Texas Chainsaw 3D : le scénariste explique pourquoi la suite de Massacre à la Tronçonneuse n'a aucun sens

La Rédaction | 24 janvier 2018
La Rédaction | 24 janvier 2018

Si tout le monde n’a pas détesté Texas chainsaw 3D, personne n’a ignoré combien la chronologie du film était absurde.

Quelle mouche a piqué les responsables du film de John Luessenhop, quand ils ont décidé de sortir sur les écrans un film qui prolongeait directement le chef d’œuvre de Tobe Hooper, nous présentant une jeune femme (Alexandra Daddario) supposément née dans les années 70, âgée d’une vingtaine d’années mais vivant… de nos jours.

Avec son héroïne à laquelle il manque au moins une quinzaine d’année, son grand méchant qui paraît ne pas avoir pris une ride et sa narration toute pétée, difficile de comprendre comment a été conçu Texas chainsaw 3D.

 

Gros, gros travail sur les costumes

 

Heureusement, un de ses scénaristes, Adam Marcus, metteur en scène de Jason va en enfer, a expliqué au micro de Agony Booth que pour sa part, il avait bien essayé de sauvegarder la cohérence de l’ensemble.

« Pour Massacre à la Tronçonneuse 3D, le studio voulait une suite directe de l’original, par conséquent avec ma partenaire de toujours, Debra Sullivan, nous sommes partis de cette idée. Nous voulions adhérer le plus possible au premier film. J’adore Massacre à la Tronçonneuse.

 

Alexandra Daddario

 

Tobe Hooper aimait notre script, ce qui était stimulant. Il y avait une forme de révérence à l’égard de ce qui avait été fait avant nous. J’aimais aussi le personnage de Jason et le masque de hockey, mais il n’y avait pas de mythologie propre à Leatherface, et nous voulions en créer une. Avec lui, on traite vraiment d’un esprit brisé, comme le monstre de Frankenstein. Debra et moi voulions raconter l’histoire de l’aliénation de Leatherface et ses attaches à sa famille.

Notre scénario était situé à l’orée des années 90, mais le produit final se déroule de nos jours, ce qui n’a aucun sens. Le film original prend place durant les années 70, et le personnage principal est dans la vingtaine, c’est pourquoi notre scénario se déroulait dans les années 90. Le résultat est totalement illogique, et c’est très frustrant. J’avais également essayé de faire coïncider la chronologie du récit avec la sortie de Jason va en enfer. »

L'increvable saga a encore offert une petite catastrophe cette année avec Leatherface, nouvelle entrée sortie directement en vidéo en France.

 

commentaires

Dirty Harry
24/01/2018 à 21:27

mais Massacre à la tronçonneuse n'a pas de sens non plus donc....

Draven
24/01/2018 à 19:03

Bonhomme, c'est pas la chronologie le problème de script à chier.
Le problème, c'était le script.

Maski mask
24/01/2018 à 16:00

Meme le remake et le prequel (du remake) est plus coherent que cette version a chier

corleone
24/01/2018 à 15:06

euh..... oui et?...... continue ton discours.... et après?.......

votre commentaire