Danny Elfman raconte son arrivée en catastrophe sur Justice League et ce que les franchises de super héros devraient apprendre de Star Wars

Lino Cassinat | 21 novembre 2017
Lino Cassinat | 21 novembre 2017

Il n'y a pas que le réalisateur de Justice League qui a été remplacé au dernier moment, le compositeur y est passé aussi !

On a beaucoup parlé du remplacement de Zack Snyder par Joss Whedon mais il y en a eu un autre beaucoup moins médiatisé : le compositeur Danny Elfman a en effet remplacé Junkie XL, et comme pour la pirouette Snyder / Whedon, ça s’est fait au tout dernier moment comme il le raconte au Hollywood Reporter :

 Photo

Joss Whedon, faisant les yeux doux à Danny Elfman

 

« Joss m’a appelé à la dernière seconde et m’a dit "Il faut que tu décides maintenant et ensuite que tu te mettes au travail demain". J’avais beaucoup de storyboards à la place des images. Je voyais des scènes entières tournées et puis d’un coup 5 min de storyboards. Sincèrement, c’était comme travailler sur un dessin animé. Je n’ai travaillé sur aucune scène coupée. Le film qui est sorti est exactement le film sur lequel j’ai travaillé, mais avec des images beaucoup plus sommaires ».

Danny Elfman s’arrête ensuite un instant sur la causerie du moment concernant la musique de Justice League, à savoir la réutilisation des thèmes du Superman de 1978 composé par John Williams et du Batman de 1989 composé par Danny Elfman lui-même. Le musicien explique ainsi ce choix:

 

Photo officielle

Danny Elfman, répondant doucement au doux regard de Joss Whedon

 

« L’idée même qu’il faille reprendre la musique à zéro à chaque fois qu'une franchise de super héros est rebooté avec un nouveau réalisateur est idiote. C’est seulement pour satisfaire l’égo du réalisateur ou du compositeur. Il faut comprendre l’incroyable leçon qu’ont retenus Star Wars ou James Bond, qui est que garder ces connexions musicales est très satisfaisant pour les spectateurs. Donnez moi un reboot de n’importe quel vieux film, et je peux reprendre les thèmes et les utiliser en les rafraîchissant.»

Et mine de rien, ce que dit Danny Elfman a du sens : garder un thème musical ne revient pas toujours à faire du recyclage. Comme il le dit lui-même à propos de son travail sur Mission : Impossible, il aurait été fou de ne pas mettre le thème original de Lalo Schifrin. Après une question demeure : où s'arrête la réutilisation pertinente et où commence le recyclage facile ? On vous laisse méditer.

 

Photo Logo BatmanLa musique du Batman de Tim Burton a été composée par Danny Elfman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Eldor
17/12/2017 à 00:41

Ne serait-ce pas une pique contre Hans Zimmer dont la musique géniale pour la trilogie Dark Knight a un peu fait oublier auprès des béophiles celle - très bien aussi, bien que moins audacieuse - des anciens Batman par Elfman lui-même ?

Quoi qu'il en soit je suis tellement déçu par cette opinion grotesque venant d'un si bon artiste... Le thème des Batmans kitsh et amusants de Burton dans la trilogie réaliste et profonde de Nolan aurait était de très mauvais goût, et aucune réintroduction d'un vieux thème dans un nouveau Batman n'aura d'effet aussi puissant que l'écoute de Why so Serious dans The Dark Knight...
Citer comme exemples Star Wars et James Bond qui sont des séries et non des versions différentes d'un même univers est d'une mauvaise foi navrante.

Mr Vide
23/11/2017 à 12:22

où s'arrête la réutilisation pertinente et où commence le recyclage facile ?
Ben on pourrait se demander ça au sujet des reboots et compagnie....
Quelle époque mes amis....

Bayhem
22/11/2017 à 23:38

@le parrain et@Towerose: Bah merci!

@Mordhogor
Entendons-nous bien, je ne dénigre pas le travail d'Eflman et je ne crois pas d'ailleurs avoir donné mon avis sur le travail des compositeurs. Je parlais juste de garder une approche thématique et de la maladresse de la défense de son approche, que je trouve (ça, j'avoue) parfaitement fallacieuse, d'autant qu'il a gardé le thème du seul film populaire (pourtant apparu dans BvS)

Si tu aimes le travail d'Eflman ne penses-tu pas qu'il aurait pu réorchestrer les thèmes que tu ne trouves ni marquants ni héroïques pour y ajouter ce qui selon toi manquait: des arrangements, plus de corps, des violons pour remplacer l'abondance de percussions ou que sais-je d'autre ? (et ça aurait pu aider à combler ce déficit de temps)

C'est un peu comme dans Wonder Woman. J'avoue que je m'attendais, quand j'ai vu le film, à y voir ce thème méga-bourrin à la guitare apparu dans BvS réorchestré avec un seul piano pour l'enfance et l'innocence par exemple, pour transformer un thème en mouvement dans une symphonie par exemple. Mais walou. J'ai l'impression que depuis Harry Potter, le travail thématique se perd, et voilà ce que je déplore.

Royo59
22/11/2017 à 13:40

Un Elfman qui recycle ça reste toujours mieux qu'un Junkie XL de toute façon.

Mordhogor
22/11/2017 à 08:21

Il a surtout eu peu de temps pour bosser la chose. Et son approche est selon moi intelligente. Elle ramène à un passé entré dans l'histoire. Et franchement, je suis content de ne plus avoir à supporter les "nouveautés" de Zimmer et Junkie XL, qui n'avaient rien de marquant ou d'héroïque. J'aime écouter du Elfman en dehors du film. Ecouter les Zimmer époque super-héros, c'était tout simplement pour moi d'un ennui mortel (il a heureusement fait d'excellents scores, faire en dehors de cet univers).

le parrain
21/11/2017 à 23:02

@bayhem touché !

Bayhem
21/11/2017 à 22:43

C'est intéressant M. Elfman. Quelques questions cependant....
Si c'est seulement de l'ego mal placé des autres, pourquoi ne pas avoir utilisé le thème de la série, antérieur au vôtre ? (si on me sort parce que c'était uniquement de la télé, je vais commencer à croire que c'est de de l'ego, hein...)
Et pourquoi Hans Zimmer a réécrit un nouveau thème de Batman avec l'aide de Junkie XL quand il aurait pu réutiliser son propre thème écrit pour Nolan et boire des piña colada au lieu de bosser ? Par pur ego ?
Ou parce qu'à incarnation différente, approche différente ? Parce que ce Batman n'est pas celui de Burton ? Parce que ce Superman n'est pas celui de Donner ? (et Dieu sait que ça a été reproché et est encore reproché à Snyder.)

Et d'ailleurs, tiens, tant qu'on y est, on me souffle à l'oreille que Star Wars Rogue One n'a pas le thème Star Wars.
Faire n'importe quoi, c'est bien, dire n'importe quoi, c'est super, mais taper sur les autres avec ses propres défauts (dire "il n'y a qu'un seul thème de Batman, le mien", si c'est pas de l'ego, c'est quoi ?), va falloir penser à se détendre.

Alors j'ai envie de dire que ’l'incroyable leçon qu’a retenu Star Wars ", c'est surtout de savoir garder les approches symphoniques et thématiques (le thème de la force, de Leia, de l'Empire) Elfman vient gentiment de foutre à la poubelle cette exacte approche musicale qui elle a du sens.

AlexKain86
21/11/2017 à 21:53

@aha : "ses" vieux thèmes ?
Le theme original de Superman provenant du film de Richard Donner a été composé par John Williams et non Danny Elfman.
Donc aucune question d'égo, juste de préférence à la limite, ou de moment où utilisé tel ou tel morceau. Et je pense que Danny Elfman est bien placé pour savoir comment se servir de tout ça.

Perso je suis carrément pour. Surtout que là c'est fait de façon assez discrète et que ça se place au bon moment je trouve, notamment pour le theme de Batman.
Pour Superman, on peut se dire que le theme de John Williams est plus "vivant" que celui de Hans Zimmer. (vivant, c'est pas vraiment le mot, mais ce que je veux dire c'est qu'il correspond mieux, je trouve, à la représentation de Superman et du symbole d'espoir qu'il est sensé représenté, le theme de Zimmer étant lui parfait pour les moments forts et d'action du kryptonien.)

Tleilaxu
21/11/2017 à 19:35

"Connections" ==> Connexions en français !

aha
21/11/2017 à 18:31

Le mec utilise ses vieux thèmes a la place de ceux existant déjà dans la franchise, et il vient parler d'égo mal placé ? mouais...

votre commentaire