Les Gardiens de la Galaxie : le film super-cool de Marvel est-il une adaptation fidèle des comics ?

mdata | 21 avril 2017
mdata | 21 avril 2017

Adaptation fidèle ou trahison ? Les Gardiens de la galaxie reviennent au cinéma fin avril, l’occasion pour Ecran Large de se pencher sur leur cas.

Les Gardiens de la galaxie seront de retour le 16 avril dans une deuxième aventure, après le beau succès du premier film en 2014 qui a conquis le public et la critique, terminant sa carrière à plus de 773 millions de recettes dans le monde - plus qu'Iron Man 2, Captain America : Le Soldat de l'hiver, Thor et Thor : Le Monde des ténèbres, ou encore Ant-Man.

Mais ces héros de l'espace que le public a vite adopté sont en fait la seconde équipe à porter ce nom dans des comics Marvel : la première date des années 1970 et ses aventures se déroulent dans un lointain futur. Il y a également tout un cadre et une ambiance cosmique autour de leurs aventures, des décennies de récits ayant servis de fondement à l’histoire des personnages et à leurs aventures.

Les Gardiens de la galaxie passe donc le crashtest Ecran Large autour de la question de l'adaptation, afin de comprendre d'où viennent ces super-héros et à quel point leurs épopées à l'écran sont inspirées par leurs aventures sur papier.

 

Comics Les Gardiens de la galaxie originaux

Les Gardiens de la Galaxie, premiers du nom

 

LES ORIGINES 

Dans les comics, l’équipe des Gardiens de la galaxie s’est constituée suite aux évènements de Annihilation Conquest : pour faire court, des extra-terrestres techno-organiques (les Phalanx) ont lancé une attaque contre les Kree pour prendre le contrôle de leur empire. Peter Quill a alors repris son identité de Star-Lord et monté une équipe de guerriers pour les affronter. Parmi eux : Rocket Racoon et Groot, alors prisonniers des Kree.

Gamora et Drax sont quant à eux contrôlés par les Phalanx. Libérés de leur emprise, ils se joignent à Star-Lord et son équipe pour affronter les Phalanx et leur chef (qui n'est autre que... Surprise ! Lisez le comic book, c'est très surprenant !).

Star-Lord décide ensuite de pérenniser cette équipe, pour protéger la galaxie des dangers qui la menacent. Ils ne prendront le nom de Gardiens de la galaxie qu’après avoir rencontré le Major Victory, membre de l’équipe précédente ayant porté ce nom.

 

Comics Les Gardiens de la galaxie

Les Gardiens de la galaxie version papier

 

Dans le film, Star-Lord vole un orbe, ce qui déclenche la colère du Kree Ronan, lequel envoie Gamora à sa poursuite. Rocket Racoon et Groot, attirés par la prime qu’ils pourraient toucher, se mêlent à la bagarre entre Star-Lord et Gamora et tout le monde finit en prison. En compagnie de Drax, ils s’évadent et une fois qu’ils connaissent les vrais pouvoirs de l’orbe (ou plutôt de son contenu), ils s’allient pour combattre Ronan. Ils décident ensuite de rester ensemble, et deviennent les Gardiens de la galaxie.

VERDICT : Des origines totalement différentes, qui peuvent s’expliquer par l’absence du contexte cosmique dans l’univers Marvel au cinéma et le fait que les membres de l’équipe avaient déjà tous une existence propre dans les comics.

 

Les Gardiens de la galaxie version ciné 

 

LES PERSONNAGES

L’équipe des Gardiens de la galaxie, seconde du nom, est composée dans les comics de Star-Lord, Gamora, Rocket Racoon, Groot (un peu plus tard), Drax, Adam Warlock et Phyla-Vell. Ces derniers n’existant pas dans les films, nous n’en parlerons donc pas dans ce paragraphe. Mantis, qui apparait dans le second film des Gardiens de la galaxie, faisait partie de l'équipe qui a affronté les Phalanx et se contente de la logistique avec les Gardiens de la galaxie.

 

Comics Les Gardiens de la galaxie

Deux absents dans le film : Adam Warlock et Phyla-Vell

 

Dans les comics, Star-Lord est un terrien du nom de Peter Quill. Son père, J’Son, est un extra-terrestre de la planète Spartax dont le vaisseau s’est écrasé sur Terre. Il rencontre Meredith Quill, dont il tombe amoureux. Lorsqu’il doit repartir sur sa planète, elle est enceinte de leur fils : Peter, qui grandira sans connaître ses origines.

Quand des extra-terrestres du nom de Badoons arrivent sur Terre et tuent sa mère, il s'attaque à eux et découvre l’arme à rayons de son père. Il devient ensuite le héros Star-Lord et vivra des aventures spatiales - qui ont ensuite été supprimées rétroactivement dans la continuité Marvel pour des raisons de cohérence. Il finira par renoncer à son identité de Star-Lord et deviendra même un cyborg. Mais impliqué dans la guerre contre les Phalanx, il s'alliera aux Kree restés libres ; ils lui retirent ses implants et il monte une équipe avec des prisonniers. A noter que suite au succès du film, Marvel a remanié les origines de Star-Lord pour y faire figurer un passage chez les Ravageurs de Yondu, ce dernier étant lui aussi une version dérivée du film. 

Au cinéma, Star-Lord (Chris Pratt) est un petit garçon dont la mère vient de mourir d’un cancer. Il est ensuite enlevé par les Ravageurs de Yondu, qui l'intègrent à leur équipe pour en faire un voleur très connu (enfin selon lui) nommé Star-Lord. Sachant que Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 offre de nombreuses informations sur son identité et son passé...

 

Chris Pratt alias Star-Lord, au cinéma

Comics Star-Lord

Star-Lord en pleine action côté comics

 

Gamora est la fille adoptive de Thanos, qui fait d’elle une machine à tuer en vue d’éliminer le Magus (une version maléfique du héros Adam Warlock, ennemi de Thanos). Thanos lui a donné des pouvoirs surhumains, faisant d’elle une combattante quasiment impossible à vaincre. Gamora finit par faire équipe avec Adam Warlock, puis combat Thanos avec ses alliés alors qu’il souhaite détruire l’univers. Après avoir vécu avec ses amis Pip le Troll et Adam Warlock dans le monde de la Gemme de l’âme de ce dernier, suite à leur mort, elle revient à la vie ainsi que ses compagnons pour affronter une nouvelle fois Thanos.

Lors du conflit avec les Phalanx, elle est du côté de ces derniers qui la contrôlent. Elle réussit à infecter Nova avec ce virus, et ensemble ils capturent et contaminent Drax. Nova sera purgé du virus après avoir résisté le plus longtemps possible, et arrache ensuite Gamora et Drax au contrôle des Phalanx. Le trio rejoint ensuite le petit groupe de Star-Lord pour affronter les Phalanx. La romance de Star-Lord et Gamora est par ailleurs un ajout du film : elle est d'abord amoureuse d'Adam Warlock, puis de Nova (Star-Lord lui n'a d'yeux que pour Kitty Pryde, des X-Men).

Dans le film, Gamora (Zoe Saldanna) est toujours la fille adoptive de Thanos mais a une soeur avec qui elle est en compétition pour l’attention de leur père : Nebula. Gamora est toujours une combattante hors pair dans l’univers cinématographique.

 

Zoe Saldana est Gamora au cinéma

Comics Gamora

Gamora, la femme la plus dangereuse de la galaxie

 

L’histoire de Drax le destructeur est complexe dans les comics : il s’agit d’un terrien qui a été tué avec sa famille par Thanos car ce dernier ne voulait aucun témoin de sa venue sur Terre. Son essence a été utilisée par les Eternels de la planète Titan pour former un combattant invincible, qui n’a qu’un but dans l’existence : terrasser Thanos. Quand ce dernier meurt des mains de Captain Mar-Vell, il cherche une nouvelle raison de vivre et plus tard, il sera tué des mains de sa fille (elle a survécu, a été adoptée et élevée sur Titan, pour devenir Moondragon).

Il revient ultérieurement à la vie, mais est très diminué sur le plan mental à cause des dommages survenus à sa mort. Bien plus tard, après avoir récupéré sa personnalité d’antan, il connaîtra une métamorphose, le laissant avec beaucoup moins de pouvoirs mais une grande habileté dans le maniement des armes blanches. Capturé par Nova et Gamora, sous l'emprise des Phalanx, il est lui aussi sous le contrôle de cet ennemi surpuissant mais sera guéri de l'infection plus tard. Il rejoint alors le groupe de Star-Lord en compagnie de Gamora et Nova, pour défaire les Phalanx une fois pour toute.

Le Drax du film (Dave Bautista) est très similaire à cette seconde version du personnage de papier sur le plan physique, mais son histoire est totalement différente. Lui aussi a eu sa famille tuée par Thanos, mais c’est un extra-terrestre et non un terrien réincarné en machine à tuer. Son humour lourdingue est un ajout de James Gunn et son équipe.

 

Photo Dave Bautista

Dave Bautista est Drax au cinéma

Comics Drax

Drax avec sa nouvelle apparence

 

Dans les comics, Groot est le dernier de son espèce (des extra-terrestres végétaux) et ne s’exprime qu’en répétant continuellement “Je suis Groot” mais s'exprimait plus ou moins normalement au début. Alors que ses compagnons ont beaucoup de mal à le comprendre, ce n’est que tardivement que Maximus (frère de Flèche noire, souverain des Inhumains) leur apprend qu’il parle tout à fait normalement et est même très instruit. Ce sont les intonations de sa voix qui donnent du sens à ce qu’il veut dire. Groot perd plusieurs fois la vie, mais il suffit à chaque fois d’une brindille pour qu’il “repousse” et revienne à la vie après une période de croissance. C'est d'ailleurs après sa première "mort" qu'il cesse de parler normalement et opte pour "Je suis Groot". Groot était prisonnier des Kree, et a été recruté par Star-Lord pour former une petite équipe pour affronter les Phalanx. Il n'y a aucune indication que Rocket Racoon et lui se connaissaient avant d'avoir été réunis par Peter Quill, contrairement au film.

Dans le film, Groot (voix de Vin Diesel, qui le double dans toutes les langues) est d’une origine inconnue et comme dans les comics, il ne fait que répéter “I am Groot” (difficile de comprendre pourquoi la version française des comics, "Je suis Groot", est devenue "Je s'appelle Groot" au cinéma). En passant du temps avec lui, les personnages finissent par le comprendre mais sans explication à l’écran (un peu comme Chewbacca dans Star Wars). On peut remarquer que la version ciné de Groot est moins effrayante que la version papier, histoire de ne pas rebuter le jeune public sans doute.

 

Groot au cinéma, avec la voix de Vin Diesel dans toutes les langues

Comics Groot

Groot version comics avec Rocket Raccon 

 

Rocket Racoon est le membre des Gardiens le plus étrange : il s’agit d’un raton laveur anthopomorphe, fin tacticien et tireur exceptionnel. Il est originaire du Demi-monde, une planète qui sert d'hopital pour malade mentaux où des animaux ont été humanisés pour s'en occuper. Après bien des aventures toutes plus loufoques les unes que les autres (en compagnie notamment d'un morse qui parle), il finit par voyager dans l’espace. On le retrouve plus tard prisonnier des Kree (pour "violation de propriété"), et il est choisi pour faire partie de l'équipe de Star-Lord constituée pour affronter les Phalanx. Star-Lord est d'ailleurs très sceptique au départ, mais sera ensuite convaincu par la maîtrise des armes à feu et le génie tactique de sa recrue.

A l’écran, le personnage s’appelle Rocket “tout court” (voix de Bradley Cooper) et déteste qu’on le qualifie de raton-laveur (racoon en Anglais). On ne sait pas grand chose de lui, si ce n’est qu’il a été torturé pour devenir ce qu’il est par des scientifiques. Contrairement à son modèle de papier, il a des implants cybernétiques mais on retrouve sinon un personnage très similaire.

 

Groot au cinéma, porté par la voix de Bradley Cooper

Comics Rocket Racoon

Rocket Racoon et ses petits camarades de jeu

 

Quand on connait un peu l'univers cosmique de Marvel, on se rend compte que Dan Abnett et Andy Lanning (artisans du renouveau du cosmique chez Marvel et créateurs de cette équipe de Gardiens) ont utilisé des personnages secondaires ou même complètement oubliés : difficile d'imaginer en voyant la popularité de l'équipe que bien peu de gens se souvenaient de Rocket Racoon et Groot, alors que depuis ils ont gagné leurs galons de personnages populaires, et ce encore plus avec le succès du film.

VERDICT : On retrouve des éléments des personnages de papier, mais simplifiés à l’extrême ou même complètement différents dans le cas de Drax.

