Cannes 2018 : retrouvez le palmarès de la compétition officielle !

La Rédaction | 19 mai 2018
La Rédaction | 19 mai 2018

Le Palmarès du 71ème Festival de Cannes vient de tomber. Sans plus attendre, le voici.

 

Palme d'Or : Une affaire de famille de Hirokazu Kore-Eda

Grand Prix : BlacKkKlansman de Spike Lee

Prix du Jury : Capharnaüm de Nadine Labaki

Palme d'Or spéciale : Jean-Luc Godard pour Le livre d'image

Prix d'interprétation masculine : Marcello Fonte pour Dogman

Prix du Scénario : Three Faces de Jafar Panahi ainsi qu' Alice Rohrwacher pour Heureux comme Lazzaro

Prix de la mise en scène : Pawel Pawlikowski pour Cold War

Prix d'Interprétation féminine :  Samal Esljamova pour Ayka, de Sergueï Dvortsevoy

Caméra d'or : Girl de Lucas Dhont

Meilleur court-métrage : All these Creatures de Charles Williams

 

affiche cannes 2018

Tout savoir sur BlacKkKlansman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
jetebiftek
20/05/2018 à 12:07

@ Corleone

Amen , tu a tout dis !

corleone
20/05/2018 à 08:33

Le festival de Cannes c'est devenu un concentré de n'importe quoi depuis belle lurette.

Ded
20/05/2018 à 01:41

Content aussi pour la sublime Nadine Labaki qui m'avait envouté avec "Caramel" même si "Et maintenant on va où ?" était un peu inférieur. Ainsi que pour Jafar Panahi primé et opprimé devant se cacher pour accomplir son métier !...

Ded
20/05/2018 à 01:26

Plus "Après la tempête" et surtout "The third murder" où il confronte habilement valeurs éthiques et justice expéditive sans imposer un quelconque parti pris tout en nous retournant l'esprit comme une crêpe dans un subtil et palpitant jeu du chat et de la souris ! Je suis très content pour ce cinéaste sensible et inspiré, et je courrai voir sa palme d'or...

locktal
20/05/2018 à 00:11

Kore Eda c'est pas du vrai cinéma ??? Le mec qui a tout de même réalisé notamment les magnifiques Nobody knows, Still walking, Tel père tel fils ou encore le magnifique Notre petite soeur... Il n'y a pas que le cinéma américain dans la vie, même si les films que tu cites sont très bons...

Zach
19/05/2018 à 22:36

Encore une palme qui sera oubliée dans 10 ans voire moins. Loin le temps où les Palmes étaient inoubliables comme Apocalypse now, Sailor and Lula, Pulp fiction ou bien Tree of Life. Avec du vrai cinéma dedans et pas des tire-larmes qui jouent sur l'émotion pour avoir une récompense.

F4RR4LL
19/05/2018 à 20:33

RAF. Rien à faire. Ce festival est décidément passé de mode. Venise lui passe largement devant.

votre commentaire