Russell Crowe nous tease une possible suite de Master and Commander

Christophe Foltzer | 28 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 28 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

A une époque où on ne jure plus que par les super-héros, les film d'horreur chrétiens et les gros actionners bourrins, il est plus que temps de se rappeler que les gros films hollywoodiens peuvent aussi se draper d'une certaine noblesse et porter haut les couleurs d'un grand réalisateur.

Prenez Master and Commander : De l'autre côté du monde par exemple. Sorti en 2003, le film du grand Peter Weir n'a pas pris une ride et reste encore aujourd'hui une aventure à couper le souffle dotée d'une mise en scène incroyable (normal c'est du Peter Weir) et d'une solide interprétation (normal il y a Russell Crowe). Pourtant, on se rappelle qu'à l'époque, le film n'avait pas été un gigantesque succès.

 

Photo Master and Commander

 

Alors, oui, les critiques avaient pété un câble sur le film, il avait récolté pas moins de 16 récompenses à travers le monde, dont deux Oscars (Meilleure Photographie et Meilleur Montage Son) mais dans les salles, ça a été une autre histoire puisque le film n'avait rapporté "que" 212 millions de dollars pour un budget de 120 millions. Ce qui reste quand même un bon score mais loin de celui attendu pour une telle entreprise. Ce qui nous a probablement privé d'une suite.

 

Photo Master and Commander

 

Parce que, voyez-vous, Master and Commander ne vient pas de nulle part puisqu'il s'inspire de l'oeuvre Les Aubreyades de Patrick O'Brian, une série de 21 romans parus entre 1969 et 2004. Donc il y avait encore largement de quoi faire. Et voilà qu'après des années de silence, Russell Crowe vient de nous teaser la possible mise en route d'un nouveau film dans cet univers en balançant l'air de rien un bon petit tweet des familles sur son compte officiel :

"Pour les amoureux des Aubreyades, j'ai entendu murmurer qu'un deuxième voyage serait peut-être en préparation. Donc les fans de Patrick O'Brian, montrez votre joie à @20thcenturyfox."

Evidemment, pour le moment, il n'y aucune confirmation officielle de la part du studio et tout reste encore à faire. Mais la perspective existe bel et bien et Crowe semble déterminé à la rendre réelle. Et on espère que ce sera toujours sous la direction de Peter Weir. Parce que sans lui, ce ne serait pas vraiment Master and Commander. On croise les doigts. 

 

Photo Master and CommanderUn Russell Crowe très motivé donc.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kean
28/11/2017 à 18:34

Je confirme egalement.
Tres tres grand film grandement sous-estimé qui, avec le temps et les années, lui donnera la grandeur et la place qu’il (meritait) merite.. (hello Blade runner 2049..)
Weir est un poete.

corleone
28/11/2017 à 13:13

Pur chef d'oeuvre, le meilleur film de Russel Crowe après Gladiator.

Dirty Harry
28/11/2017 à 13:07

Très haut dans mon top 10 des années 2000, l'esprit des guerres navales durant les guerres napoléoniennes, les idées de stratégie développées, la musique, les acteurs/personnages, la noblesse en marche (pour ceux qui ont oublié que les aristocrates ont comme prérogative première la défense du royaume avant d'entrer dans cette dérive de parasites de cour) et puis la mise en scène épique, un bijou qu'aurait envié l'immense David Lean. Peter Weir offre toujours quelque chose d'enthousiasmant dans ses films, et il est temps de faire un dossier sur lui ou qu'il redevienne à la mode car c'est un grand cinéaste. Vive les trois-mats carrés et autres sister-ship.

Kouak
28/11/2017 à 12:29

Très bon, en effet...
Comme la petite "entourloupe " du capitaine français à la fin...
Moi non plus je ne ma lasse pas de le revoir...
Faut dire que les grand voiliers du XVII au XIXème me passionnent...
Aaah non di diou, que j'aimerai un biopic sur Jean Bart ...
Un sacré lascar ce ch'ti !

Y Boy
28/11/2017 à 11:28

Grand film humaniste, très beau et extrêmement bien documenté. Je ne me lasse jamais de le revoir.

Zanta
28/11/2017 à 11:13

Le film a eu la malchance de sortir la même période que le plus léger et divertissant Pirates des Caraibes de Bruckheimer/Verbinski.
Mais oui, c'est un grand film de Weir. Et son dernier film, The Way Back, a ses défauts, il possède une ampleur et une poésie rares à Hollywood.

Hank Hulé
28/11/2017 à 10:47

Un chef d’œuvre !
Point final.

votre commentaire