Affaire Weinstein : Quentin Tarantino passé au lance-flammes par Jessica Chastain, Judd Apatow et Asia Argento

Lino Cassinat | 5 février 2018
Lino Cassinat | 5 février 2018

Uma Thurman a révélé une attitude assez lâche de la part de Tarantino à l'égard de Weinstein, et ça ne plaît pas du tout à Judd Apatow et Jessica Chastain.

Quentin Tarantino doit en ce moment avoir les oreilles bien rouges. Au début du scandale Weinstein, il avait pris un moment de réflexion avant de déclarer ce qu'il avait à dire sur cette histoire. Et c'était déjà vraiment pas joli-joli : le réalisateur avouait être plus ou moins (c'est pas très clair) au courant du comportement d'Harvey Weinstein à l'époque mais avouait n'avoir rien fait. Curieusement, il était passé entre les mailles du filet (mais pas le nôtre), bénéficiant sans doute du grand déballage pour passer entre les gouttes.

Sauf que Uma Thurman s'est exprimé dans le Times ces derniers jours et en a rajouté une couche sur Quentin Tarantino. Maintenant que les accusations se calment, le réalisateur se retrouve sans contre-feu, et cette fois, plusieurs personnalités ne le ratent pas.

 

 

Judd Apatow, réalisateur, producteur et pape de la comédie moderne américaine (40 ans toujours puceau, En cloque mode d'emploi) s'exprime ainsi dans un tweet publié ce week-end:

"Tarantino a également ignoré les plaintes de Daryl Hannah quand elle a été harcelée par Harvey Weinstien. Ils l'ont virées de la tournée promotionnelle. Personne ne l'a aidée. Et maintenant Tarantino va faire un film sur Polanski. Pourquoi il y a encore des gens pour financer ce truc ? C'est pour ça que Weinstein n'a pas été stoppé. $$$$"

 

Photo Quentin Tarantino, Daryl HannahDaryl Hannah et Quentin Tarantino sur le tournage de Kill Bill

 

L'actrice Jessica Chastain s'est aussi exprimé sur la polémique dans plusieurs tweets où elle s'appuie sur les déclarations de mauvais traitements d'Uma Thurman au Times :

"Je ne peux m'empêcher d'imaginer Tarantino cracher au visage d'Uma et l'étrangler avec une chaîne pour Kill Bill. [...] Un réalisateur qui s'invite dans une scène montrant un abus dépasse une limite. Comment un acteur peut se sentir en sécurité si son réalisateur l'étrangle ?"

Mais la réaction la plus virulente vient de la part de l'actrice Asia Argento, et on suppose que cela se passe de traduction :

 

 

Difficile de savoir pour le moment si cette nouvelle polémique aura un impact sur le prochain long-métrage du réalisateur de Pulp Fiction. Le cinéaste américain est en effet en train de préparer un film sur l'année 1969 et le meurtre de Sharon Tate par la "Famille Manson". Dans le casting seul Leonardo DiCaprio a été confirmé pour le moment. Les noms de Brad PittTom CruiseMargot Robbie et bien d'autres vedettes d'Hollywood circulent.

Le film étant prévu pour le 9 août 2019 au cinéma, l'histoire dans laquelle s'engouffre Quentin Tarantino pourrait donc bien avoir un impact sérieux sur le projet. A suivre...

 

DiCaprio DjangoLeonardo DiCaprio dans Django Unchained

commentaires

Tonto
12/02/2018 à 16:29

De toute façon, il lui reste plus que deux films à faire, non ? Autant le laisser finir de sévir, et ensuite, il nous laissera gentiment tranquilles, ça sert à rien de s'acharner sur lui...
En revanche, si une bonne âme voulait nous dégotter un petit scandale à balancer sur Judd Apatow pour enrayer sa carrière, ce serait pas de refus. Puis en France, pourquoi personne balance sur Kev Adams, Franck Dubosc ou Dany Boon, pour qu'ils arrêtent de nous abreuver de leurs bouses récurrentes ?

