Star Wars : une curieuse rumeur annonce le départ prochain de la productrice Kathleen Kennedy

La Rédaction | 7 juin 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 7 juin 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Le poids de la rumeur, du fantasme et de l’humeur grandit chaque jour à Hollywood, ainsi qu’en témoigne la dernière visant Star Wars.

Kathleen Kennedy est une des femmes les plus puissantes d’Hollywood, puisqu’elle dirige depuis 2012 Lucasfilm, la filiale de Disney en charge de la licence Star Wars. Adulée, mais aussi sévèrement critiquée, la productrice (qui a notamment fait ses armes aux côtés de Steven Spielberg) est au centre de toutes les attentions suites aux récentes orientations de la saga initiée par George Lucas.

En effet, Star Wars : Les Derniers Jedi a été accueilli très sèchement, voire avec hostilité, par une partie (la plus bruyante) des fans de Star Wars, qui ont vu dans les choix opérés par Rian Johnson une trahison totale du récit originel. Désormais, c’est au tour de Solo d’être pointé du doigt comme une supposée preuve de son incompétence. Les résultats plus que décevants au box-office n'aidant pas.

 

PhotoLes fans voient rouge...

 

Le renvoi des réalisateurs Lord et Miller avait provoqué une crise opérationnelle et marketing notable, et le produit fini a révélé que le problème initial venait sans doute du script complètement foiré de Lawrence Kasdan, scénariste porté aux nues pour son travail sur L’Empire contre-attaque, qui commence à dater un peu.

Comme par hasard, c’est dans ce contexte qu’une mystérieuse newsletter payante, The Ankler, annonce le départ prochain de Kathleen Kennedy. La productrice serait remerciée par Disney courant septembre, afin d’opérer un changement de politique au sein de la franchise. En l’état, la news est peu crédible, voire invraisemblable : en effet, on imagine mal Bob Iger dégager la figure de proue de Lucasfilm, alors que Star Wars Episode IX de J.J. Abrams est encore en fabrication, qu’un spin-off doit se mettre en route (celui consacré à Boba Fett, signé James Mangold), et que d'autres projets sont annoncés (une trilogie nouvelle par Rian Johnson, une série par Jon Favreau).

 

photoAvis de gros temps sur Solo

 

Ce qui est pertinent ici, c’est bien sûr le timing, tant ce « bruit de couloir » semble conçu pour affaiblir une personne possiblement en position de faiblesse. Fragiliser par le biais du harcèlement ou de la rumeur des personnalités sous le feu des critiques est devenu monnaie courante. 

En témoigne la décision de Kelly Marie Tran, comédienne mise en avant dans Les Derniers Jedi, cible continue depuis la sortie du film d’une intense campagne de dénigrement, de harcèlement et d’agressions en ligne, motivée par la soi-disant colère des fans, régulièrement teintée d’un racisme délirant. L’actrice vient de quitter les réseaux sociaux pour échapper à cette campagne d’une rare agressivité.

 

Kathleen Kennedy, Star WarsKathleen Kennedy et J.J. Abrams

Tout savoir sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
marcolelectro
21/09/2019 à 20:16

Je n'irai pas voir SW9 car je le pressent raté comme SW 7 et 8 et comme SOLO.
Pour ce qui est d'être sexiste ce n'est pas moi qui ai versé le premier sang, c'est bien Kathleen Kennedy.
En même temps je m'en fous il y a d'autres films à voir pour un fan de la première heure qui aura 61 ans quand SW9 sortira...

Han Maximus
22/06/2018 à 10:10

Impressionnant le nombre de "haineux" ici... Alors 1 - Kennedy est une excellente productrice (Gremlins, retour vers le futur, Indiana... c'est pas rien!) 2- En déplaise aux rageux l'épisode 8 est Rogue one sont des très grandes réussites mais qui oui, caresse pas dans le sens du poil des gens incapable de lire ce qui est pas explicite.

