Simon Pegg révèle qu'il avait commencé à travailler sur la suite de Shaun of the Dead

Christophe Foltzer | 26 octobre 2017
Christophe Foltzer | 26 octobre 2017

Shaun of the Dead est un film bien plus important qu'il n'y parait. Déjà parce qu'il nous a permis de connaitre Simon Pegg, Nick Frost et Edgar Wright. Ensuite parce que c'est le film qui a probablement le mieux compris le genre auquel il s'attaquait.

Et le secret de ce petit miracle pourrait nous occuper des heures tant il s'agit au final de la réunion de plein de petits éléments qui forment un grand tout cohérent et de qualité. Disons, pour résumer, qu'à l'inverse de pas mal de pastiches du même calibre, Shaun of the Dead n'a pas une approche cynique du genre mais est au contraire un gigantesque cri d'amour au film de zombies et à George A. Romero. En plus, il n'est pas qu'un film d'horreur, il se sert de son postulat pour nous raconter une vraie histoire, émouvante qui plus est et plutôt intelligente. Bref, Shaun of the Dead est un grand film et les années qui passent ne font que renforcer cette impression.

 

Photo Simon Pegg

 

Pourtant, suite à ce coup d'éclat, la logique aurait voulu que l'équipe s'engage directement dans une suite, et il y avait matière à. Mais c'est mal connaitre Edgar Wright et sa bande qui, plutôt que de nous servir la soupe, avait décidé de s'attaque à un autre genre, le buddy movie, pour nous livrer le dévastateur Hot Fuzz, second volet de ce que l'on appellera plus tard la trilogie Cornetto. Cela dit, un second volet des aventures de Shaun traversait quand même leur esprit, comme vient de le confesser Simon Pegg au micro d'Entertainment Weekly  :

 

Photo Simon Pegg, Nick Frost

 

"Pour m'amuser, j'avais écrit le traitement de la suite de Shaun of the Dead, et ça s'appelait From Dusk till Shaun (ndlr : référence au titre original d'Une nuit en Enfer : From Dusk till Dawn). Cela parlait de Shaun et d'Ed qui allaient à Edimbourg, ou un truc dans le genre. Je ne sais plus. C'était ridicule. C'était une blague. Edgar pensait que c'était marrant de refaire le même film, mais avec des vampires. Mais c'était juste de la com'."

C'est dommage, parce que bien fait, cela aurait pu encore être extraordinaire. Ceci dit, Edgar Wright, durant le même entretien, a révélé pour sa part qu'une suite au film avait vraiment été discuté un court instant :

 

Photo

"Nous avons effectivement discuté de l'idée d'une suite, qui nous a fait marré pendant 72 heures à peu près, où je pensais que l'on pouvait raconter la suite de l'histoire dans une réalité alternative. Cela commençait exactement comme le premier film et puis, d'un coup on laissait tomber les zombies. Mais vous savez, faire un film, ça demande trois ans, alors autant faire quelque chose de complètement différent."

Et c'est vrai que c'est probablement la meilleure solution. Parce qu'enchainer deux films avec le même point de départ, à ce moment précis de leur carrière aurait pu avoir des conséquences désastreuses sur leur avenir. Comme les enfermer dans un genre en particulier. N'empêche, nous sommes très curieux de voir ce que cela aurait pu donner. Dommage.

 

Photo

commentaires

john
26/10/2017 à 23:58

Cooool

barman
26/10/2017 à 20:10

Simon Pegg, Nick Frost et Edgar Wright
ya pas mieux

votre commentaire