Pour Tilda Swinton, le nouveau Suspiria ne sera pas vraiment un remake

Christophe Foltzer | 22 octobre 2017
Christophe Foltzer | 22 octobre 2017

Parmi tous les remakes qui se font ces dernières années, s'il y en a un que l'on redoute particulièrement, c'est bien celui du Suspiria de Dario Argento. Mais apparemment, on serait en train de flipper pour rien.

Que voulez-vous, dans nos coeurs, personne n'a le droit de toucher à Suspiria. Le chef-d'oeuvre baroque de Dario Argento est parfait en l'état, il n'a pas besoin d'être refait et puis, de toute façon, même avec les meilleures intentions du monde, personne n'arriverait à nous convaincre que c'est une bonne idée. Pourtant, il va falloir s'y préparer parce que le remake arrive à grands pas.

 

Dario Argento

 

En projet depuis plus d'une décennie, le nouveau Suspiria est maintenant terminé, réalisé par Luca Guadagnino, avec Dakota Johnson, Chloe Grace Moretz, Tilda Swinton et... Thom York à la musique. Tandis que le film n'a toujours pas de date de sortie précise sur nos écrans (et qu'il faut compter maintenant sur une arrivée "quelque part" en 2018), on ne peut pas dire que ce nouveau Suspiria ait été prolixe en informations puisque, à l'heure actuelle, nous n'en avons encore rien vu, mis à part une photo de tournage de Tilda Swinton méconnaissable sous son maquillage de vieille femme. S'il s'agit d'une tactique pour créer la curiosité, elle fonctionne puisque, malgré nos réticences initiales, on a quand même diablement envie d'en savoir plus. Bien joué les gars.

 

Photo Tilda Swinton

Tilda Swinton, donc...

 

Cela dit, le plus gros adversaire du film, c'est bel et bien l'original et on imagine tous les efforts que devront déployer les communicants du nouveau Suspiria pour nous convaincre que ce film doit exister et qu'il ne sera pas forcément un remake. En tout cas, c'est ce que vient de confier Tilda Swinton au micro d'Allociné il y a quelques jours, rencontrée lors du Festival Lumières à Lyon et qui a tenu à préciser que le terme "remake" était erronné parce que son Suspiria à elle serait au final tout autre chose :

"C'est une autre version, pas un remake. C'est important de le dire, car on est de fervents admirateurs du film de Dario Argento, et il est impossible de refaire  ce film. Mais si j'ai accepté, c'est parce que ce sera un film complètement différent ! C'est inspiré par la même histoire, mais ça part dans des directions différentes, ça explore d'autres motifs.

 

Photo

 

C'est de la sémantique, bien sûr, mais je pense qu'il faut vraiment que les gens comprennent que ce n'est pas un remake, car le mot "remake" donne l'impression qu'on veut effacer l'original, et c'est l'opposé qu'on essaie de faire. Ça va paraître un peu grandiloquent, mais c'est comme quand Francis Bacon réalise son étude d'après le portrait du pape Innocent X par Velázquez. Ce n'est pas un remake de Velázquez. C'est finalement le plus grand des compliments, car cela revient à dire à l'original : "Vous nous avez inspiré ces idées, pas parce que vous avez échoué, mais parce que c'était suffisamment fort pour qu'on puisse emmener l'oeuvre dans un espace différent."

Une intention noble donc, mais un pari on ne peut plus risqué lorsqu'il s'agit d'une oeuvre aussi aimée que le premier Suspiria. Et, si l'on a envie de croire Tilda Swinton, il faudrait peut-être maintenant nous montrer quelques vraies images du film (et pourquoi pas un trailer), pour que l'on soit un peu rassurés et que l'on puisse se préparer à l'accueillir à bras ouverts. 

 

Dario Argento

Tout savoir sur Suspiria

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Christophe Foltzer
22/10/2017 à 11:22

Notre quoi ? Un concept que l'on a oublié depuis fort longtemps. Comme pour cet étrange terme de "vacances" ;)

Chak
22/10/2017 à 10:51

C'est quand votre jour de repos écran large ?

votre commentaire