 

 

LES ENNEMIS

Thanos est dans les comics un adversaire qu’il vaut mieux ne pas négliger. C'est un extra-terrestre de la planète Titan, mais génétiquement il montre des traits de l’espèce des Déviants (alors que les Titans sont eux des Eternels). Amoureux de l’incarnation de la Mort, Thanos est un nihiliste qui ne vit que pour détruire la vie. Une fois en possession des Joyaux de l’infini (sur le Gant de l’infini), il ira jusqu’à détruire la moitié de l’univers pour lui prouver son amour. Thanos connaît toujours la défaite, le plus souvent des mains de son éternel adversaire Adam Warlock. Il est mort plusieurs fois (mais se porte mieux depuis).

Dans le film, on en sait très peu sur Thanos (désormais incarné par Josh Brolin, qui sera au coeur du prochain Avengers : Infinity War) : il est derrière tout ce qui a trait aux Pierres d’infinité et semble avoir des plans quant à leur utilisation.

 

Comics Thanos Quand Thanos se fâche...

 

Lors de sa première apparition sur papier, Nebula prétend être la petite-fille de Thanos. Il s’agit d’une pirate spatiale qui semble avoir connu une enfance très difficile : on ne sait pas trop ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas dans ce qu’elle raconte. Quand Thanos met la main sur le Gant de l’infini, il punit la jeune femme pour avoir prétendu être sa petite fille en faisant d’elle un cadavre ambulant, coincé entre la vie et la mort. Elle arrive cependant à lui prendre le Gant, mais ce n’est que temporaire. A un moment de sa vie, Nebula est transformée en cyborg, ce qui la rend encore plus dangereuse.

Au cinéma, Nebula (Karen Gillan) est la fille adoptive de Thanos, comme Gamorra, avec laquelle elle entretient une relation de rivalité pour l’affection de leur père. Elle est également cybernétisée, et travaille pour Thanos.

 

Nebula, incarnée par Karen Gillan au cinéma

Comics Nebula

Nebula avant d'être un cyborg

 

Ronan l’Accusateur est un Kree, une espèce extra-terrestre très ancienne dont les manipulations génétiques sont sur Terre responsables de la création des Inhumains. Les Kree sont les ennemis héréditaires des Skrulls, espèce métamorphe qui a souvent croisé le chemin des Quatre Fantastiques. En tant qu’Accusateur suprême, Ronan est le garant de la justice Kree et son équipement high tech lui donne le pouvoir d’exécuter ses sentences. Suivant les histoires (et les scénaristes), Ronan est tour à tour un ennemi et un allié des héros cosmiques de Marvel.

A l’écran, Ronan (Lee Pace) est un fanatique Kree qui refuse la paix entre son peuple et Xandar (pas de Skrulls car c’est la Fox qui a les droits). La pierre d’infinité qui tombe en sa possession est donc un moyen de parvenir à ses fins.

 

Photo Lee Pace

Ronan, incarné par Lee Pace au cinéma

Comics Ronan

Ronan, dans un camp ou dans l'autre

 

Le Collectionneur est un Doyen, un être aussi vieux que l’univers, dernier survivant de son espèce comme ses “frères” le sont de la leur. Doté d’un grand pouvoir grâce à l’énergie qui le maintient en vie, sa seule passion est la collection : il cherche à obtenir un exemplaire de tout et n’importe quoi, des êtres vivants aux planètes miniaturisées en passant par des artefacts exotiques. Le Collectionneur a souvent affronté les Avengers, dont il convoitait les membres, et a croisé maintes fois le chemin des héros cosmiques de Marvel.

A l’écran, le Collectionneur (Benicio Del Toro) garde son obsession pour les collections en tout genre, ce qui l’amène à convoiter la Pierre d’infinité que recèle l’orbe volé par Star-Lord au début du film. Il semble redoutable, mais pas doté des mêmes pouvoirs que son modèle de papier.

 

Photo Benicio Del Toro

Benicio Del Toro est le Collectionneur au cinéma

Comics Le Collectionneur

Le Collectionneur, plus dangereux qu'il n'en a l'air

 

Yondu fait partie des Gardiens de la galaxie originels, ceux du futur dont les aventures ont été publiées dans les années 1970. Il s’agit d’un extra-terrestre doté d’une flèche spéciale (la flèche Yaka) dont le matériau lui permet de la commander en sifflant. Amusant de noter que suite au succès du film, un Yondu correspondant au personnage à l'écran a été introduit : il s’agirait de l’ancêtre du Yondu du futur. On retrouve cette relation circulaire entre les comics et les adaptations, comme un serpent qui se mord la queue en quelque sorte...

