Ça : on connait le nouveau film du réalisateur et son intrigant synopsis

Sophie Sthul | 15 décembre 2017
Sophie Sthul | 15 décembre 2017

S’il y a bien quelqu’un à qui Hollywood fait les yeux doux depuis quelques semaines, c’est Andres Muschietti, le réalisateur de Ça.

Avec plus de 700 millions de dollars de recettes amassés dans le monde, la nouvelle adaptation du brillant roman de Stephen King s’est imposée comme un véritable phénomène culturel, le feel good movie horrifique ayant démontré que sa puissance évocatrice allait bien au-delà de la simple nostalgie générationnelle.

Par conséquent, celui qui a largement sauvé le projet, en le reprenant après le départ de Cary Fukunaga dans des conditions tendues, est perçu comme le nouveau wonderboy du 7ème Art. Et l’après Ça semble des plus prometteurs. Car s’il est bien attaché à la réalisation du deuxième volet, attendu pour le mois de septembre 2019, Muschietti produira et réalisera The Electric State, fable post-apocalyptique des plus excitantes.

 

Photo Ca, Sophia Lillis

Muschietti retrouvera-t-il Sophia Lilis ?

 

Toujours accompagné à la production de sa sœur Barbara Muschietti, il s’alliera pour l’occasion aux frangins Russo (Captain America : Le Soldat du rimmel et Captain Bricorama : Pénible War) et leur société de production. Quant au synopsis de The Electric State, il s’avère aussi intrigant que prometteur.

« Fin 1997, une adolescente fugueuse, accompagnée de son robot jaune, voyage vers l’Ouest, à travers des Etats-Unis étranges, où les ruines d’immenses drones de combat déforment le paysage, mêlés aux vestiges et déchets d’une société ultra-consumériste sur le déclin. Alors que leur voiture approche des limites du continent, le monde extérieur semble se désagréger de plus en plus vite, comme si par-delà l’horizon, le noyau chancelant de la civilisation s’était finalement écroulé. »

Et quand bien même on n’a pas le début de l’ombre d’une date de sortie, on l’attend déjà de pied ferme. 

 

Photo

commentaires

snake
15/12/2017 à 16:18

le film est cense etre base sur l'univers developpe par l'artiste : Simon Stålenhag, ce qui promet un film visuellement tres excitant :)

votre commentaire