Sebaastian
10/06/2018 à 23:00

Je suis noir, pas trop fan de Star Wars et honnêtement j'ai trouvé que the last jedi était l'un des pires, sinon le pire film a gros budget que j'ai jamais vu. Du coup, choqué et énervé par ce que j'avais vu, notamment au niveau des personnages vide de sens et d'intérêt de Finn et Rose, l'un asiatique et l'autre noir, j'ai voulu voir qui était derrière ça. Kathleen Kennedy. Woaw!

Je rappelle vite fait pour ceux qui n'ont pas vu "the last Jedi", que Le noir et l'asiatique vont faire une quête annexe sur une planète, qu'ils échouent dans leur quête car ils ne ramènent pas au final le type qu'ils étaient venu récupéré mais un type qui va les trahir. Sur la planète en question il y a des enfants esclaves, au lieu de libérer les enfants esclaves, ils libèrent des annimaux bizzares (car la souffrance animal c'est pas bien), animaux qui vont une fois libérés se faire sûrement attraper quelques mêtres plus loin car poursuivis par des sortes d'hélico.

Tout ça pour dire que pour moi ce film est un vaste foutage de gueule pour les femmes, et les personnes de couleurs. Plus tard j'ai appris que Kennedy a transformé le personnage de Lando, un perso noir, en un pansexuel, un type qui couche avec femmes hommes robots et animaux.
Quel est l'intéret de mettre des personnes "de couleurs" à l'écran si c'est pour faire des personnages baclés et sans intérets bouche trou pour leur quota?

Pour ne pas dire que je suis sexiste, je vous mets des liens de femmes en colère contre l'oeuvre de Kennedy
https://www.youtube.com/watch?v=nQCVWSvMlpM
ou celle ci https://www.youtube.com/watch?v=cWy8jWXhdnA

Batiaz
08/06/2018 à 21:48

Je vous conseille de regarder sur youtube 'la séance de Marty, le cinéma c'était mieux avant (partie 1 et 2). Il donne d'excellent réponse au questions qu'on se pose concernant le chaos Star Wars actuel (et pourquoi les blockbusters hollywoodiens sont insipides et sans imagination)

Disney virer Kennedy? Pas impossible, rappelez vous Rich Ross, patron de Disney Studios qui s'est fait virer à coup de pompes dans le l'arrière train juste après John Carter.

Disney flippe mais pour le long terme, une contre-performance de Solo c'est pas grand chose pour la souris. Mais les analystes ont des objectifs de croissance et Disney a investi des dizaines de milliards dans la franchise Star Wars, pas uniquement les films mais aussi dans la construction de parcs d'attraction et le futur service de streaming de Mickey qui aura grand besoin de séries phares pour contrer les concurrents.
Star Wars n'a d'autre choix que d'être performant et de faire au minimum 1mia par film.

Pour l'instant les journalistes évoquent des pistes complètement farfelues pour expliquer le crash industriel de Solo:
- Une 'star wars fatigue'? Mon oeil, l'entier des fans irait voir 3 ou 4 star wars par an si ils étaient de grande qualité et respectant l'univers établi.
- La date mal choisie? Un long week-end US, plus de 4000 salles, un film sensé être attractif? Mais alors pourquoi Solo foire-t-il aussi dans les autres pays qui n'ont pas eu ce week-end prolongé? Et Avengers n'a pas empêché Dead Pool d'être un succès, en plus y a aucun gros film dans les salles US dans les 2 prochaines semaines.
- Un marketing défaillant? Plus de 150 millions dépensés, autant qu'Avengers et presque autant que Jurassic World, probablement les mêmes sociétés marketing en plus.
- Les errements à la production? Ca a été le même problème pour Rogue One, on le prédisait catastrophique, que des reshoots car Disney aurait tout modifié. Au final ça a été un énorme succès apprécié par la majeure partie des fans de la saga.

