Phantom Thread : Uwe Boll accuse Paul Thomas Anderson de l'avoir plagié comme un cochon

La Rédaction | 12 février 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 12 février 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Uwe Boll est une victime, c’est bien connu. La preuve : le plus mauvais réalisateur de la galaxie accuse un des meilleurs d’avoir pillé son travail.

Le LOL est amphigourique, comme aiment à le répéter les vénérables de l’Académie française, quand un de ces petits scandales artistiques émaillent leur dure journée de labeur. Pour bien comprendre ce qui se joue ici, il faut se rappeler que Uwe Boll (House of the deadPostal…) n’aime véritablement que deux choses : Uwe Boll, et l’attention médiatique.

Et le metteur en scène, bien connu pour ses nanars adaptés de grosses licences vidéo-ludiques et ses déclarations à l’emporte-pièce, a donc fait savoir que d’après lui, Phantom Thread avait plagié l’affiche de BloodRayne , ce qui disqualifierait le film pour… à peu près tout.

 

 

 

 

On notera que si certaines connexions colorimétriques et de composition sont possibles, l’affiche de Phantom Thread est tout simplement d’un grand classicisme et qu’il serait facile d’opérer cette analogie avec quelques dizaines d’autres productions au matériel promotionnel similaire.

Peu de chance donc que, comme le réclame Boll, ce « plagiat » disqualifie le film pour les Oscars et oblige Daniel Day-Lewis à renoncer à sa retraite, puisqu’il n’existerait désormais « plus que dans l’ombre de Boll ».

Le LOL est amphigourique, qu’on vous disait.

 

 

Affiche française

Tout savoir sur Uwe Boll

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Pulsion73
13/02/2018 à 14:01

Bien dit Eddie. Hors catégorie même parmi les tâcherons. Du culot et pas d'talent. Tiens, ca ferait un bon titre pour sa biographie. ^^.

corleone
12/02/2018 à 15:52

Ha ha ha ha non mais ha ha ha ha quel abruti ce mec mdrrrr

Eddie9Felson
12/02/2018 à 15:46

Quel comique celui-là!!! « Les c.ns ça ose tout, c’est à cela qu’on les reconnaît! »... celui-là est hors catégorie!

votre commentaire