Le prochain film de Quentin Tarantino dévoile une date de sortie bien macabre

Christophe Foltzer | 3 décembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 3 décembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Quentin Tarantino n'a pas son pareil pour teaser ses nouveaux films. Et c'est un peu normal d'ailleurs tant le réalisateur prend son temps et met toute sa passion dans ses projets.

Après son extraordinaire Les Huit Salopards, Tarantino s'est donc remis au boulot pour un nouveau film qui, comme à son habitude, entretient le mystère avec un plaisir à la limite du sadique. Annoncé au départ comme un biopic de la Manson Family, le projet serait finalement une histoire sur l'année 1969 de façon plus générale et qui incluerait évidemment le meurtre atroce de Sharon Tate par l'ex gourou décédé au mois de novembre dernier.

 

Photo Sharon Tate

Sharon Tate

 

Si l'on en croit les informations disponibles actuellement, l'histoire se concentrerait sur un comédien de télévision qui cherche à percer dans le cinéma avec sa doublure-cascade et devrait donc utiliser la Manson Family comme toile de fond. Evidemment, tout ceci est soumis à caution jusqu'à la sortie du film qui n'avait, d'ailleurs, jusqu'à présent pas de date d'arrivée dans les salles de cinéma.

 

Photo Charles Manson

Charles Manson

 

C'est désormais chose faite puisque le site Heat Vision vient de relayer l'annonce du studio Sony Pictures (qui distribuera le film) que The Untitled Manson Murders Project (comme on l'appelait au début) sortira sur les écrans américains le 9 août 2019. Une date un peu particulière puisqu'il s'agira du cinquantième "anniversaire" du meurtre sauvage de l'actrice Sharon Tate et de ses amis par Charles Manson et sa famille.

Une manière pour Sony et Tarantino de brouiller encore plus les cartes sur le vrai sujet du film et de nous mettre directement dans l'ambiance...

 

Photo

Q.T.

Tout savoir sur Quentin Tarantino

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ded
04/12/2017 à 12:28

Vu la surenchère de gore sado-voyeuriste dont il nous a gratifié dans son dernier film où le traitement tortureur de la pendaison du personnage féminin repoussait les limites de l'abject jusqu'à l'insupportable, je n'irai pas risquer de payer une place pour voir les détails sordides du massacre de S. Tate et consorts. Je décroche donc d'avec ce réalisateur, qui ne sait plus nous offrir ces orgies cinématographiques jubilatoires, avant qu'il ne sombre dans le "snuff movie".
Il sait pourtant être homme de cinéma ainsi je salue son initiative de mettre la pression à Gaumont afin qu'il restaure "Je t’attendrai" du cinéaste méconnu, toujours injustement censuré, qu'est Léonide Moguy et dont il a découvert l'immense talent pendant le tournage de "Inglorious bastards"...

maxleresistant
04/12/2017 à 11:29

Vivement, la sortie d'un Tarantino c'est toujours la garantie d'avoir un film qui va vous secouer cette année là.

En plus sortie en août et pas en décembre pour la course aux Oscars, ça veut dire qu'on l'aura pas chez nous 3mois après la sortie US.

captp
04/12/2017 à 09:57

avant de gueuler faudra quand même voir le film.
faut pas être devin pour savoir que le film va pas être un hymne a la gloire de manson .malgré sa violence tarantino sait faire preuve de beaucoup de sensibilité .
il a quand même dans ces films plutôt dénoncé la société américaine (tueur né même si il ne se reconnait pas dans le film de stone et django .
Le traitement de unglourius bastard est trés bon ... pourtant ça a bien trollé a l'annonce du film.
bref ... attendons voir si la date est plutot un hommage (aprés tout si un film sur le 11 septembre sort a cette date personne va chialer) ou un coup marketing a la mort moi le noeud.

Loh
03/12/2017 à 21:24

J’aime bcp le cinéma de Tarantino mais là je ne peux pas dire que les différentes infos soient particulièrement attrayantes et ce choix de date me semble être une faute de goût.
Après je fais confiance au bonhomme pour proposer quelque chose d’interessant mais bon tout reste à prouver

Keedz
03/12/2017 à 21:15

pauvre Polanski ça va être dure pour lui j’espère que Tarantino aura la classe et l’intelligence de ne pas mettre en image la mort de Sharon Tate

Draven
03/12/2017 à 19:37

Une marque de classe indéniable, d'un bon goût exquis.
Qu'attendre de plus de la part du grand pote d'Harvey Weinstein...

Dirty Harry
03/12/2017 à 17:32

Le bon gout à l'américaine : pourquoi pas un rituel satanique tant qu'il y est !

john
03/12/2017 à 17:04

sympas pour les familles...

?
03/12/2017 à 16:36

Un peu zarbi sur ce coup là Quentin, non ?

votre commentaire