Ça : le maquilleur du téléfilm original commente le nouveau look de Grippe-Sou

Mise à jour : 20/02/2018 18:45 - Créé : 19 janvier 2018 - La Rédaction
Photo
184 réactions

Ça s’est imposé comme un des grands succès internationaux de 2017, et on se demandait ce qu’avaient pensé du film les artistes de la précédente version.

Car avant d’être un blockbuster horrifique extrêmement efficace, Ça fut un roman extraordinaire de Stephen King, ainsi qu’un téléfilm devenu culte à l’aube des années 90. Une des raisons principales de sa réussite fut la prestation incroyable de Tim Curry.

Gouailleur, colossal, fou à lier, menaçant, toujours proche de l’obscénité, il constituait la source de la peur, et pouvait se reposer sur un maquillage très réussi, créé par Bart Mixon. Le maquilleur était logiquement curieux de voir comment le Ça d’Andrés Muschietti allait s’y prendre pour inventer un nouveau Grippe-Sou.

Et comme il l’a longuement expliqué à House of Tortured Souls, il n’a pas été déçu.

 

tim curry Pennywise

Raccord maquillage sur Tim Curry pendant le tournage

 

« C’était cool. Je demeure bien sûr très attaché au mien, mais ils ont fait du bon travail. Il y avait bien sûr certaines similarité avec mon maquillage, qui étaient je suppose inévitable, le personnage étant un clown, mais il m’a semblé que c’était assez différent.

Je n’envie pas Bill Skarsgård d’avoir eu à prendre la suite de Tim Curry. Ça a dû être un sacré défi pour lui, mais ouais, ça m’a semblé intéressant en tant que maquillage. Je suis content qu’ils aient réalisé leur propre vision, qu’ils n’aient pas juste copié mon boulot, même si certains de mes amis ont trouvé qu’ils s’appuyaient un peu trop dessus. Je pense que c’est la tête bulbeuse, qui ressemble à la mienne, qui leur fait dire ça, mais c’est le seul véritable point commun. »

 

Photo

Bill Skarsgård dans la version de 2017

 

Pour l’artiste, il est évident que si Ça regorge de bonnes idées, le métrage a aussi bénéficié du confort d’un budget conséquent, ainsi que d’une liberté dans la mise en scène de l’horreur beaucoup plus grande que sur le téléfilm, qui ne pouvait se permettre les mêmes incursions de violence graphique.

« Certains idées visuelles m’ont parues très cool, comme la scène où Georgie est dans la cave inondée, de l’eau jusqu’aux mollets, alors que Grippe-Sou apparaît à la surface, ce qui m’a semblé un bel élément surnaturel, puisque de toute évidence, l’eau n’est pas assez profonde pour qu’il y soit complètement immergé.

Ou quand il anime Georgie comme une marionnette ou encore la scène où il arrache le bras de Georgie – une scène que nous ne pouvions pas aborder frontalement. Dans notre version, il lui manque un bras, mais vous ne pouvez pas bien le voir. »

 

Photo

 

Une séquence plus fidèle et graphique que dans le téléfilm de 1990

 

commentaires

Fox 21/01/2018 à 13:54

non sérieusement, le téléfilm de 1990 n'était qu'un téléfilm bien fade, aux jeux d'acteurs inégaux, avec une photo bien terne (formaté ménagère). Pour avoir lu le bouquin, cette nouvelle version est plus conforme, de par ses moyens et son développement.
Ceux qui préfère la version 1990 ont juste une nostalgie qui altère leur objectivité.

STEVE 20/01/2018 à 12:29

L'interprétation et le maquillage de Tim Curry laissent une bien plus forte impression.

Je doute que le nouveau hante des générations comme l'a fait le téléfilm

Amanda 20/01/2018 à 04:50

Ça ses le meilleur film d'horreur que j'ai regardé

Nelly 19/01/2018 à 17:53

Moi j'adore cette nouvelle version de ça tout t'en restent fidèle à celle de 90, cette version et plus terrifiante et palpitante. le maquillage de grippe sous et 100 fois mieux ce qui le rend plus méchant dans son regard. J'ai hâte que la suite sorte

Choco 19/01/2018 à 15:09

Je préfère quand même de loin le téléfilm de 1990...
Cette nouvelle adaptation est une déception et un produit trop calibré, Bill Skarsagard est loin d'un Tim Curry, et je regrette Will Poulter dans le rôle de Grippe Sou et la version de Cary Fukunaga...
En espérant un second film plus effrayant...

votre commentaire