Pour protéger les enfants, les producteurs de Sesame Street attaquent Happytime Murders en justice

La Rédaction | 28 mai 2018
La Rédaction | 28 mai 2018

Si vous aimez les marionnettes, la toxicomanie, la prostitution, Melissa McCarthy, et les grosses éjaculations qui collent au carreau, The Happytime Murders est fait pour vous. Au grand damn des producteurs de Sesame Street.

Dans The Happytime Murders, deux flics, un de chair et d’os, l’autre en peluche, doivent faire équipe pour résoudre une enquête criminelle, dans un monde où humains et marionnettes cohabitent.

Vous aurez reconnu quasiment à la ligne près le synopsis de Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, hybridé pour le coup avec la furie cul et gore des incroyables Pheebles de Peter Jackson. Sauf que cette fois, la source d’inspiration, ou plutôt de détournement, semble être la galerie de personnages de Sesame Street, programme anglo-saxon célèbre depuis plusieurs décennies.

 

 

La passerelle entre les deux univers est si évidente que la production de Sesame Street poursuit en justice Happytime Murders, qu’elle accuse d’avoir « terni » sa propre marque.

En cause, un slogan apparent dans l’amusant trailer non-censuré du film, qui détournele titre de Sesame Street en proférant que le métrage qui nous intéresse sera « No Sesame. All Street ».

Là où la plainte devient pour le moins rigolote, c’est qu’elle prétend qu’une partie du public attaché aux aventures inoffensives des marionnettes aurait été induite en erreur par le trailer de Happytime Murders et profondément choqué de voir ses héros tout mignons se tirer sur le jonc entre deux rails de dope comme des adolescents californiens.

On en doute un chouïa. Mais ça nous fait bien rire. The Happytime Murders sortira chez nous le 22 août.

 

photo

 

Auront-ils l'âme de nos chères têtes blondes ? 

 

commentaires

l'autre
29/05/2018 à 10:38

Tiens y'a Peter North dans la bande annonce ;-)

Karlito
29/05/2018 à 08:52

Mais oui, il y a eu "les Feebles" de Peter Jakson en 1989. Dans le genre, c'était bien pire (la mouche à merde par exemple) 8P En plus il s'inspirait du Muppet Show.

Lionel Cosgrove
28/05/2018 à 20:05

Feebles* (pardon, je n'aime pas faire de remarques sur une coquille dans un article en temps normal, mais là, c'est un film que j'aime énormément, donc voilà, pardon pour le dérangement, je vous aime Ecran Large, bisous)

Sinon ça a l'air mortel ce truc ! :D

votre commentaire