Ridley Scott remplace Kevin Spacey dans Tout l'argent du monde, à un mois de la sortie du film

Christophe Foltzer | 9 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 9 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

On se doutait bien que le scandale entourant Kevin Spacey aurait de grosses répercussions sur Hollywood et les projets auxquels il était rattaché. Mais on ne pensait pas que cela irait jusque dans des absurdités pareilles.

Finalement, tout ce qui se passe en ce moment à Hollywood est très instructif puisque cela nous permet d'en voir un peu le fonctionnement en cas de crise majeure. Alors bien sûr, on aurait préféré que rien de tout cela n'arrive puisque c'est quand même très sordide, mais le grand ménage devait se faire à un moment ou à un autre et, encore une fois, si les personnes incriminées sont réellement coupables de ce qu'on leur reproche, c'est tant mieux.

 

 

Ceci dit, la rapiditié de la destruction de la carrière de Kevin Spacey en même pas deux semaines en dit long sur le malaise qui règne en ce moment dans les bureaux des studios et sur l'efficacité mise en oeuvre pour se débarrasser au plus vite d'un élément aussi gênant et honteux. Pourtant, il semblerait que nous soyons déjà arrivés à un point que pas mal de personnes considèreront comme totalement absurdes. 

En ligne de mire, Tout l'argent du monde, le nouveau film de Ridley Scott, prévu sur nos écrans le 27 décembre et aux Etats-Unis, le 22 décembre, où Kevin Spacey, méconnaissable, y interprète le milliardaire J.P. Getty. Le film s'était déjà retrouvé au centre d'une petite polémique il y a quelques jours, Sony ayant décidé de repousser le film à une date inconnue pour éviter de souffrir du scandale mais les co-producteurs ayant réussi à faire entendre raison au patron. Si le film sortira bel et bien à la date prévue, nous apprenons aujourd'hui qu'il va subir un énorme bouleversement.

 

Photo Kevin Spacey

Kevin Spacey en J.P. Getty

 

En effet, si l'on en croit le site Coming-Soon, Ridley Scott et Sony ont pris la décision de purement et simplement éliminer Kevin Spacey du film ! Alors que le film sort dans un peu plus d'un mois et demi, le comédien sera remplacé par un autre acteur, Christopher Plummer en l'occurrence, et toutes ses scènes seront retournées dans les prochaines semaines. Une décision extrêmement risquée alors que très peu de temps nous sépare de la sortie en salles et dont la précipitation pourrait être hautement dommageable s'il y a le moindre problème sur le tournage ou si le délai, très court, ne permet pas à Scott de refaire ce qu'il avait en tête.

On espère néanmoins que cela n'impactera pas outre mesure la qualité du projet même si on peut résolument se demander si cette décision n'est pas clairement exagérée. Mais sur cela, on laissera à chacun le soin de se faire sa propre opinion.

 

Photo officielle

Christopher Plummer

Tout savoir sur Tout l'argent du monde

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
IROY
11/11/2017 à 22:40

Exageré ? Non pas vraiment , plutot proportionné a la situation economique. Et c'est justement cela qui est peut etre triste, on ne vire pas Kevin Spacey pour ce qu'il a fait mais plutot pour pas qu'il impacte negativement sur les recettes du film. Le film sort dans à peine un mois , on sera encore dans le scandale et les gens penseront automatiquement à Kevin Spacey et à son comportement et n'iront pas voir le film ( du moins pour le raisonnement du spectateur qui cherche juste à se divertir )
C'est enfaite tout benef pour Sony : Une facon de ne pas impacter les recettes du film + montrer qu'on sanctionne et qu'on tolère pas kevin Spacey = peut etre plus de recettes à termes car finalement Sony c'est des bon gars !

Après c'est sur que 5 semaines c'est peu mais bon C'est quand meme Plummer donc devrait pas y avoir de soucis.

