Jurassic World : Fallen Kingdom - le scénario a été un peu coupé pour pouvoir assurer le troisième épisode

Christophe Foltzer | 25 avril 2018
Christophe Foltzer | 25 avril 2018

Quand tout le monde sera revenu d'Avengers : Infinity War, il sera temps de s'occuper de Jurassic World : Fallen Kingdom, parce que mine de rien, le film sort très bien. Et on nous sort même de sacrés arguments pour aller voir le film.

Vendre un film, c'est jamais simple, surtout en ce moment. Et particulièrement lorsqu'il s'agit d'une suite. Entre les attentes énormes du public, l'aura du précédent opus et la concurrence féroce, il faut en effet redoubler d'ingéniosité pour donner envie aux spectateurs de claquer leurs 20 boules (place + soda + pop-corn, en formule pour certains), pour se caler dans une salle plutôt qu'une autre.

Même si bon, dans le cas de Jurassic World : Fallen Kingdom, on ne se fait pas trop de souci.

 

 

Le premier Jurassic World avait tout ramassé au box-office (1,6 milliard), la dernière bande-annonce a foutu la gaule à énormément de monde, donc on peut se dire que la plus grande partie du boulot promotionnel est fait. Mais visiblement, ce n'est pas encore suffisant puisque les deux producteurs du film, Frank Marshall et Patrick Crowley, ont opté pour une technique de communication différente au micro de Slashfilm.

Oui, ils ont choisi de mettre en valeur ce qui, justement, ne sera pas dans le film pour en dire tout le bien qu'ils en pensaient :

"Lorsque Colin Trevorrow est arrivé, je pense qu'il pensait déjà à ce qu'il allait faire pour les deuxième et troisième films. Donc, il fallait juste savoir jusqu'où nous irions dans le second film. Il avait tout planifié et, d'après nos souvenirs, il avait même rédigé un traitement. Je ne crois pas me rappeler que nous nous soyons assis avec lui pour discuter de la direction à prendre."

 

Photo

 

Ah oui, parce qu'on vous a pas dit, Colin Trevorrow, qui a réalisé le premier film, mettra de nouveau le troisième en scène et s'est occupé des scénarios de toute la trilogie.

"C'était d'ailleurs très intéressant. Sans en révéler trop, il voulait aller beaucoup plus loin dans le deuxième film. On a dû l'arrêter et lui dire que les gens n'étaient pas encore prêts pour tout ça. Qu'il devait en garder sous le coude. C'était juste une question de durée et de gestion de l'arc narratif."

 

Photo Jurassic WorldColin Trevorrow

 

Cela dit, la raison principale de cette petite réserve n'est pas à mettre au crédit des événements de l'histoire en eux-mêmes mais s'inscrit davantage dans une volonté de corriger une des grosses erreurs du premier film :

"Nous sentions que nous devions passer plus de temps avec les personnages de Chris Pratt et Bryce Dallas Howard. Pour voir comment ils avaient évolué en 3 ans parce que, vous voyez, il y a eu quelques changements, surtout pour elle. Claire a compris qu'elle avait fait une erreur et que, si ce n'était pas de sa faute, elle en était quand même responsable. Donc elle veut se racheter, devenir meilleure. Owen est un peu un loup solitaire à présent. Il ne veut rien avoir à voir avec quoi que ce soit. Donc, il fallait d'abord qu'on installe tout ça dans l'histoire."

Mais pas d'inquiétude puisque les super idées méga cools de Trevorrow seront reprises dans Jurassic World 3 à n'en point douter. Et on admirera au passage la petite entreprise de réhabilitation du réalisateur détesté par les fans, placé ici comme le seul maitre d'oeuvre de la trilogie. Sortie le 6 juin prochain.

 

Affiche

commentaires

Jeff
27/04/2018 à 10:51

Le problème restent toujours le même, c'est le scénario qui était bidon ,avec son dressage et cette fin grotesque.

jaroh
26/04/2018 à 16:15

Vu le niveau de Jurassic World il ne sera pas bien difficile de faire mieux.

Mx
25/04/2018 à 21:28

Idem, j'avais grave attendu le premier, bilan très mitigé, pourtant, avec les moyens daujourdhui on a de quoi faire, mais faut un vrai réal derrière la caméra!

maxleresistant
25/04/2018 à 12:07

Avengers, SOLO, Deadpool 2, Indestructibles 2, Jurassic World 2, Mission Impossible 6.

Je vais me faire un été blockbusters cette année.
S'ajoute Sans un Bruit, et peut etre Outrage Coda et Ant Man 2.

Pierre
25/04/2018 à 11:13

Moi j'ai confiance, mine de rien le premier film était plus intelligent que décrit par la critique. Ça faisait plaisir de voir un film conscient de son statut, qui se moque de lui-même et qui débute sur des bases plutôt solide une nouvelle saga. Quant à ce second volet, j'ai une confiance absolue en Bayona.

Baneath88
25/04/2018 à 10:52

Oui, c'est assez effrayant de voir Colin Trevorrow installé comme le "cerveau" de cette trilogie.

votre commentaire