4 questions à Fernando Sulichin (producteur de Mary)

Didier Verdurand | 21 décembre 2005
Didier Verdurand | 21 décembre 2005

Producteur de Mary, l'argentin Fernando Sulichin répond à quatre questions posées en coup de vent dans le rush du dernier Festival de Deauville.

Quel est le budget de Mary ?
Il est très modeste, il avoisine les 3 millions d'euros. Les comédiens ont accepté le minimum syndical pour participer à l'aventure, on pourrait presque parler de bénévolat ! Ils ont mis leurs caprices de diva de côté, et se sont très bien adaptés aux conditions de tournage. (Rire.)

Qu'est-ce qui vous a convaincu de produire Mary ?
Je dois certainement avoir un tempérament suicidaire ! Plus sérieusement, j'ai été très touché par l'histoire et je savais qu'avec la sensibilité d'Abel Ferrara, le résultat allait privilégier l'émotion. Depuis que je vis en France, je vois beaucoup de film d'auteurs français et je dois dire qu'ils sont souvent prétentieux et ennuyeux. Il est rare d'avoir plus d'un De battre mon cœur s'est arrêté par an… Pour le prix d'un Blueberry, je préfère produire dix films d'Abel Ferrara qui tourne avec son cœur et une réelle humilité. Je suis très content de Mary et je suis heureux de voir que les critiques françaises sont dans l'ensemble très positives.

Comment fonctionne Abel Ferrara ?
Il vit dans l'anarchie la plus totale, il traumatise toutes les personnes avec qui il travaille. Mais je pense qu'on peut tout pardonner à un artiste aussi immense. Lorsqu'il est dans un processus de création, il peut lui arriver de hurler sur tout le monde, une bouteille d'alcool à la main…

Vous alliez souvent sur le tournage ?
Pas tous les jours, c'est trop fatiguant, je n'aurais jamais survécu ! (Rire.) Mon boulot consiste à monter un film - j'ai eu besoin de cinq mois pour Mary - et je ne suis pas du genre à embêter l'équipe, je les laisse travailler en paix, même si le mot n'est pas exactement celui qui convient sur un Ferrara !

Propos recueillis par Didier Verdurand.
Autoportrait de Fernando Sulichin.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire