Le spin-off de Fast & Furious a enfin trouvé son réalisateur

Christophe Foltzer | 13 avril 2018
Christophe Foltzer | 13 avril 2018
bande-annonce Vin Diesel Jason Statham Dwayne Johnson
31

Il est assez marrant de voir la trajectoire d'une saga comme Fast & Furious, à l'origine un film d'action pour fans de tuning devenu depuis un cocktail explosif de n'importe quoi jouissif. Et ce n'est pas prêt de s'arrêter.

Alors qu'on a déjà 8 films dans les dents et bien plus de bagnoles bousillées, la saga Fast & Furious n'est pas prête de s'arrêter puisque, vu son gigantesque succès depuis quelques épisodes, elle devrait encore se garer dans nos cinémas pendant quelques années. Ceci dit, il ne faudrait pas que la formule commence à lasser et c'est pour cela que la franchise chercher à se renouveler.

 

Photo Dwayne Johnson

The Rock

 

Si Fast & Furious 9 arrivera en 2020 et devrait amorcer la fin de la saga principale, un spin-off ultra attendu devrait débarquer dans nos salles courant juillet 2019 et réunir dans un film rien qu'à eux les deux personnages les plus appréciés actuellement : Deckard Shaw et Luke Hobbs. Ce Hobbs & Shaw Spin-off, comme on l'appelle encore officiellement n'avait toujours pas réalisateur attitré même si quelques noms circulaient de temps en temps.

 

Photo David Leitch

 

C'est donc avec un certain plaisir que nous découvrons le compte Twitter de la franchise qui vient de révéler, par une simple image, l'identité du metteur en scène : David Leitch. Son nom revenait souvent depuis le mois de février mais comme il annonçait plein de projets, il était difficile de s'arrêter sur un choix en particulier. Apparemment, il a choisi Fast & Furious et devrait donc mettre le film en scène. Et c'est probablement une très bonne chose tant le réalisateur a su se faire une place de choix dans l'industrie avec très peu de films puisque c'est grâce à John Wick et Atomic Blonde qu'il en est là aujourd'hui. Pas besoin de préciser qu'il est aussi aux commandes du très attendu Deadpool 2 et que le sort de ce film en salles sera déterminant pour la direction que prendra Hobbs & Shaw.

C'est en tout cas une très bonne nouvelle pour les fans de la saga et des personnages.

 

Photo Jason Stathan

Le Stat'

commentaires

Hildegarnic
13/04/2018 à 13:50

Le seul truc que je n'ai pas pas pardonné à Justin Lin, c'est d'avoir perverti le personnage de Riley dans F&F6. Gina "Ma muse" Carano avait fait un excellent contrepoids avec Dwayne Johnson et ce crétin a tout gaché.
A part ça, je suis bien curieux sur le spin-off, surtout que j'ai adoré Atomic Blonde

Pseudo1
13/04/2018 à 11:51

@Snake88

Justement, c'est ça qui m'a le plus déçu dans Atomic Blonde (et pourtant j'en attendais rien, c'est dire) : les chorés manquaient clairement d'imagination et de pêche. La baston dans l'escalier en est le meilleur exemple. Au-delà du plan-séquence qui tombe à plat (à des lieux de ceux de la série Daredevil, par exemple), tu vois à 3km les soucis de timing dans les coups et l'attente avant de porter le coup, sans compter une caméra pas toujours bien placée. Bref, pas du tout emballé par ce film et par Leitch. Après, les goûts et les couleurs hein :)

Sinon pour Fast & Furious, je trouve au contraire que Justin Lin a fait un boulot d'enfer (pour moi, le 5 et le 6 sont clairement les meilleurs de la saga à l'heure actuelle) et restera difficile à égaler, et même à surpasser dans son rôle de réal. Dommage qu'il ait lâché la saga pour un Star Trek 3 assez moyen (syndrôme Bryan Singer avec X-Men 3). J'espérais que James Wan l'égale (son Death Sentence a montré qu'il sait emballer des scènes d'action hard-boiled), mais entre l'ego de Diesel et la mort de Walker, FF7 était finalement très bancal. Le 8 était par contre très honnête à mon goût. Pas le meilleur, mais un bon moment quand même (même si la sous-intrigue du fiston était de trop pour moi - enlever la nana aurait suffi et on aurait évité un Baboulinet qui pouponne dans les prochains volets)

Snake88
13/04/2018 à 11:02

Pour répondre aux commentaires ci-dessous: certes, Leitch est un poil moins doué que Stahelski mais il sait tenir une caméra et en terme de choré il a rien à prouver. En plus il est infiniment plus talentueux que tous les réal qui ont bossé sur la saga FF jusqu'à présent (sauf peut-être Justin Lin et encore...) donc si il me ressert les mêmes scènes de beat'em all brutales et lisibles que dans Atomic Blonde avec les deux bourrins en lieu et place de Charlize, moi ça me va largemment !

Pseudo1
13/04/2018 à 10:54

Bien d'accord avec Dredd. J'ai adoré John Wick 1. Mais quand tu enchaines le visionnage de Atomic Blonde et John Wick 2 (réalisé respectivement par chacun des co-réals de JW1), tu sens une vraie différence de niveau dans la réalisation. J'attends Deadpool 2 pour me prononcer, mais en l'état, Leitch remporte vraiment pas mon adhésion. Stahelski par contre, j'adore son style. John Wick 2 pêchait un peu par son scénario, mais la mise en scène était excellente.

Dommage, ce spin-off me branche que moyennement, mais avec Stahelski à la barre (après son John Wick 3 hein), je signais de suite.

Dredd
13/04/2018 à 10:27

Leitch est surcoté à mon avis, je préfère Stahelski.

votre commentaire