Woody Allen a répondu aux accusations réitérées de sa fille adoptive Dylan Farrow

La Rédaction | 19 janvier 2018
La Rédaction | 19 janvier 2018

Dylan Farrow, la fille adoptive de Woody Allen a répété récemment ses accusations à l'égard du réalisateur, et après un long silence, celui-ci a enfin répondu.

Woody Allen est empêtré depuis les années 90 dans une "histoire de famille" assez glauque, puisque sa fille adoptive Dylan Farrow fait état de la part de son tuteur d'un comportement qu'on qualifiera gentiment de gluant. L'affaire a été cependant classée sans suite après de nombreuses audiences, et globalement, après les déclarations des uns et des autres, on en était resté au statut "c'est compliqué".

Cette histoire a finalement été plus ou moins oubliée, jusqu'à la récente affaire Weinstein, qui a dans son sillage re-propulsé cet épisode sur le devant de la scène. De ce fait, plusieurs actrices et acteurs se sont retournés contre le réalisateur (dont Colin Firth aujourd'hui), et Dylan Farrow a réitéré ses accusations pour la première fois face caméra sur le plateau de CBS il y a deux jours. C'est cette dernière action qui a probablement poussé Woody Allen a sortir du silence dans lequel il s'était enfermé.

 

 

Photo Woody AllenWoody Allen sur le tournage de Wonder Wheel avec Juno Temple

 

On l'avait en effet peu entendu depuis que le scandale Weinstein a explosé le 5 octobre 2017. Il avait en effet d'abord été très critique de ses conséquences dans une déclaration qu'on décrira poliment comme maladaroite, et puis cette histoire a pris l'ampleur que l'on sait et le réalisateur était alors resté mutique malgré les nombreuses sollicitations. Sauf que voir celle qui fût sa fille adoptive l'accuser à la télé l'a probablement poussé à réagir, puisqu'il a publié le (long) communiqué suivant :

"Quand cette accusation a été formulée pour la première fois il y a 25 ans, elle a été prise très au sérieux par la Clinique pour abus sexuels infantiles de l'Hôpital de Yale-New Haven et les services sociaux pour enfants de New-York. Ils ont tous deux enquêtés pendant des mois et ont indépendamment conclus qu'aucun abus sexuel n'avait eu lieu. À la place, ils ont constaté qu'il était probable qu'un enfant vulnérable avait été entraîné à raconter l'histoire enseignée par sa mère [Mia Farrow, NDLR] en colère après une rupture conflictuelle.

 

dylan farrowDylan Farrow

 

Moses, le grand frère de Dylan a dit qu'il a exactement été témoin de ce comportement de la part de sa mère : entraînant sans relâche Dylan, essayant de lui inculquer le fait que son père était un dangereux prédateur sexuel. Il semblerait que cela ait marché, et je suis tristement convaincu que Dylan est persuadée de ce qu'elle dit.

Mais même si la famille Farrow essaye cyniquement d'utiliser l'occasion fournie par la formation du mouvement Time's Up pour répéter cette allégation discréditée, cela ne la rend pas plus vraie aujourd'hui qu'elle ne le fût pas par le passé. Je n'ai jamais abusé sexuellement de ma fille, comme en ont conclus les enquêtes conduites il y a un quart de siècle."

Woody Allen est actuellement en train de sortir Wonder Wheel, qui a, sans surprise, été totalement snobé par les Golden Globes, et on suppose qu'il en sera de même pour les Oscars. Il sort chez nous le 31 janvier. Le prochain film du réalisateur A Rainy Day In New-York devrait sortir en 2018 également, mais aucune date de sortie officielle n'a encore été communiquée.

