Franck Dubosc sera un abominable animateur télé dans le premier film de Michel Denisot

La Rédaction | 16 février 2018
La Rédaction | 16 février 2018

La vie est un truc super, fait de joie, de tartines de confitures, de rires d’enfants et parfois, de nouvelles atroces, de charnier et de mort de l’art.

On vous laissera apprécier à quelle catégorie d’évènement appartient ce qui suit. Ce sont nos confrères de PureMédias qui ont levé le voile sur cette annonce chamarrée : Michel Denisot va réaliser son premier film et en a confié le premier rôle à Franck Dubosc.

Les amateurs de lolance de l’extrême apprécieront également le thème abordé par cette œuvre que d’aucuns n’osaient plus espérer. La chose est intitulée Toute ressemblance et se penchera sur un personnage de présentateur télé extrêmement populaire, mais humainement infect dans le privé. Un sujet que connaît nécessairement Michel Denisot, ayant officié pendant plusieurs décennies dans le petit écran, en tant que présentateur et/ou producteur.

Le tournage étant sur le point de commencer, on n’est pas prêt de découvrir cet affolant projet. Heureusement, les fans de Franck Dubosc pourront le retrouver dans Tout le monde debout, la comédie qu’il a réalisée, qui sera sur les écrans le 14 mars.

 

Photo

Franck Dubosc

commentaires

Rahan les tape
16/02/2018 à 17:57

Remake de "Masques" avec Noiret?
Un sujet en or pour une comédie cynique made in Denisot avec un comique bankable, évidemment qu'il y aura toujours des sous par chez nous...

Bryan
16/02/2018 à 16:19

Ça ressemble quand même beaucoup à Présentateur vedette avec Will Ferrell

Raoul
16/02/2018 à 15:52

Pourquoi seulement un film? Je veux une trilogie par ce maître qu'est Michel Denisot!

Ratus
16/02/2018 à 14:06

Heureusement qu'en France il existe de vrais auteurs qui ont envie de faire des films originaux. Je pense à Quentin Dupieux ou Eric Judor, car quoi qu'on peut en penser de Judor, il amène une vraie envie de cinéma et une originalité. Sa série "Platane" est vraiment bien.

Dirty Harry
16/02/2018 à 14:05

la gênance...absolument d'accord avec Karkass : les sous tombent comme par hasard pour ce genre de projet (mais bon lorsqu'un machin comme les Tuches cartonnent pourquoi je m'en étonne ?) alors que d'autres, ainsi que beaucoup de jeunes que je connais, ne rencontrent que des murs pour des projets pourtant bien plus bandants...un petit 18 Brumaire pour remettre de l'ordre dans la "culture" française ? Je ne dirais pas non...

Karkass
16/02/2018 à 14:01

Quand on pense que des mecs comme Astier galèrent à financer leurs films, et qu'à côté on file du budget à des Denisot pour réaliser des films avec Dubosc... La culture dans ce pays est vraiment gérée par des moins que rien.

Karkass
16/02/2018 à 13:59

Quand on pense que des mecs comme Astier galèrent à financer leurs films, et qu'à côté on file du fric à des Denisot pour réaliser des films avec Dubosc... Y

votre commentaire