Harvey Weinstein voulait remplacer Peter Jackson par Quentin Tarantino pour réaliser Le Seigneur des Anneaux

Christophe Foltzer | 4 mai 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 4 mai 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

On a beaucoup parlé d'Harvey Weinstein ces derniers mois et c'est bien normal vu la tempête que cela a déclenché à Hollywood. Mais pour une fois, on ne va pas parler de lui pour l'une de ses sordides affaires.

Encore que, avec lui on ne sait jamais. Au-delà du scandale qui la fait chuter de son piédestal en octobre dernier, Harvey Weinstein a toujours eu la réputation d'un producteur intransigeant, pour ne pas dire un tyran, avec lequel il fallait savoir composer. On sait en effet que son grand jeu était d'acheter des films pour ensuite les remonter afin d'être plus en phase avec les goûts du public américain. Une technique qui a d'ailleurs souvent eu d'excellents résultats.

 

Photo Weinstein Tarantino

Harvey Weinstein et Quentin Tarantino

 

Vous n'êtes pas sans savoir qu'à l'origine, Peter Jackson s'était retrouvé chez Miramax (la boite de Weinstein à l'époque) pour faire son Seigneur des Anneaux. On en avait déjà parlé à l'occasion du scandale lorsque le film avait servi de véhicule à Weinstein pour se venger des comédiennes Mira Sorvino et Ashley Judd. Ce que l'on sait moins, c'est que Peter Jackson avait failli sauter du poste de réalisateur.

En effet, un article du Guardian révèle aujourd'hui que le producteur n'avait aucune confiance en le réalisateur. A l'époque, Peter Jackson venait de signer avec Miramax qui, dès le départ pensait qu'il ne fallait en faire qu'un seul film, chose impossible, et Weinstein se demandait donc logiquement s'il ne venait pas de gaspiller 12 millions de dollars dans le développement de plusieurs longs-métrages.

 

Photo

Peter Jackson (à droite hein)

 

Ce qu'il faut bien comprendre c'est qu'aux Etats-Unis, la politique de l'auteur n'existe pas, et encore moins chez Miramax. En plus, à l'époque, Jackson n'était pas le réalisateur renommé qu'il est aujourd'hui, donc il n'avait aucun moyen de pression pour que l'on respecte sa vision. Ce qui a amené Weinstein à le menacer de le remplacer par Quentin Tarantino s'il n'acceptait pas de suivre la vision qu'avec la production de l'histoire. Un memo avait circulé en 1998, écrit par la personne chargée du développement du projet au sein de Miramax, Jack Lechner, qui demandait un film plus radical et plus fluide. Aujourd'hui Peter Jackson a confié au Guardian à quel point le film a eu chaud :

"C'était la garantie de décevoir quiconque avait lu les livres. [On les a appelé pour leur dire] qu'on préfèrait s'occuper de nos vies et faire nos films plutôt que de s'occuper de toutes ces conneries. On leur a souhaité bonne chance en leur disant de dire à Harvey d'aller faire son film."

Et grand bien en a pris à Peter Jackson d'envoyer bouler Weinstein puisque, peu de temps après, il atterrit à la New Line qui ne voit aucun inconvénient à faire une trilogie, avec le succès que l'on sait.

 

Photo Seigneur des Anneaux

Tout savoir sur Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
vax57
04/05/2018 à 16:53

Petite question à la rédac, comment se fait-il dans ce cas que les frères Weinstein soient toujours crédités aux générique des films ?

corleone
04/05/2018 à 15:12

MDrrr et du coup c'est Samuel L. Jackson qui aurait joué Gandalf??? mdr

Bob Kane
04/05/2018 à 15:02

Jooooohnnnn Maddddeeeeeennnnnnnn !

Y Boy
04/05/2018 à 14:38

@Koua : C'est rigolo ce que tu dis, parce que Michael Bay a justement fait son Titanic, ça s'appelle Pearl Harbor.

PreacherMan
04/05/2018 à 13:15

C'est une connerie inventé par le "journaliste" Ian Nathan pour vendre son bouquin sur Peter Jackson.
L'histoire c'est que Jackson et son équipe ont démarché Miramax avec leur projet de trilogie (en 2 films!).
Quand Weinstein a voulu leur faire réduire les films a un seul, Jackson a refusé.

Le deal a donc été le suivant : "Jackson gagne le droit de démarcher un autre studio pour financer son épopée. S'il trouve un studio et fait les films il sera obligé de créditer Weinstein en tant que producteur exécutif.
S'il trouve personne pour financer les films, Weinstein récupère les droits et file le bébé a un réalisateur estampillé Miramax.

Le réal. en question s’appelait John Madden, une baltringue qui a gagné les oscars en 98 grâce a ce bon vieux Harvey...

Heureusement, Jackson s'est fait financer par New Line (and the rest is History...)

Koua
04/05/2018 à 11:54

Ç est une blague ? J espère parce que Tarantino réaliser le Seigneur les Anneaux c est comme si on mettait Michael Bay réalisant le TiTanic quoi

Dirty Harry
04/05/2018 à 10:41

Les dialogues auraient rallongé chaque film d'une heure ! Et puis Tarantino aurait dit non, il préfère adapter ses propres scripts ou ceux qui sont très proches de son univers (Jackie Brown).
Aprés on peut se laisser imaginer des hobbits, des elfes et des nains qui font un Mexican stand-off après avoir déblatéré sur les burgers à la viande de Nazgul....

votre commentaire