Scarlett Johansson tire à boulets rouges sur James Franco

Créé : 22 janvier 2018 - La Rédaction
Photo
136 réactions

Alors que la saison des récompenses bat son plein, et que plusieurs femmes l'accusent, la situation artistique et médiatique de James Franco se complique.

Acteur célébré pour The Disaster Artist, producteur, réalisateur, scénariste, interprète de premier plan et communiquant souvent très habile, Franco se retrouve depuis les derniers Golden Globes au cœur d’une polémique qui pourrait menacer sa carrière.

À la suite du scandale Weinstein et des dizaines d’accusations qui ont visé de très nombreux pontes de l’industrie cinématographique américaine, le sujet du comportement des artistes est désormais particulièrement sensible. Plusieurs femmes ont accusé James Franco d’avoir profité de sa position pour obtenir des faveurs sexuelles ou les contraindre dans ce sens.

 

Photo James Franco

James Franco dans The Disaster Artist

 

Par conséquent, son soutien affiché à la libération de la parole féminine est rétrospectivement apparu comme problématique, ce que n’a pas manqué de faire remarquer Scarlett Johansson lors d’une allocution publique en parallèle de la Women’s March, manifestation de protestation contre Donald Trump, suivie par plusieurs millions de personnes à travers les Etats-Unis.

« Mon esprit est dérouté : comment une personne peut-elle publiquement soutenir une organisation qui entend apporter du soutien aux victimes d’agressions sexuelles, quand elle se comporte dans le privé en prédateur vis-à-vis des plus démunis ? Au fait, je veux qu’on me rende mon pin’s. »

Des propos qui visaient personnellement James Franco, ainsi qu’elle l’a confirmé après coup au Los Angeles Times. Du côté du clan Franco, on joue plutôt la communication de crise, en service minimum, histoire de ne pas jeter de l’huile à un feu qui pourrait bien ne pas s’éteindre. L’enjeu est d’autant plus important que les artistes accusés de méconduite sexuelle font désormais courir un risque aux œuvres où ils officient, ainsi que l’a prouvé l’affaire Kevin Spacey, qui a vu l’acteur effacé de Tout l'argent du monde.

 

Photo Alison Brie

Alison Brie dans Pentagon Papers

 

Une situation à laquelle pourrait ne pas survivre The Deuce de HBO, dont Franco est producteur et où il joue deux rôles. C’est sa belle-sœur, Alison Brie, épouse de son frère Dave Franco, qui a tenté de calmer un peu le jeu sur le tapis rouge des SAG Awards il y a quelques heures.

« Je pense qu’avant toute chose, nous avons toujours dit qu’il demeurait vital que toute personne se considérant comme une victime devait pouvoir s’exprimer et témoigner. De toute évidence, je soutiens ma famille, et tout ce qui a été rapporté n’est pas fidèle à la vérité, par conséquent, nous attendons tous d’avoir tous les faits en main. Bien sûr, l’heure est à l’écoute et c’est ce que nous nous efforçons tous de faire. »

 

Photo Scarlett JohanssonScarlett Johansson

 

commentaires

George Clinton 23/01/2018 à 21:21

@Fabien

Je pense que vous faite une grossière erreur de dire ''acteur fétiche'' il s'agit d'accusation sans aucune intervention en court de Justice. Quand on accuse cela veut dire qu'il y a eu un dépôt et donc un plaintif qui a fait une déposition... hors concernant James Franco, jusqu'à maintenant il ne s'agit que de commentaires laissé par des individus ayant travaillé avec lui... Encore une fois Twitter et Facebook ne sont pas les tribunaux, donc pour vérifier la validité c'est autre chose, de même qu'il n'y a eu aucun processus de traitement, mais que des accusations sans aucune étude puis confrontation des ''faits''. Il existe des institutions qui existent depuis des siècles pour traiter de ce genre de chose (après ok tout le monde à le droit d'expression avec le 1er amendement) Mais il n'en reste pas moins vrai que le principe de présomption d'innocence n'est absolument pas appliqué ici...

...Je retourne voir 12 angry men de Mr Lumet

Fabien 23/01/2018 à 09:57

C'est marrant comment certains parlent de présomption d'innocence uniquement quand cela concerne leur acteur fétiche. Si Scarlett parle, j'imagine qu'elle doit surement savoir des choses contrairement à ceux derrière leur pc, qui n'ont jamais mis les pieds à Hollywood et ne connaissent personnes dans ce milieu...

Satan LaTeube 23/01/2018 à 09:35

Parce que bien sûr Scarlett Johansson elle sait exactement ce qu'il s'est passé et a toutes les preuves pour accuser James Franco.

Eddie9Felson 22/01/2018 à 23:33

George Clinton

Vous avez en tout point raison!
Les faits d’actualité que vous énoncez démontre avant toute chose la bêtise crasse & originelle du système judiciaire américain. WTF : L’herbe ne serait donc pas toujours plus verte ailleurs?!!!!

George Clinton 22/01/2018 à 23:12

@Jojo

Non aux États-Unis ''you are guilty until proven innocent!'' c'est ainsi que cela fonctionne... è

Ça me rappelle deux cas de viols rapporté aux infos sur les campus Universitaire l'été dernier, le 1er a vu 2 étudiants se faire expulser à tort de leur Université et perdre leurs bourses sportives respectives à cause d'une ''étudiante'' qui a cherché à se venger envers son ex... le 2e plus récent (il y a quelques semaines) a vu un jeune homme début vingtaine être accusé (encore) à tort de détournement de mineur et attouchements après avoir échangé avec une jeune fille d'une quinzaine d'année à peine sur une application de rencontre, jeune fille qui avait manigancé de coucher avec lui mais qui après avoir été prise en flagrant délit par ses parents à décidé de porté plainte contre celui-ci quitte à revenir sur ses propos, alors que sa vie universitaire a été salit et ruiné par les médias...


Donc présomption d'innocence = Zero

Eddie9Felson 22/01/2018 à 22:34

Marre de ces débalages opportunistes baffouant la présomption d’innocence... on passe d’un extrème à l’autre... quelle société schizo!!!

bibop 22/01/2018 à 17:11

tout a fait d 'accord avec toi jango56700

jango56700 22/01/2018 à 16:54

#balance ta cochone #balance ton allumeuse #j'attend 10 ans pour dire que t'étais un porc

Raoul 22/01/2018 à 16:37

On pourra commencer à dénoncer les nanas qui utilisent ou ont utilisé leur plastique ou tout du moins leur joli minoi pour faire carrière, style Scarlett ou on devra se limiter à dénoncer, sans preuve aucune, tous les gars un peu connus à Holywood? Scarlett a applaudi Polanski, tourné avec Allen, en connaissant tout des ces personnages.

Pseudo81 22/01/2018 à 16:06

@Karev Tu confond avec Brie Larson (future Captain Marvel) qui a refusé d'applaudir Casey Affleck et Alison Brie (Community)

Plus

votre commentaire