Dans le film, Yondu (Michael Rooker) est un Ravageur : c’est donc un voleur, qui a enlevé le jeune Peter Quill sur Terre et l’a ensuite gardé à ses côtés pour en faire un voleur comme lui. Yondu est une fripouille, et il est prêt à tout pour parvenir à ses fins.

 

Michael Rooker est Yondu au cinéma

Comics Yondu

Yondu n'a rien à voir avec sa version ciné

 

VERDICT : Là aussi, des personnages très remaniés histoire de ne pas perdre le spectateur en route.

 

 

L’UNIVERS DES GARDIENS

Le quartier général des Gardiens de la galaxie s’appelle Nulle part (Knowhere en VO) : il s’agit de la tête coupée d’un Céleste mort (un Céleste est un être cosmique au pouvoir gigantesque). La base est gérée par Cosmo, un chien télépathe Russe doté d’un scaphandre. On retrouve cet élément dans le film, mais c’est la base du Collectionneur, et Cosmo apparaît sous forme de clin d’oeil à la fin du film.

 

Comics Nulle Part

Nulle Part (berk une tête)

 

La planète Xandar est dans les comics un endroit d’où sont originaires les membres du Corps des Nova (pour résumer : la version Marvel du corps des Green Lantern). La Nova Force, qui donne son pouvoir aux Nova, est originaire de cette planète, tout comme le super-ordinateur Worldmind. Quand Xandar est détruite, c’est le dernier Nova en vie (le terrien Richard Ryder, qui a combattu aux côtés de Star-Lord et son équipe contre les Phalanx) qui héberge l’intégralité de la Nova Force et Worldmind dans son propre corps.

Dans le film, on retrouve l’aspect “police de l’espace” du Corps des Nova et une version remaniée de leurs uniformes, mais sans les pouvoirs qui vont avec. Xandar se retrouve en plus dans la position d’ennemi des Kree, remplaçant ainsi l’empire Skrull indisponible pour cause de droits (Marvel Studios avait cependant triché dans Avengers en utilisant les Chitauri, version Ultimate des Skrull et donc absente de l’accord avec la Fox).

 

Comics Nova Corps

Le Corps des Nova

 

VERDICT : On retrouve des éléments, mais forcément la simplification est obligatoire car le modèle est trop complexe à adapter tel quel.

 

Glenn Close

Glenn Close, Nova Prime dans le film de James Gunn

 

 

VERDICT : BONNE OU MAUVAISE ADAPTATION ?

On ne peut pas dire que le film Les Gardiens de la Galaxie  soit une adaptation fidèle : il y a beaucoup trop de différences avec les personnages d’origine pour l’affirmer. Ce n’est pas pour autant une mauvaise adaptation : les choix qui ont été faits découlent d’une mythologie trop riche à adapter en l’état. Etant donné qu'on retrouve bien l'esprit des comics et que James Gunn est parvenu à embarquer le public dans les aventures décalées de ces super-héros méconnus, le pari de l'adaptation est réussi.

 

RETROUVEZ TOUS NOS CRASHTESTS COMICS vs FILMS

En partenariat avec Watchtower Comics

 

Photo Affiche

 

commentaires

mdata
21/04/2017 à 17:26

@Dredd : Galactus est "né" lors du Big Bang et les Anciens juste après. Il y a d'ailleurs une histoire à propos de ça, où les Anciens veulent zigouiller Galactus car il est le seul à être plus vieux qu'eux.

Pseudo81
21/04/2017 à 17:13

"Dredd" je pence qu'il faut voir les Doyens comme le vestige des premières civilisations de l'univers. Sur une frise chronologique de temps il serait au tout début, même si leurs création aurait put prendre des millénaires. D'où l’expression aussi vieux que l'univers et non pas plus vieux que l'univers.

Dredd
21/04/2017 à 15:10

Le Collectionneur est un Doyen, un être aussi vieux que l’univers

Le Collectionneur et les Anciens sont donc nés en même temps que l'univers ? Ce n'est pas un peu bizarre? Quand on sait que Marvel a opté pour la thèse d'une explosion semblable au Big bang qui aurait détruit le premier univers (celui d'où vient Galactus) et qu'il faut du temps pour que des organismes puissent se développer avant d'avoir des entités à part entière. Jai toujours trouvé cette notion d'anciens aussi vieux que l'Univers bizarre. Galactus et la Mort sont je crois les deux seuls êtres au moins aussi vieux que notre univers (version comics).

votre commentaire