'action sont elles pour autant moins "bourrines" et plus féministes ( ou ce qui se veut féministe) ? Non plus. Ça ne rime à rien de privilégier bêtement une réalisatrice plutôt qu'un réalisateur pour le traitement d'un rôle de femme d'action par exemple . Le film n'en sera pas pour autant supérieur ( ou inférieur d'ailleurs, ce n'est pas le problème). L'important est de choisir la personne la plus appropriée et compétente pour la réalisation de tel ou tel film avec tel ou tel personnage. On a de belles conneries avec des hommes comme avec des femmes. Point.

WinsT.
11/06/2018 à 15:45

Les coms qui s'indignent de voir plus de femmes faire des films...

Pulsion73
11/06/2018 à 14:29

Les meilleures icones féminines en mode warrior, Ripley et Sarah Connor par un certain James Cameron il y a déjà un petit moment. Ok ? Donc de ce côté là rien n'a été inventé aujourd'hui, et pourtant j'aime bien Gal Gadot en Wonder Woman mais le film moins.

jorgio69
11/06/2018 à 13:13

Discrimination positive exactement.
On vous engage car vous êtes une femme et une très mauvaise réalisatrice...

Number6
11/06/2018 à 12:18

Perso, je ne comprends toujours pas comment un type de l'ONF n'a toujours pas fait de spin off sur groot. Dommage que James Wan réalise aquaman, mon poissonier était intéressé.

LeRealiste
11/06/2018 à 12:11

Le monde a été toujours dirigé par des imbéciles.

F4RR4LL
11/06/2018 à 12:03

Un film sur Hulkling réalisé par une personne "gay" ? Vous l'avez rêvé, MArvel va certainement le faire, avec de gros sabots en plus.

Plus

votre commentaire