Le remake live d'Aladdin déjà au centre d'une polémique raciale ?

Christophe Foltzer | 8 janvier 2018
Christophe Foltzer | 8 janvier 2018

Petite polémique pour la superproduction Disney de Guy Ritchie avec Will Smith ?

On ne va pas vous le cacher : difficile d'être très emballés, sur le papier, par l'adaptation live d'Aladdin que nous prépare Guy Ritchie, avec Will Smith en génie, Naomi Scott en Jasmine et Mena Massoud dans le rôle-titre. Pourquoi ? Parce que le film de 1993 est très bien et n'a pas besoin d'une relecture ensuite ; parce que le réalisateur du Roi Arthur et Des agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E.  n'est pas super en forme en ce moment ; et enfin parce que cette vaste opération de remasterisation opérée par Disney depuis quelques années, avec les adaptations live de ses plus grands classiques, en laisse beaucoup dubitatifs.

Le film étant attendu pour 2019, il a néanmoins largement le temps de se préparer à une éventuelle bonne surprise. Ce qui n'empêche pas ce nouvel Aladdin de défrayer la chronique sur un sujet bien particulier et... coloré.

 

Photo génie"Hey, tu serais pas en train de te moquer d'une minorité par ta simple apparence toi, des fois ?"

 

Voyez-vous, Aladdin est tourné en Angleterre alors que le film se passe au Moyen-Orient dans une période reculée. Et comme à l'époque, il n'y avait pas beaucoup de caucasiens dans le coin, le film a recruté plus de 400 figurants d'origines diverses (Indiens, Asiatiques, Africains...). Sauf que ça n'a été suffisant puisqu'il en fallait 500. Résultat : la centaine de figurants restante est un peu plus blanche que les autres, ce qui risque de poser quelques problèmes de cohérences.

 

Photo génie

 

Le Sunday Times, un tabloïd anglais, a donc repris les propos d'une figurante qui explique que la production a ainsi fait brunir la peau des 100 figurants trop blancs pour qu'ils se mêlent à la foule, en précisant que beaucoup de figurants attendaient devant une tente de se faire assombrir la peau :

"Disney est en train de faire passer le message que votre couleur de peau, votre identité, votre expérience de vie, ne valent rien et peuvent être effacées."

 

Photo Jafar"Aujourd'hui, Disney. Et demain, le monde ! Mouah ah ah ah !"

 

Une tentative un peu grotesque de créer le scandale pour se faire mousser, à laquelle le studio a répondu illico par un communiqué :

"Le plus grand soin a été pris pour réunir l'un des castings les plus diversifiés jamais vu sur un écran. La diversité de notre cast et de nos figurants a été l'un des points majeurs et nous avons engagé des gens pour qu'ils se fondent dedans uniquement lorsque cela était nécessaire (certains effets spéciaux, des cascades ou des dresseurs pour les animaux)."

Aladdin est en effet porté par la superstar Will Smith dans le rôle du génie, et des visages peu voire pas connus : Mena Massoud en Aladdin, Naomi Scott (vue dans Power Rangers) en Jasmine, ou encore Marwan Kenzari en Jaffar. Mais nul doute que d'ici la sortie prévue en mai 2019 aux Etats-Unis, la superproduction Disney aura encaissé d'autres "polémiques".

 

Photo

Mena Massoud est Aladdin

 

Photo Naomi Scott

Naomi Scott est Jasmine

 

After Earth

Will Smith est le génie

 

Photo Marwan Kenzari

Marwan Kenzar est Jaffar

commentaires

Raoul
09/01/2018 à 11:03

Encore un nouvel article sans aucun rapport avec le Cinéma. Aladdin avec Will Smith et la fille de Power Rangers par Guy Ritchie, c'est bon pour Disney Channel non?

Dirty Harry
08/01/2018 à 15:04

Je me sens indigné et offensé (je ne sais pas encore de quoi mais les médias vont bientôt relayer de quoi nourrir mon offense donc je vais m'y retrouver j'en suis sûr).

shunou
08/01/2018 à 14:36

l'article qui sert a rien ... de pire en pire

The White Knight
08/01/2018 à 12:06

@ STEVE : Pourquoi critiquer Ecranlarge alors que justement eux-mêmes critiquent l'infondé de cette soi-disant polémique...? Lis l'article avant de crier : "Une tentative un peu grotesque de créer le scandale pour se faire mousser". Cordialement.

Lord Sinclair
08/01/2018 à 11:37

Je n'étais pas courant de cette adaptation.
Vous avez sauvé ma journée avec cette bonne nouvelle. Merci.
Je ne sais pas si je vais tenir jusqu'à la date de sa sortie tellement tout cela augure d'un film de grande qualité.

Mink
08/01/2018 à 11:31

@STEVE

Moi j'en ai marre des personnes qui croient que c'est pas parce qu'ils cliquent qu'on a encore des articles là-dessus. Tu fais marcher la machine, toi comme moi, là. Tu "nourris" ça, toi aussi.

Hasgarn
08/01/2018 à 11:19

Ah ça c'est sur, on cherche la polémique à tout prix, surtout quand il n'y a pas besoin den mettre une…
Une suprémaciste blanche, certainement.

STEVE
08/01/2018 à 11:18

Putainj'en ai marre de ces polémiques quotidiennes et des médias qui les nourrissent!

Ecranlarge vous devenez de plus en plus politiquement correct et c'est fatigant

votre commentaire