 

Affiche

commentaires

Zorg
23/02/2018 à 13:32

Avant de dire quelque chose Renseigne-toi José

Blanche
20/01/2018 à 14:43

Autre chose intéressante. Parmi les commentaires que j'ai lu sur différents articles, j'ai remarqué que les gens avaient tendance à mettre Woody Allen dans le même sac que Roman Polanski. Mia Farrow qui a porté plainte contre Allen soutient Polanski tandis que Samantha Geimer qui a autrefois été la "victime" de Polanski (je mets "victime" entre guillemets car elle n'aime pas être considérée comme telle) soutient Woody Allen.Mrs Geimer soutient également la version de Moses Farrow (fils adoptif de Mia Farrow et Woody Allen) qui dit avoir été maltraité dans son enfance par Mia Farrow qu'il décrit comme une personne autoritaire voulant à tout prix se faire obéir de ses enfants. Il dit avoir été témoin du fait que Mia répétait sans cesse à Dylan que son père avait abusé. Selon lui, Dylan croit vraiment qu'elle a été agressée sexuellement par leur père quand elle avait sept ans car c'est ce que sa mère lui a répété sans arrêt. Je conseille de lire son témoignage (Moses Farrow speaks out) pour avoir les deux versions de l'histoire .

Blanche
20/01/2018 à 14:34

J'ignore si oui ou non il s'est passé quelque chose ce 4 août 1992 (certains articles parlent de viol, même si selon la version originale, ce serait plutôt attouchements sexuels, ce qui ne veut pas dire que c'est moins grave si cela a vraiment eu lieu). Pour plus d'informations sur cette affaire, je conseille l'article de Robert B. Weide qui a publié un article dans le Daily Beast (The Woody Allen allegations : not so fast). Ce que je trouve bizarre chez Mia Farrow, c'est qu'elle prétend que Woody Allen avait un comportement bizarre vis-à-vis de Dylan depuis qu'elle avait trois ans. Dans ce cas, pourquoi a -t-elle permis à Allen de l'adopter officiellement en 1991 (quand elle avait six ans) avant de l'accuser d'attouchements sexuels sur elle quelques mois après leur rupture. Si j'avais un compagnon dont le comportement envers mon enfant me semble bizarre, non seulement je me demanderais si je ne devrais pas remettre en question notre relation, mais je ne lui permettrais pas de devenir son père légal.

Barbadoom
20/01/2018 à 13:00

Merci pour cet éclairage @Blanche
Ce qui est triste dans tout ça c'est qu'étant pas des proches à l'affaire on ne sait pas si Dylan exploite ce drame pour son intérêt (elle aurait très bien pu être violé) ou si en effet elle a été manipuler pour dénigrer la carrière de son beau-père qui continue à connaitre du succès tandis que la carrière de sa maman...
Au moins on peut comprendre le calvaire de ces pères (lambda) victimes de la vengeance de leur ex- pour les détruire et si ce que dit Allen est vrai, c'est très vicieux de la part de Mia Farrow.

STEVE
20/01/2018 à 12:33

Ces accusations publiques qui détruisent à jamais des vies sans avoir été vérifiées sont honteuses

Blanche
19/01/2018 à 21:39

Beaucoup de gens pensent qu'il est coupable car ils croient qu'il a épousé sa fille adoptive. Ce n'est pas le cas. Soon-Yi Previn (actuelle épouse de Woody Allen) n'a jamais été sa fille adoptive. Elle est la fille adoptive de Mia Farrow et André Previn (précédent mari de Farrow). Woody Allen et Mia Farrow ont formé un couple pendant 12 ans mais n'ont jamais vécu sous le même toit (pas plus qu'ils ne se sont mariés). Allen n'était donc pas une figure paternelle pour Soon-Yi dont il n'a commencé à se rapprocher qu'en 1990. A ce moment, elle avait entre 18 et 20 ans (sa date de naissance est incertaine et est fixée à 1970 ou 1972) et n'était donc plus une enfant. Dans son autobiographie, Mia Farrow dit elle-même que Allen n'a accordé que très peu d'attention à Soon-Yi avant 1990.

corleone
19/01/2018 à 19:52

C'est vraiment triste toute cette histoire.

José
19/01/2018 à 19:33

C'est de l'ironie ton commentaire j'espère ?

Tiens mais n'est-il pas marié à sa propre fille adoptive ?
Un homme bon on vous dit !

WH
19/01/2018 à 18:26

Il est innocent bien sur, on le connait à travers ses films, c'est un homme bon ça se voit.
Un homme bon n’agresse pas les enfants, c'est en tout cas mon opinion sur le sujet.

votre commentaire