David Lynche
06/02/2018 à 15:03

Jalousie, rancœur, hypocrisie tout ça. A cause du tsunami d'accusations sans fondement déclenché par cette hystérie féminintégriste, on ne verra plus les œuvres d'artistes intéressants. On prend les paris ?

MystereK
06/02/2018 à 13:54

@Felix

Tarantino a déjà parlé de l'affaire Weinstein il y a quelques semaines, et il a aussi parlé ces jours de l'interview d'Uma Thurman (et où il revient aussi sur l'affaire Weinstein) dont ils ont discuté au préalable ensemble.

Je serais réalisateur, je mettrais aussi plus d'éànergie à faire mon métier que de parler des affaires.

MystereK
06/02/2018 à 13:42

Et en même temps, Uma et Tarantino on discuté ensemble de cette affaire avant qu'Uma en parle dans la presse. Les deux ce sont réoncilié quelques années après les faits et on a beaucoup d'exemple de grand réalisateurs ayant fait souffrir leurs actruces/teurs pour obtenir d'eux le résulats désiré à l'écran, pour les pousser dans leurs limites. Alors ou peut mettre aussi Kubrick au Pilori avec Malik et bien d'autres...

Il ne faut pas confondre les abus sexuel des uns avec les méthodes, certes discutables, de certains réaliateurs pour arriver à tirer un max des actrices/eurs. L'enjeu n'est pas le même.

Félix
06/02/2018 à 09:56

Je trouve le silence de Tarantino assez assourdissant. Est-il trop occupé par son prochain film ? S'il arrive à le monter car avec tout ce qu'il lui arrive...

captp
06/02/2018 à 08:41

"Je ne peux m'empêcher d'imaginer Tarantino cracher au visage d'Uma et l'étrangler avec une chaîne pour Kill Bill. [...] Un réalisateur qui s'invite dans une scène montrant un abus dépasse une limite. Comment un acteur peut se sentir en sécurité si son réalisateur l'étrangle ?"
ce tweet qui n'a absolument rien a voir avec l'affaire prouve une fois de plus que certain surferont sans sourciller dans cette marrée de merde pour tenter d'exister comme une certaine lio dans l'affaire cantat.
Uma thurman est audible dans cette histoire (elle sortait quand même avec tarantino faudrait pas l'oublier) pareil pour d' Daryl Hannah si elle s'exprime sur le sujet .
par contre les 3 greffes osef de leur avis ça pu la récupération .

Nick
06/02/2018 à 02:32

Et meryll Strip, elle savait aussi tout de ses histoires pourquoi on se retourne pas contre elle, ah oui c’est vrai elles ont porté du noir l’une à côté de l’autre donc c’est bon.

Blabla
05/02/2018 à 20:35

Plus innocent qu'elles je voulais dire...

Blabla
05/02/2018 à 20:33

Hypocrisie!
Toutes ces personnes se taisaient tout comme les personnes qu'elles accusent sans savoir... pauvre jessica, pauvre asia... fermez la donc, accusez plutôt de vrais coupables! À mon avis elles n'aiment ni sa gueule ni ses films... comment peut-on bousiller la carrière de quelqu'un qui est autant innocent qu'elles, quoique même moins innocent qu'elles car lui au moins n'accuse pas à tord.
Comme toutes ces personnes qui se retournent contre Woody Allen juste pour bien se faire voir, rentrer dans le moule de l'hypocrisie, portez vos couilles, pensez par vous même, si vous pensez qu'il est innocent et jusqu'à présent il l'est, ou simplement restez impartiales, et soyez fiers de tourner avec ces grands réalisateurs!

Antephil
05/02/2018 à 19:04

Et sinon Asia ca va la relation incestueuse avec ton père ?

Plus

votre commentaire