Il reste donc le trio Abrams, Johnson et... Kennedy.
Abrams a préparé le terrain en produisant un épisode sympa de prime abord, mais sans aucun fond ni imagination, y a rien que la forme et surtout un repompage éhonté de la saga original à la scène près. La satisfaction des fans s'est transformée en une sorte de crainte, mais provisoirement transformée en espoir après l'excellent Rogue One.
Ensuite Johnson a tout détruit pour réinterpréter à sa façon, grave erreur (mais faut pas se leurrer, c'est quand même une commande de Lucasfilms et Johnson s'exécute) et crée une rupture quasiment palpable avec les amateurs avertis, ces fans non hardcore qui suivent la saga pour certains depuis 40 ans et qui sont, par la force des choses, devenus un peu des experts de la saga.
Il y a eu ensuite cette tentative de contrefeu concernant les critiques négatives du public au sujet de l'épisode 8, les média ont évoqué des prétendus groupes extrémistes qui veulent attaquer la saga sur les sites de notation, des prétendus faux comptes qui remplissent de faux messages (comme les élections), un effet de meute, les réa qui n'en ont rien à battre des commentaires négatifs, le dénigrement des gens mécontents les accusant de misogynie, de sexisme et aujourd'hui, de racisme avec Kelly Marie Tran.
Et franchement, qui en a à cirer que Kelly Marie Tran soit d'origine asiatique, on est dans Star Wars. Donnie Yen/Chirrue Inwe dans Rogue One a fait des merveilles à l'écran. Billie Dee Williams/Lando Calrissian a toujours été considéré comme un des meilleurs protagonistes de la saga, Carrie Fisher a toujours été quasiment vénérée depuis les tous premiers épisodes.

A force de se sentir 'du mauvais coté de la force' selon Disney et d'entendre les moqueries de journalistes, des internautes et du trio Abrams/Johnson/Kennedy que martèle que la nouvelle saga s'adresse à un nouveau public et qu'il faut faire table rase du passé...une grande partie des fans 'ancestraux' ont fait...table rase de leur propre passé en...passant à autre chose, Et les plus virulents accusent évidemment Kennedy d'être une Social Justice Warrior (SJW), ce qui est pas entièrement faux si on en croit les infos sur sa tendance à vouloir imposer des idées qui n'ont rien à voir avec Star Wars.
Star Wars, en quelques mois, est passé du statut de référence socio-culturelle qui nourrit positivement l'esprit, à un simple produit commercial plus ou moins raté et surtout..oubliable.

Kennedy n'est évidemment pas la seule coupable, même si elle en grande partie responsable de ce chaos. En fait c'est toute la stratégie de production qu'il faut blâmer, les films ne sont qu'une partie de la raison de ce naufrage ,qui s'étend bien au delà de Star Wars, mais bien à la production de blockbusters à Hollywood.
Pour l'instant, Feige a trouvé les bonnes recettes avec Marvel, mais rien ne dit que le public blasé par Star Wars ne décide pas de devenir totalement adulte...et de rejeter les sagas qui a alimenté les rêves de son enfance, comme Star Wars et les Super Héros.

the défenders
08/06/2018 à 17:10

enfin une BONNE NOUVELLE !!! c est la meme femme que France Télévisions ... des NAZES !!!

lol
08/06/2018 à 16:35

Evidemment qu'elle sera virée en 2 ans et demie et quatre films Kathleen a réussi d'essoufler la franchise au point que le dernier star wars soit un très grand échec bien plus catastrophique de Justice League ! comme pour DC qui ont viré leurs producteurs quand ça ne marchait pas et que chez Disney ils ont l'habitude de virer n'importe qui (pour l'instant des réalisateurs) je ne donne pas bien cher à cette femme avant d'être remerciée, pour s'en convaincre : il est bizarre qu'on n'entende plus parler de la trilogie de Ryan ?

Et SW9 n'empêchera pas le départ de Kathleen car il se trouve dans la même situation qu'Aquaman chez DC : le film est en production et on sait qu'il marchera.

