Jumanji : Dwayne Johnson rembarre violemment un fan sur Twitter

La Rédaction | 26 janvier 2018
La Rédaction | 26 janvier 2018

Un spectateur de Jumanji s'est plaint sur Twitter d'un point de scénario, et Dwayne Johnson l'a envoyé sur la Lune.

Jumanji : Bienvenue dans la jungle est probablement LE carton qu'attendait Dwayne Johnson pour exister en dehors de la franchise Fast And Furious. Le film est en effet un carton auprès des critiques (étrangement il en est à 76% sur Rotten Tomatoes) et surtout auprès du public. Avec un budget estimé entre 90 et 110 millions de dollars, le film ramasse les billets verts par brouettes, puisqu'il en est au score incroyable de 772 millions de dollars rapportés dans le monde entier.

De quoi se détendre et prendre confiance pour Jack Black, Kevin Hart, Karen Gillan et surtout  Dwayne Johnson, qui a, avec sa verve habituelle, violemment rembarré un spectateur mécontent sur Twitter qui lui a posé cette question :

 

"Je suis allé voir le nouveau Jumanji. FUCK LE NOUVEAU JUMANJI. Voilà un spoiler. Aucune chance pour que dans un jeu vidéo un personnage perde une vie et réapparaisse en ayant toujours en sa possession l'objet requis pour gagner. C'est une connerie. T'en dis quoi The Rock ? Sinon c'était plutôt pas mal."

 

Réponse de l'intéressé :

 

"Alors mon ami, dans le guide officiel de l'univers de Jumanji, il est clairement écrit article 72 section 7 que 'si un personnage venait à perdre une vie, il reviendrait à son état originel avec tous les objets qu'il possédait au moment de son décès'. Donc va gentiment te faire foutre James."

The Rock, faut pas lui baver sur les rouleaux. Il est probablement inutile de le faire, mais on le fait quand même : le bouquin auquel Dwayne Johnson fait référence n'existe évidemment pas (donc ne le cherchez pas), et le fan a bien compris que c'était de l'humour et réagit très positivement dans les réponses aux tweets (“THE ROCK IS THE GREATEST HUMAN <3”). Trop fort ce Dwayne.

 

Photo Dwayne Johnson

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire