Terminator 6 dévoile enfin sa date de sortie et tente encore de nous rassurer

Christophe Foltzer | 28 septembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 28 septembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

On vous l'avoue, on a encore un peu de mal à nous dire que Terminator va revenir dans quelques temps sous l'oeil attentif de James Cameron. C'est un peu comme si on recevait enfin ce qu'on avait toujours voulu mais qu'on se demandait si ça n'arrivait pas trop tard.

Parce qu'il ne faut pas oublier que la franchise a beaucoup souffert ces dernières années et que, bien que James Cameron n'en avait pas les droits, sa participation à la promotion de l'abominable Genisys est resté dans les mémoires. Et tant pis s'il était obligé de le faire contractuellement, on s'est quand même sentis un peu manipulés. Mais bon, essayons de ne pas rester sur de vieilles rancoeurs et allons de l'avant, d'autant qu'un nouveau film s'annonce, qu'il sera réalisé par Tim Miller, et qu'il devrait enfin nous donner une suite potable à l'histoire.

 

Photo Promo Terminator

 

Pour l'instant nous savions que le film sortirait quelque part en 2019, sans plus de détails et c'est donc avec un certain bonheur que nous découvrons que le studio Paramount et Skydance Media viennent de révéler que Terminator 6 sera sur tous les écrans américains à partir du 26 juillet 2019. Bien entendu il est beaucoup trop tôt pour espérer connaitre une date française mais on peut supposer qu'elle ne sera pas trop éloignée de l'américaine ne serait-ce que pour assumer son statut de gros film de l'été.

Comme c'est un peu maigre néanmoins en termes d'information, Cameron et Miller se sont pliés à l'exercice de l'interview pour le Hollywood Reporter, histoire de rassurer tous les fans qu'ils n'allaient pas faire n'importe quoi et notamment sur la participation d'Arnold Schwarzenegger qui, du haut de ses 71 ans, ne posera aucun problème dans la continuité de l'histoire :

 

ccbzkajuwaagdyc-png-large

 

"Parce qu'il a été dans tous les autres films, je ne pense pas qu'il y ait une raison pour que ce soit différent ici. J'aime la science-fiction ancrée dans le réel, tout comme mes personnages. Et comme James vient de le dire, l'extérieur vieillit mais l'intérieur reste le même. Enfin pas vraiment, puisque son cerveau, ses émotions, son intellect auront évolué. Ce sont des machines qui apprennent.

Mais c'est une manière de le rendre différent de ce qu'il était. Même dans Genisys - je devrais m'arrêter là - il était une version quelque peu apprêtée du vieux Terminator. Je pense que nous devons assumer son âge et c'est ce qui va le rendre intéressant et original pour les fans."

 

Photo Arnold Schwarzenegger

 

Comment vous dire qu'on a l'impression d'être revenus au début de la production de Genisys et qu'on n'aime pas du tout cette sensation ? Heureusement Cameron est là pour balayer tous nos doutes en confirmant que le film ignorera tout ce qui s'est passé après Terminator 2 :

"Ce sera la continuation de l'histoire de Terminator 1 et 2. Et on prétend que les autres films n'étaient qu'un mauvais rêve. Ou une timeline alternative, ce qui est possible dans notre multiverse. C'est plus du fait de Tim étonnament, parce que j'abordais la chose de façon plus agnostique . Ma seule condition était qu'on se réapproprie cet univers et qu'on le réinvente pour le 21ème siècle."

 

Photo Linda Hamilton

 

Mais la plus grosse surprise, c'est bien entendu le retour de Sarah Connor, toujours interprétée par Linda Hamilton et, pour James Cameron, ce n'est pas une décision gratuite :

"Cela m'a pris une semaine juste pour avoir le cran de l'appeler. Non, c'est faux. Linda et moi avons une super relation. Nous sommes restés amis malgré tout et c'est la mère de ma plus vieille fille. Alors je l'ai appelé en lui disant que l'on pouvait soit se reposer sur nos lauriers, soit on pouvait faire un truc vraiment cool. La faire revenir pour montrer à tout le monde que c'est elle le patron. Parce qu'en ce qui me concerne, personne n'a fait mieux que ce qu'elle a fait en 1991."

Et c'est là que l'on touche à un gros souci qu'on a vis-à-vis de James Cameron. On l'adore et tout, c'est pas le problème, mais ses grandes déclarations pleines d'emphase, loin de nous rassurer, auraient plus tendance à nous plonger dans une petite inquiétude. Parce qu'on a l'impression d'être déjà passés par là. Il ne lui reste donc plus qu'à nous prouver que nous avons tort.

 

Photo James Cameron

Tout savoir sur Terminator : Dark Fate

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
west666
30/09/2017 à 06:06

Et bien je suis rassuré sérieux mdr

Mr vide
28/09/2017 à 15:39

@Ben
le fait que le Terminator 800 vieillisse vient de l'idée emminement stratégique des machines du futur suivante : " on sait jamais, si il arrive pas a buter la mère , ou le gamin , ou le gamin plus vieux ou le gamin plus gamin ou la mère vieille , le robot pourra attendre et s'incruster dans la maison de retraite ni vu ni connu et tout défoncer. sinon on enverra un T1000 vieux qui se changera en soupe et surgira de l'assiette de la vieille "

corleone
28/09/2017 à 12:05

Et c'est à ce monsieur que certain(e)s veulent donner des leçons de féminisme. Effarant.

actar
28/09/2017 à 11:03

entièrement d'accord avec Cameron : Linda Hamilton restera à tout jamais Sarah Connor et on n'a qu'à voir le désastre Emilia Clarke pour s'en convaincre. Et si seulement Edward Furlong pouvait revenir...

Loh
28/09/2017 à 10:07

Pourquoi avoir choisi Tim Miller??
Pourquoi? Pourquoi ? Pourquoi?

Après je comprends la volonté d’evacuer Renaissance (que je trouve sympathique malgré tout) et Genisys (même si je trouvre les 20 premières minutes bien mais qui part dans le n’importe quoi après).

Mais T3, que je viens de revoir est vraiment bien

Reallu
28/09/2017 à 09:41

Cest devenu tellement ridicule cette saga . Le mec a 70 pige et comme il na plus de bon film a mettre sous la dent , il veut vraiment revenir en terminator. Faut savoir s"arreter un moment papy hein surtout le film sera nul comme le dernier navet . La saga terminator cest du reboot puis une suite puis un prequel... du jamais vu

Ben
28/09/2017 à 09:18

Attention sortez les rames parce que là il va y avoir du chemin jusqu'en 2019.
D'abord Scharzy n'est pas dans tous les Terminator Renaissance, ce n'était dedans qu'un cameo SFX sans participation réelle de sa part.
Le coup des tissus qui vieillissent est complétement aberrant, déjà expliqué sur Genesys donc pas très rassurant, mais bon c'est de la SF dc il faut accepter. Pour la Timeline, OK, mais comment croire à un reboot réussi quand Schwarzy à pousser tous les autres terminator et à chaque fois les a vendus comme la suite réelle du T2.
On est en pleine machine a cach façon disney/star wars, retour des vieux combattants, nouvelle génération en marche, et un film façon reboot/remake/prequel/sequel...

votre commentaire