MystereK
10/11/2017 à 13:14

Rien à voir avec Orwell, le film n'est aps encore sorti, et pour tous les films, tant qu'il n'est pas distribué, il n'est pas grand chose. On a bien retourné toutes les scènes de Retour avec le futur après un mois de tournage parce que Erix Stolz ne convenait pas dans le rôle de Marty. Ici, c'est la version avec Kevin Spacey qui va droit dans le mur, parce que le public ne répondra pas présent au film. En tout cas pas si tôt s'ils gardent le calendrier, il est donc logique de donner une chance au film en retournant ces scènes. A noter aussi que le premier choix était bien Plummer. Il faut surtout espérer que la version avec Spacey continue à exister et sera mise à disposition du plublic qui est intéressé, mais clairement, un film avec Space qui sort ces jours ci à peu de chance de faire beaucoup d'argent, ce n'est pas le producteur qui en sera la cause, mais le public qui n'apprécie pas les comportements déplacés de Kevin Spacey. EEt je trouve tout cela très excitant de pouvoir, plus tard, comparer les deux versions.

Thibault
10/11/2017 à 08:39

Ça me rappelle Orwell, 1984, Big Brother qui efface et réécrit à son profit l'Histoire.Ici, Hollywood qui efface Spacey et réécrit le film...
Le film va droit dans le mur.

corleone
09/11/2017 à 23:05

Bon bof c'est plus très drôle tout ça! D'ailleurs si c'est la version avec Plummer(que je trouve d'ailleurs mesquin de sa part d'avoir accepté un deal aussi sordide à un âge aussi honorable que le sien) sort au cinéma, eh bien c'est sans moi. Je verrais la version avec Spacey avant toute autre version. Je respecte toujours l'artiste qu'il est et qu'il a été. Et je ne m'hasarderais pas comme certains à me prononcer sur l'homme qu'il est ou qu'il a été avant qu'il ne soit officiellement condamné.

MystereK
09/11/2017 à 15:45

"Et puis quelle hypocrisie, quand les apprenties starlettes montaient à Hollywood avec des rêves plein les yeux, elles savaient ce qui les attendait."

Parce que justement, la starlette est dans une position de faiblesse par rapport au puissant producteur/réalisateur,cela s'appelle de l'abus, cela n'a rien à voir avec le consentement. Ce n'est pas parce que s'attends à ce que cela peut arriver qu'il est bien que cela arrive. Et on parle aussi dans certains cas de viol, et personne n'attend ou n'accepte de se faire violer.

Mordhogor
09/11/2017 à 13:24

Mais c'est vraiment n'importe quoi ! Et ce n'est certainement pas fini. Hollywood se fait juge et bourreau. Va y avoir une flopée de réelles victimes et de profiteurs trop heureux de faire parler d'eux. Et puis quelle hypocrisie, quand les apprenties starlettes montaient à Hollywood avec des rêves plein les yeux, elles savaient ce qui les attendait. On peut remonter à Howard Hugues. Tiens, je lance l'info, j'ai été abusé par Buster Keaton !!!! Il m'a fait croire qu'il était muet.... et il l'était pas !!!!!

Ggggrrrr
09/11/2017 à 12:54

C'est pas R. Scott Dont Léa Seydoux parle quand elle expliquait qu'un grand réalisateur lui a clairement dit pendant un tournage qu'il "aimerait bien la baiser" ???

Baneath88
09/11/2017 à 12:14

Autant remplacer Kevin Spacey pour la dernière saison d'House of Cards me paraissait possible, autant pour Tout l'argent du monde ça me parait complètement ridicule. L'acteur avait déjà tourné toutes ses scènes et le film n'est plus qu'à un mois de sa sortie...Qu'on remplace l'acteur ou pas ne changera absolument rien maintenant que "l'affaire" est sortie.

majorfatal
09/11/2017 à 12:13

Ca devient n'importe quoi........Il faudrait quand même différencier les œuvres et les bonhommes....et les nana aussi! Mais dans une société ou tout est résumé a un pouce levé ou baissé!!!!!!!!

Bientôt la police de la morale .........adieu les 3:4 de la culture humaine si on se réfère au vicissitudes de leur auteurs.

Dirty Harry
09/11/2017 à 11:51

Hop on efface le camarade Trotsky sur la photo...

Plus
votre commentaire