Jon Favreau avoue que la scène post-générique d'Iron man était surtout là pour la blague

Christophe Foltzer | 19 mars 2018
Christophe Foltzer | 19 mars 2018

Si aujourd'hui les scènes post-génériques sont devenues au mieux une convention, et au pire un cliché, il y a 10 ans, ce n'était pas du tout la même histoire. Alors forcément, quand on a vu celle du premier Iron Man, ça nous a fait tout drôle.

C'est vrai que c'est quelque chose que les plus jeunes auront probablement du mal à s'imaginer, mais il y a 10 ans, le cinéma de divertissement grand public était très différent de ce qu'il est aujourd'hui. En effet, à l'époque, si nous avions de grosses trilogies, il était impensable que ce que l'on appelle des "univers étendus" ne voient le jour et ne courent sur une vingtaine de films. On n'avait même pas encore inventé le terme. Alors, forcément, quand Marvel est arrivé, on n'a rien vu venir.

 

Photo , Robert Downey Jr.

Le début de tout

 

Et pourtant, le premier Iron Man affichait déjà une énorme ambition et prenait tous les risques puisque, à la toute fin du film, les plus patients pouvaient découvrir une séquence bonus avec la première apparition de Nick Fury et les prémices du MCU. Et croyez-nous quand on vous dit qu'à l'époque peu de personnes l'ont vu en salles cette séquence. Cela affichait clairement les ambitions du studio et on pourrait penser que tout ce qui a suivi était prévu dès le départ par les grands stratèges de Marvel. Sauf que pas du tout puisque le réalisateur du film, Jon Favreau, vient de révéler au micro d'Entertainment Weekly que cette séquence était avant tout une grosse vanne ainsi qu'un clin d'oeil à destination des fans :

"C'était une blague. Je voulais inclure dans le film des clins-d'oeil à destination des lecteurs du comics et nous avons pensé que cette scène post-générique pourrait être sympa. Ce n'était pas une scène qui est dans le scénario original mais j'ai pensé que l'idée que Nick Fury soit Samuel L. Jackson pouvait vraiment être cool parce que quand Nick Fury a été réimaginé dans les comics Ultimate, ils lui ont donné le visage de Samuel L. Jackson et je pensais que ce serait vraiment un bon clin d'oeil à destination du public.

 

Photo Jon Favreau

Jon Favreau à droite.

 

Et Kevin Feige était à fond dedans aussi. Nous avons écrit le dialogue ensemble, nous avons vraiment fait attention à chaque mot que nous utilisions "Tu fais maintenant partie d'un monde plus grand, d'un univers plus grand" et "Avengers Initiative" a tracé la route pour ce qui allait suivre. Nous avions l'idée de réunir ces personnages, c'était une partie de ce que l'on voulait mais il fallait que beaucoup de choses se passent bien pour que cela se produise, donc on a simplement laissé une note d'intention, pour que les gens voient ce qu'on avait prévu et en pensant que les quelques spectateurs qui resteraient à la fin du générique l'apprécierait le plus."

Et c'est donc ainsi qu'une mode est née, tout autant qu'un univers étendu entier. Après, bien entendu, il serait complètement naïf de croire qu'ils n'avaient pas prévu le MCU dès le départ et que cette séquence était vraiment si anodine. On appelle ça de la grosse préparation paiement, étalé sur plusieurs films, et donc ce genre de choses n'est jamais laissé au hasard. Mais c'est vrai que c'était cool comme surprise.

 

Photo Samuel L. Jackson

commentaires

Joe Staline
19/03/2018 à 10:57

@Karkass
Le MCU est surtout pour la blague, mais c'est le DCEU qui rit jaune ^_^

Karkass
19/03/2018 à 09:36

Le MCU lui-même, est surtout la pour la blague.

Désolé, ce commentaire était là pour la blague.

votre commentaire