Donc si elle va être virée (à sa place je démissionnerais fissa)

Raoul
08/06/2018 à 15:01

Si vous pensez qu'une personne puisse être invirable dans des business en milliard de dollars, vous vous trompez lourdement. Kennedy doit être en retard de 2/3 milliards sur ses objectifs de recettes! Personne n'est irremplaçable, et surtout pas la nana responsable de ces 2 star wars nanardesques qu'on nous a servis en 6 mois.

FredFred
08/06/2018 à 14:55

"...tant ce « bruit de couloir » semble conçu pour affaiblir une personne possiblement en position de faiblesse. "
Pourquoi en état de faiblesse ?
Ce ne serait pas un épisode 7 et le ratage monumental de l'épisode 8 et de Solo auxquels vous feriez allusion ?
Des chefs d'oeuvre (au dire de leur productrice dont l'auto-satisfaction et un management didactorial sont la marque de fabrique)
Sauf qu'à 66 ans révolus, notre mémé ciné s'emmêle les pinceaux et doit songer à une retraite bien méritée !
Evidemment, elle aura fait quelques dégâts et a le temps de foirer consciencieusement l'épisode 9.
Qu'est que vous voulez ! avec Daisy Riley, censée représenter les ados de 14 ans, John Boyega en Chris Tucker 2.0 et évidemment cette pauvre Kelly Marie Tran !!!
Vous ne voulez pas qu'avec un rôle aussi grotesque (parce que côté idylle dans le film, c'est quand même pas Erril Flynn et Olivia de Havilland quand même !) à l'ère des réseaux sociaux, elle échappe à ce massacre programmé ! Est-ce qu'elle s'est vue au moins dans le film ?

Philpasoriginalcommenom
08/06/2018 à 10:15

Kathleen Kennedy virée avant la sortie du 9 ? J'ai beaucoup de mal à y croire. Plutôt un peu après, "mise à la retraite" : elle aura 66 ans… elle pourrait ainsi partir la tête haute, si elle est contente d'elle.
D'un autre côté, la dégager juste après Solo qui s'est planté, ce serait un excellent prétexte pour ceux qui ne la supportent plus et ont les moyens de faire pression (pas les fans, hein… je parle des gars qui comptent les billets verts !).

Pour Disney, ce serait également le bouc émissaire idéal pour se réconcilier avec une partie du public et tenter de redonner du souffle à la franchise, après le 8 tant décrié (et maintenant Solo). Ils doivent certainement être un peu préoccupés par une légère contre-performance pour le 9, à défaut d'un réel plantage.
Réponse - ou pas - en septembre, alors.

Quant à Kelly Marie Tran… c'est très triste. J'avoue ne pas avoir été convaincu par son personnage (s'il n'y avait que lui !), mais certainement pas à cause de ses origines dont je n'ai absolument rien à foutre. D'autant que contrairement à ce que certains affirment ici, il y avait déjà au moins un "Asiatique" dans le Retour du Jedi : le Lieutenant Telsij (très court rôle, c'est vrai).

captp
08/06/2018 à 08:14

Depuis le rachat de la licence par Disney je peux pas compter le nombre d'article disant que c'est elle LA BOSS sans aucun état d’âme . qu'elle dirige d'une main de fer le bousin.que les licenciements des réal c'est elle .
On peut pas maintenant se cacher derrière son petit doigt et dire elle est pas seule a décider car c'est faux.
Le seul devant c'est Bob Iger qui lui a remis les clefs de star-wars avec les tout plein pouvoir ... Gros cv ou pas elle c'est vautré pour toute les raisons cité avant et trés bien synthétisé par Uleertel ,
Casser la hype que star-wars génère n'est non seulement pas du tout impossible mais c'est en train d'arriver et ça doit commencé a inquiéter Disney.
http://www.lepoint.fr/pop-culture/cinema/kathleen-kennedy-l-imperatrice-de-star-wars-13-12-2017-2179700_2923.php

Plus
votre commentaire