Meryl Streep répond aux accusations de lâcheté lancées par Rose McGowan

Sophie Sthul | 19 décembre 2017
Sophie Sthul | 19 décembre 2017

Il y a quelques heures, Rose McGowan  s’en est violemment prise à Meryl Streep. Cette dernière vient de lui répondre.

Quand la comédienne plusieurs fois oscarisée a fait savoir qu’elle comptait protester en silence, vêtue de noir, accompagnée de plusieurs autres artistes, à l’occasion des cérémonies de récompenses annuelles qui se profilent, l'actrice qui fut parmi les premières à alerter sur le système d’agressions sexuelles mis sur pied par Weinstein s’en est pris à elle.

Rose McGowan a ainsi accusé publiquement Meryl Streep d’hypocrisie sur les réseaux sociaux, sous-entendant qu’elle avait entretenu, des années durant, un silence coupable. La star ne pouvait décemment se priver de réagir, la fièvre entourant les révélations autour de l’affaire et leurs conséquences internationales étant bien loin d’être retombée.

 

Photo Mamma mia !

Meryl Streep dans Mamma Mia

 

C’est donc via son attachée de presse et le Huffington Post qu’elle a publié une réponse :

« C’est douloureux de se voir attaquée par Rose McGowan dans les gros titres du week-end, mais je veux qu’elle sache que je n’avais pas connaissance des crimes de Weinstein, ni dans les années 90 quand il l’a attaquée, ou au cours des décennies suivantes, lorsqu’il en a agressé d’autres. Je n’ai pas délibérément été silencieuse. Je ne savais pas. Je n’approuve pas tacitement le viol. Je ne savais pas. Je n’aime pas que de jeunes femmes soient agressées. J’ignorais ce qui se passait. »

Meryl Streep a également tenu à faire savoir qu’elle aurait fait son possible pour contacter directement Rose McGowan, plutôt que de l’interpeller par voie de presse.

 

Photo Rose McGowan

Rose McGowan

 

« Rose a communiqué sur une supposition inexacte à mon sujet, et je voulais lui dire quelle était la vérité. Grâce à des amis qui la connaissent, j’ai obtenu son numéro dans la minute qui a suivi la découverte de ces articles. Je suis restée à côté de mon téléphone toute la journée d’hier et ce matin, dans l’espoir de lui exprimer à la fois mon profond respect, à son endroit et envers celles dont le courage a révélé les monstres parmi nous, et ma compassion pour la douleur silencieuse, muette, qu’elle subit.

Personne ne peut redonner aux femmes qui ont enduré ces attaques physiques, perpétrées par des hommes de pouvoir comme Bill O’Reilly, Roger Ailes et Harvey Weinstein, ce qu’ils leur ont pris ou les carrières qui étaient les leurs. Et j’espérais qu’elle m’écouterait. Ce ne fut pas le cas, mais j’espère qu’elle lira ces mots. »

Meryl Streep est attendue dans Pentagon Papers, de Steven Spielberg, en salles le 24 janvier.

 

Photo Meryl Streep

Dans Pentagon Papers, le prochain Spielberg

commentaires

Pog
20/12/2017 à 13:13

@King

Curieux de venir vanter la nuance et la réflexion sur Streep, avant de cracher copieusement sur McGowan, et réduire son combat et sa volonté à un "show" et une volonté de pourrir la carrière de Steep (lol cosmique)

King
20/12/2017 à 13:02

Ok je suis une star en pleine interview, et on m'a rien demandé à propos mais je me met à dire qu'un producteur fait du harcelement sur des actrices… non mais vous rendez vous un peu compte de la débilité de votre réflexion? Comment Meryl Streep même si elle en avait entendu parler pouvait-elle dénoncer Weinstein si elle n'avait aucune preuve ou qu'aucune victime ne s'etait confiée chez elle? Un peu de mesure tout de même ! Une personnalité ne peut faire des déclarations graves sur la base de rumeurs! Je suis pas grand fan de Meryl Streep mais elle a parfaitement le droit de réponse quand il y'a atteinte à sa personne de plus l'enquête est en cours maintenant alors que McGowan arrete de faire son show et pourrir la carrière des autres à cause par pure aigreur.

rararatata
19/12/2017 à 21:09

Même moi qui ne suis qu'un petit parigot ça fait 10 ans que j'ai entendu parler des agissements de weinstein et d'autres producteurs mdrrr elle fait genre qu'elle n'en savait rien mais bien sur ma vielles 40 ans de métiers sans savoir prends nous pour des jambons

Draven
19/12/2017 à 19:28

De l'art de prendre les gens pour des c*ns.

Dan
19/12/2017 à 18:45

Sa réponse est trop belle pour être vraie, on y croit difficilement.

Jules
19/12/2017 à 17:42

Mais bien sûr Meryl. Ferme la.

votre commentaire