Bande-annonce de Momo : le respect est mort, mais pas Christian Clavier

Jean-Luc Hassaique | 7 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Jean-Luc Hassaique | 7 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Dans un monde où la survie d’Eve Angeli donne chaque jour tort à Charles Darwin, on ne devrait pas s’étonner que Christian Clavier sévisse encore. Et pourtant.

Après Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?Si j'étais un homme et À bras ouvertsChristian Clavier continue à nous proposer des comédies visant avec la délicatesse d’un missile sol/air des communautés, minorités ou groupes sociaux identifiés.

 

 

Après les français d’origines étrangères, les femmes, les trans, les roms et quelques autres, l’acteur aura donc tout le loisir de nous faire rire grassement des handicapés, nouvelle cible de Momo, comédie qu’on imagine pétrie d’humanité et d’amour du vivre-ensemble, que la méchante presse ne fera rien que de dénigrer parce qu’on peut plus rien dire.

Pour ceux que cela intéresse, Momo est l’adaptation de la pièce éponyme de Sébastien Thiery, qu’il co-réalise avec Vincent Lobelle. Nous y suivrons Alain Prioux, qui se découvre un fils sourd, lequel veut faire sa connaissance, et le familiariser avec sa mine d’abruti congénital. Parce que rencontrer sur le tard un fils éminemment ridicule ne suffit pas, ce pauvre Alain découvrira aussi sa bru, aveugle et traitée par le film avec la subtilité d’un coup de boule, alors qu’elle s’apprête à mettre bas.

 

Photo

 

Vous l’aurez compris, si vous ne pouvez retenir un petit gloussement de plaisir à chaque fois que vous décapsulez une rotule à cuiller à glace, Momo devrait vous plonger dans une lumineuse hilarité.

La chose est attendue dans les salles le 27 décembre prochain, et sera probablement idéale pour roter pépouze le chapon de mamie sans indisposer votre vieil oncle syphilitique.

 

Photo

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Syarus
08/11/2017 à 09:50

C'est ce qui se fait mieux en France !!

StarLord
07/11/2017 à 22:18

Merci pour cet article! Mon fou rire de la soirée! L’intro est exceptionnelle ^^
Ecranlarge vous êtes des grands malades ;)

Simon Riaux - Rédaction
07/11/2017 à 19:16

@Hank Hulé
- Bah on en sait qu'on a vu les comédies en question, hein. Et qu'elles désignent sans jamais s'en cacher des groupes, qui sont moqués ouvertement. Tout comme la bande-annonce et le synopsis de Momo le revendiquent en toute transparence, quand on compare un handicapé à un chien abandonné auquel il faut donner un os à ronger et qu'on représente un personnage sifflant littéralement une malvoyante, on est très clair en termes d'intention.

-Nous n'en savons strictement rien, et nous le prétendons pas, comme l'indique l'adverbe "probablement", ainsi que la construction de la phrase, très clairement ironique.

C'est ok pour l'explication de texte ?

Hank Hulé
07/11/2017 à 18:26

, "Christian Clavier continue courageusement à nous proposer des comédies visant avec la délicatesse d’un missile sol/air des communautés, minorités ou groupes sociaux identifiés : qu'en savez-vous ?

"La chose est attendue dans les salles le 27 décembre prochain, et sera probablement idéal pour roter pépouze le chapon de mamie sans indisposer votre vieil oncle syphilitique" : qu'en savez-vous ?

Simon Riaux - Rédaction
07/11/2017 à 17:27

Personne ne dit que c'est une merde.
Juste qu'il s'inscrit de manière assez grossière, dans un genre dont l'artiste est familier, jusqu'à présent constitué de désagréables bouses.
On traite ici de sa promotion et avec une outrance qui vous indique à quel degré prendre le texte.
Mais personne ici n'émettra d'avis sur le film lui-même avant de l'avoir vu.

Hank Hulé
07/11/2017 à 17:17

Mouais, un vrai travail de journalisme divinatoire. Pas vu le film mais c'est une merde !
Chapeau l'artiste !

slaine
07/11/2017 à 17:15

Ben alors catherine!!..un rappel des impots à payer??

votre commentaire