Elfes : BD concept, univers étendu et Fantasy dessinée

Jean-Luc Hassaique | 13 mai 2016
Jean-Luc Hassaique | 13 mai 2016

Elfes. La BD concept de Soleil. Des termes qui semblent dans notre contexte d’univers étendus et autres merveilleuses trouvailles narratives, soit très excitants, soit particulièrement inquiétants.

Heureusement, en ce qui concerne l’œuvre et le monde généré par cinq scénaristes et dessinateurs, le résultat est plutôt (très) positif. Tout d’abord parce que la saga aura su recycler des figures célèbres de la mythologie très vaste que charrie la figure de l’elfe, ensuite parce qu’elle aura aussi osé en proposer des variantes.

Elfes Noirs, Elfes bleus, deux facettes d’un monde qui n’hésite pas à défricher, autant qu’à invoquer. Une attitude qui a permis à la série d’attirer autant les novices que les connaisseurs, ne prenant jamais les uns de haut et respectant les seconds. Autre qualité, un détail en apparence, mais qui s’avère souvent payant, le soin apporté à la présentation des différents tomes, de leur couverture assurant à la fois une présentation classieuse et des ouvertures mémorables.

Elfes

C’est ainsi ce bel équilibre, qu’on aurait pu croire intenable, entre innovation et tradition, qui assure à la fois surprise et plaisir de retrouver des univers connus. Qu’il s’agisse des relations entre les différentes factions, notamment les Elfes bleus et les Elfes Sylvains, ou des interactions avec d’autres créatures, telles les Orcs, Elfes sait quand respecter son héritage et quand le bousculer légèrement.

Une recette dont le succès va croissant depuis 2013, et dont tout porte à croire qu’il peut encore happer de très nombreux lecteurs.

Elfes

Tout savoir sur Max Pécas

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Paamu100
13/05/2016 à 19:16

publi-reportage ?

votre commentaire