Deadpool 2 : Josh Brolin annonce qu'on reverra son Cable dans 4 autres films

La Rédaction | 18 avril 2018
La Rédaction | 18 avril 2018

Deadpool 2 ne sera pas la fin pour Cable, incarné par Josh Brolin, puisque c'est pas moins de quatre films qui l'attendent, avec un arc bien défini.

Josh Brolin n'aime pas les franchises, et pourtant, avec Avengers : Infinity War, Sicario : La guerre des cartels et Deadpool 2, le voilà déjà à l'affiche de trois d'entre elles cette année.

Non, Josh Brolin, lui, aime les histoires finies, les arcs narratifs, et c'est ce qui l'a convaincu de rejoindre le MCU, comme il l'a d'ailleurs expliqué à Empire : "Je n'aime pas l'idée des franchises, personnellement, mais c'est ce qui rend Thanos vraiment super. C'est quelque chose de fini, et c'est ce que j'aime".

C'est aussi ce qui a dû l'inciter à signer pour plusieurs films dans l'univers de Deadpool 2. Les producteurs ont ainsi un plan pour son personnage Cable, avec un début, un milieu et une fin.

 

Photo Josh BrolinC un sekré

 

"On réfléchit à une histoire en quatre films. On a essayé de concevoir Cable sur un arc complet, pas seulement dans ce film ( Deadpool 2 ), mais sur une trajectoire de quatre films. C'était beaucoup plus amusant pour moi."

Reste à savoir quels seront ces films, mais Josh Brolin n'en dit pas plus. On peut évidemment s'attendre à un Deadpool 3, et on table aussi forcément sur une réunion X-Force, le film ayant été annoncé avec Drew Pearce à la réalisation. Le dernier est un mystère, mais à la rédaction on soupçonne soit un film solo, soit plus simplement un X-Force 2. Mais ce ne sont que des suppositions. D'autant que le rachat programmé du catalogue de la Fox par Disney, pourrait bien changer quelques plans.

En attendant, Cable sera dans Deadpool 2 au cinéma le 16 mai.

 

Affiche

commentaires

Zanta
18/04/2018 à 15:34

On peut supposer que Disney laissera Deadpool et la bande de X-Force continuer en parallèle du MCU, vu l'écart de ton, et tant que le succès critique/commercial est là.
En revanche, celui qui doit voir la fin de son règne arriver, c'est bien Simon Kinberg. Si son futur X-Men 7 est aussi raté que le dernier opus signé Singer, on peut parier sur l'annulation de cette nouvelle trilogie située dans les 90s.

votre commentaire