A quelques heures de sa diffusion sur Netflix, David Ayer répond à la violente critique de Twitter concernant son Bright

Christophe Foltzer | 22 décembre 2017
Christophe Foltzer | 22 décembre 2017

Annoncé il y a quelques mois, Bright a surpris tout le monde. Un nouveau film de David Ayer, avec de nouveau Will Smith et des orcs, un gros budget et une diffusion exclusive sur Netflix. Qu'est-ce qui pourrait mal se passer ?

Après une bonne campagne de teasing et un gros affichage dans le métro parisien, il ne faut pas longtemps pour comprendre que Netflix mise gros sur Bright réalisé par David Ayer. Plus de 100 millions de dollars de budget, un casting prestigieux, un réalisateur encore auréolé du succès public de Suicide Squad, bref, Netflix veut jouer dans la cour des grands avec ce film et prouver qu'il n'a rien à envier aux salles obscures.

 

Photo David Ayer

David Ayer et Will Smith

 

Sauf qu'il y a un petit souci. A quelques heures de sa diffusion, les premières critiques du film sont tombées aux Etats-Unis et elles ne sont pas vraiment élogieuses puisque Bright culmine actuellement à 32 % sur Rotten Tomatoes et atteint la note de 28 sur Metacritic, mettant en avant le fait qu'il s'agisse d'un joyeux bordel.

Et, parce qu'il se tient très au courant des retours concernant son nouveau bébé, David Ayer s'est permis de répondre à une critique publiée sur Twitter particulièrement assassine, celle de David Ehrlich du site Indiewire, qui a qualifié le film de "pire film de l'année 2017" :

 

Photo Will Smith, Joel Edgerton

 

"Cette critique va sur mon frigo. Le plus grand des compliments est d'avoir une réaction forte, quelle qu'elle soit. C'est un avis putain d'épique. Le film est gros et fun. Et vous pouvez sûrement aligner quelques mots ensemble Monsieur Ehrlich. J'aimerais beaucoup lire les scénarios que vous avez écrit."

Une réaction quelque peu épidermique, que l'on comprend évidemment puisque faire un film demande du temps, de l'investissement et de la passion et que cela ne fait jamais plaisir de se voir dire qu'on a fait de la merde. Pour notre part, nous n'avons pas encore vu Bright donc nous nous garderons de tout commentaire. Mais on espère quand même qu'il n'est pas aussi catastrophique qu'annoncé.

 

Photo Noomi Rapace

Noomi Rapace

commentaires

Nicotine46
23/12/2017 à 20:01

Le film n'est pas un désastre.

Il est tout à fait regardable et plaira à l'ado de base.

J'aime bien Will Smith donc j'ai passé un agréable moment.

Mais voila, quoi, ça ne casse pas trois pattes à un canard. C'est très attendu et pas très inventif. La trame est classique.

Not so bright...
22/12/2017 à 16:09

C'est en effet très mauvais. Rarement aura-t-on vu autant de dialogues d'exposition (la scène de l'interrogatoire est indigeste... les mecs parlent de choses qu'ils connaissent mais trouvent le besoin de se les expliquer systématiquement). Non, David Ayer n'est pas un bon cinéaste, Enf of Watch était un accident.

Ratatak
22/12/2017 à 15:49

C'est très regardable

Boddicker
22/12/2017 à 15:28

Une mauvaise Smitherie de plus, c'est très très mauvais, ça m'a donné envie d'arréter plusieurs fois, on es plus en face d'un Sabotage ou Suicide squad sauce buddy movie has been et sans aucune alchimie, que le très bon end of watch

Phabb
22/12/2017 à 14:26

Vu.
Bon film. Training Day sur fond de Lord Of The Rings. Les deux genres arrivent à bien coexister. Une esthétique à la Suicide Squad, Ayer à l'air de s'être trouvé une patte graphique.
Et non le film ne se prend pas trop au sérieux, mais fait les choses sérieusement, ce qui n'est pas pareil.
Fun et bien fait, et sans prétention. Fait pour le plaisir et en totale liberté par Ayer, ce qui montre bien que le type sait bien faire les choses à partir du moment où on ne lui met pas des bâtons dans les roues en permanence.

Cooper
22/12/2017 à 12:29

Futur immédiat doit être remaké par jeff nichols justement avec ce meme Joël edgerton si c est toujours prévu

amnorian
22/12/2017 à 11:19

@Beerus
je trouve aussi pas mal de similitude dans l'idée de base à voir si le film est réussi car futur immédiat était bien pour l'époque

Arsh
22/12/2017 à 11:05

@Skill33

ID:R, je l'ai vu après SS en Blu-Ray, j'ai dû le regarder en 4 ou 5 fois... J'ai voulu y croire jusqu'à la fin. Mais c'était tellement une purge pour ma part. En fait j'attendais beaucoup de SS et il m'a tellement déçu la première fois ou je l'ai vu que je pensais voir le plus mauvais film de l'année. ID:R, je n'en attendais rien, juste une suite blockbusterienne du premier, et ça a été encore pire que tout... Plus que simplement déçu, il m'a carrément dégouté de la franchise (vu qu'ils veulent faire une suite...).
Au final, j'ai revu SS y'a pas longtemps et je lui ai découvert des qualités qui m'étaient passées à côté (en plus de contredire certains "défauts" des critiques que j'ai pu lire un peu partout).

Beerus
22/12/2017 à 10:41

Pas encore vu le film mais il y a pas mal de similitudes avec Futur Immediat , Los Angeles 1991 (ça se voit en lisant les synopsis des deux films).

Skill33
22/12/2017 à 09:37

@Arsh

Perso, je prefere de loin ID:R que SS et de tres loin meme.

Plus

votre commentaire