5 suites qui ont failli voir le jour

Flavie Parmentier | 6 décembre 2012
Flavie Parmentier | 6 décembre 2012

Projets abandonnés, maudits, voici une sélection inspirée par Moviehole de cinq suites not coming soon. Regrettables ou pas, à vous de juger.


Le flic de Beverly Hills 4

Le réalisateur Brett Ratner et Paramount avaient en ligne de mire un quatrième épisode pour compléter la trilogie Le Flic de Beverly Hills. Mais c'est un Eddie Murphy nostalgique, et sûrement désireux de retrouver sa popularité de l'époque, qui serait au centre des négociations, comme nous l'avions déjà souligné dans l'un de nos articles (voir liens annexes).

Essuyant refus sur refus, Eddie Murphy et son acolyte Shawn Ryan se tournent vers la télévision et réécrivent le scénario de manière à l'adapter à ce support. Ils se focalisent sur le fils d'Alex, joué par Brandon T.Jackson. Eddie Murphy pourrait reprendre son rôle dans le pilote, et de manière occasionnelle.

   

Les Promesses de l'ombre 2

L'industrie du cinéma en difficulté, un producteur mal luné, quelles qu'en soient les raisons, David Cronenberg joue de malchance avec ses projets récents.
Il s'est vu en effet décliner le remake de son propre film, La Mouche, par la Fox mais aussi Les Promesses de l'ombre 2. Vincent Cassel était d'ailleurs en pourparlers pour donner de nouveau la réplique à Viggo Mortensen , tous deux formidables dans le premier volet (2007).

Le moins que l'on puisse dire c'est que David Cronenberg a l'air de l'avoir mauvaise, il déclare ainsi à The Playlist « Je devais faire Les Promesses de l'ombre 2, mais c'est mort. »
Parait-il que si la nouvelle ne nous plait pas non plus, nous pouvons nous adresser directement à James Shamus de chez Focus Features. Cependant, il est vrai que l'idée d'une suite aux Promesses de l'ombre paraissait superflue, et peut-être cela permettra t-il à Cronenberg de se concentrer sur une création originale.

 

Scream 5

En 2011, plus de dix ans après le dernier Scream, Wes Craven relance la saga avec Scream 4 et l'annonce comme le début d'une nouvelle trilogie. Bien mal lui en prit, car sans être un bide, le film n'atteint pas du tout le succès retentissant de ses prédécesseurs, et nous ne verrons - ne jamais dire - jamais Scream 5, et même Scream 6 sur nos écrans.
Qui plus est, le scénariste Kevin Williamson, qui avait en tête le pitch des deux suites à venir, a rompu tout lien avec Dimension, refroidi par l'expérience désagréable vécue avec le studio.



John Carter 2


Triste cas que celui du film John Carter. En effet, avant d'expérimenter sa première adaptation cinématographique, ce roman culte de science-fiction avait déjà connu bien des déboires, toutes les tentatives précédentes (depuis 1931 tout de même) ayant échoué principalement par manque de moyens techniques. On a même nommé ça
« la malédiction John Carter ».

Compte tenu de son budget initial, le film est un échec aux États-Unis. Malgré des résultats corrects au box-office étranger, John Carter ne rentre pas dans ses frais : les studios Walt Disney disent essuyer une perte de 200 millions de dollars.

Mais avant de nouveau sombrer dans les abîmes des projets inachevés, John Carter devait lui aussi connaître sa trilogie, et hypothétiquement s'élever au rang de Star Wars. Andrew Stanton prévoyait de s'atteler aux suites une fois le succès du premier épisode assuré, mais le box-office (et Disney) en ont décidé autrement. Ironie du sort, Stanton travaille maintenant sur la suite du Monde de Nemo.


L'arme fatale 5


Roger Murtaugh et Martin Riggs ont bien failli encore une fois renaître de leurs cendres.
La fine équipe réunie, les fans l'attendaient. Hélas, Mel Gibson refuse et bloque ainsi définitivement le projet.

Mel Gibson ne souhaite pas qu'un cinquième épisode voit le jour : « Je pense qu'au train où vont les choses, ils vont de toute manière faire un remake, un jour ou l'autre. Bien que ce soit difficile de remplacer Danny [Glover]. Ce rôle lui collait à la peau. C'était un boulot sympa pour nous. (...) Ils m'ont donné l'occasion de faire des choses vraiment intéressantes. »

D'après ce que Richard Donner en aurait dit à Collider, l'idée de base de L'arme fatale 5 était que les personnages joués par Gibson et Glover devaient utiliser un camping-car pour « faire exploser des choses ». Il développe son propos : « Ces deux tarés décident d'y aller mollo et de vivre tranquillement, mais c'est impossible pour eux de rester en dehors des problèmes. Ça commence avec Riggs et Murtaugh à l'étranger dans un camping-car. Ils sont en voyage et s'arrêtent pour prendre de l'essence, mais Roger oublie de serrer le frein à main. Du coup le camping-car roule, traverse un village en détruisant tout sur son passage, et les choses sérieuses commencent. Ça devait être un film qui a du cœur, avec un sens profond de la famille. On avait prévu au casting Rene [Russo, jouée par Lorna Cole], Darlene [Love, jouée par Trish Murtaugh], ils devaient tous revenir. »

Résultat, il semblerait que nos deux policiers soient bien « too old for this shit ».

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire