Extraits de la conférence de presse de Jim Jarmusch

Matthieu Leniau | 25 mai 2013
Matthieu Leniau | 25 mai 2013

Dernier film projeté en compétition officielle, Only Lovers left alive a clôturé ce samedi la diffusion des films de la sélection principale. L’occasion d’une dernière conférence de presse en la présence du réalisateur Jim Jarmusch, et des deux acteurs britanniques Tilda Swinton et Tom Hiddleston. Extraits :


Film mélancolique centré sur un amour à travers les âges, Only lovers left alive a la particularité de raconter cet amour par le biais de vampires. «Un projet qui date de sept ans», selon le réalisateur. «Difficile à financer et à réaliser.» Le choix de deux acteurs britanniques s’est imposé logiquement dans l’esprit de Jim Jarmusch : «A ma connaissance, les histoires de vampires dans la littérature viennent d’Angleterre. Leur perception de la littérature et du reste du monde est exceptionnelle, je voulais souligner cet aspect-là de cette façon.»

Quant aux lieux du tournage, Tanger et Detroit, pourquoi avoir choisi ces villes ? «Pour des raisons personnelles. Detroit est une ville mystérieuse et magique, avec une scène musicale inspirée, la musique étant d'ailleurs très importante dans le film. Il y a une musique visuelle.»

L’actrice Tilda Swinton est ensuite revenue sur la forme de son personnage, évoquant une «fascination pour les vampires. Probablement parce qu’ils ont des vies sans fin et que nous, êtres humains, sommes effrayés par notre mort.» Sur le fond, son partenaire à l’écran, Tom Hiddleston, parle d’un personnage qui «comporte des perspectives fascinantes». Une interprétation savoureuse, guidée par «l’idée de jouer un personnage qui incarne mélancolie et romantisme.» Avant de résumer la ligne directrice du long-métrage de Jarmusch : «Une belle histoire entre deux personnes qui s’aiment et s’acceptent. On a exploré l’amour dans un contexte d’immortalité.»

 
 
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire