Harry Potter: 10 scènes pour tout comprendre

Damien Virgitti | 15 novembre 2010
Damien Virgitti | 15 novembre 2010

Harry Potter c’est bientôt fini…Le combat final entre Harry et Voldemort va commencer…La Prophétie va se réaliser et un seul devra survivre…

Harry Potter et les reliques de la mort vient mettre un terme à une saga cinématographique étalée sur dix ans, tout comme le dernier tome était paru 10 ans après la sortie du premier livre. Une saga qui aura su grandir avec ses fans, aussi bien en terme d’esthétique des films que des thèmes évoqués et du jeu des acteurs qui a su prendre de la maturité…
A l’heure où le diptyque final de David Yates (réalisateur de la saga depuis le cinquième film) vient rassembler toutes les pièces du puzzle, retour sur une mythologie foisonnante à travers dix scènes clés remplies de révélations, que les films ont su plus ou moins mettre en valeur par rapport aux romans.

 

Scène 1 : « I am a what ? » (Harry Potter à l’école des sorciers)


Le commencement de tout. Le jour de son onzième anniversaire, Harry reçoit la visite d’un ogre nommé Hagrid qui lui apprend qu’il est un sorcier et qu’il va devoir suivre maintenant des cours à Poudlard, la célèbre école des sorciers.
Un destin qui cache aussi un lourd passé : les parents de Harry ont été assassinés quand il était petit par un Mage Noir appelé Voldemort. Mais au moment de tuer Harry, le sortilège s’est retourné contre le Seigneur des Ténèbres et l’a détruit, laissant sur le front d’Harry une cicatrice en forme d’éclair.

 

Scène 2 : « I am Lord Voldemort » ( Harry Potter et la Chambre des secrets)


Le fantôme de Tom Elvis Jedusor, qui a guidé Harry jusque dans la Chambre des secrets, révèle la vraie nature qui se cache à travers l’effrayant anagramme de son prénom : Je suis Voldemort.
Le Seigneur du Mal était en effet un simple étudiant de Poudlard avant de se refaire son remake de Star wars et de sombrer du côté obscur pour devenir le plus grand sorcier de tous les temps.
Dumbledore, mentor et père de substitution d’Harry, ne le révèlera qu’au terme du 6ième film, mais le journal intime de Tom Jedusor qui maintenait son esprit en vie était déjà un premier Horcruxe, un artefact magique capable de préserver un bout d’âme d’un sorcier, qu’Harry a pu détruire tout de suite.

 

Scène 3 :  La Prophétie de Trelawney (Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban)


Alors qu’Harry part rechercher un livre oublié à son cours de Divination, il tombe sur sa professeur, Sybille Trelawney en état de transe : « Le Seigneur des Ténèbres est là, solitaire, abandonné de ses amis. Pendant douze ans, son serviteur a été enchaîné. Ce soir, avant minuit, le serviteur brisera ses chaînes et ira rejoindre son maître. Avec l'aide de son serviteur, le Seigneur des Ténèbres surgira à nouveau, plus puissant et plus terrible que jamais. Ce soir, avant minuit le serviteur ira rejoindre son maître... ». L’une des rares prophéties de Trelawney qui se révèle vraie puisqu’elle éclaire la fin du film et annonce dès cette scène la ressurection de Voldemort qui arrivera dans le film suivant.

 

 

Scène 4 : Le serviteur rejoint son Maître (Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban)


Harry part à la recherche de Sirius Black, le présumé traître qui aurait dénoncé ses parents à Voldemort. Mais en le retrouvant réfugié dans la Cabane hurlante, il apprend que la vérité est toute autre : c’est en fait Peter Pettigrew, un autre des amis de ses parents, qui les a trahis, et qui est resté caché pendant des années sous la forme d’un rat, au sein même de la famille de Ron. Une des scènes qui montre bien combien les films ont trop tendance à simplifier les rapports entre les personnages de l’univers Potter. En dépit de la nouvelle esthétique apportée à la saga par Alfonso Cuaron, le livre développait beaucoup plus les relations entre les parents d’Harry et ses amis dans des flashbacks qui conféraient une mythologie solide à Harry Potter. Au terme d’une course poursuite pour tenter de disculper Sirius Black, Peter Pettigrew réussit à s’échapper et part rejoindre son Maître Voldemort.
Le serviteur du Mal a donc rejoint son maître et la Prophétie de Trelawney est en marche.

 

 

Scène 5 : la résurrection de Voldemort (Harry Potter et la Coupe de feu)


Et ce qui devait arriver, arriva… Au terme d’un tournoi d’épreuves magiques, Harry atterrit dans un cimetière où l’attend Peter Pettigrew pour se livrer à un rite sacrificiel qui permet de ressusciter Lord Voldemort. Le Seigneur du mal est donc bel et bien de retour et Harry et ses amis vont devoir faire face à leurs ultimes épreuves. La série Harry Potter ne sera plus jamais la même.

 

Scène 6 : La Prophétie (Harry Potter et l’Ordre du Phénix)


Harry et ses amis échouent au Ministère de la Magie, la plus haute instance du monde magique, croyant que Voldemort est en train de torturer son pauvre parrain Sirius Black. Harry fait ainsi face à la Prophétie énoncée à sa naissance et cachée depuis le début : « Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche... il naîtra de ceux qui l'ont par trois fois défié, il sera né lorsque mourra le septième mois... et le Seigneur des Ténèbres le marquera comme son égal mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore... et l'un devra mourir de la main de l'autre car aucun d'eux ne peut vivre tant que l'autre survit... » Harry était prédestiné à combattre Voldemort. Voilà pourquoi Voldemort avait décidé de tuer ses parents ainsi que tous les nouveaux nés. Leur combat doit s’achever par la mort de l’un d’eux. Il ne peut en rester qu’un…

 

Scène 7 : Harry possédé par Voldemort (Harry Potter et l’Ordre du Phénix)


A l’issue d’un duel épique entre Voldemort et Dumbledore, le mentor d’Harry, le Seigneur des Ténèbres tente un coup bas en prenant possession du corps de Harry. Une scène qui met en avant la relation qui unit Voldemort à Harry, leurs ressemblances et leurs différences. Le parallèle est poussé jusqu’à une image furtive où Harry se regarde dans un miroir avec le visage de Voldemort. Une relation ambiguë qui montre que leur duel est moins manichéen qu’on le pense, et surtout, qui soulève déjà quelques pistes sur la future résolution de leur conflit dans les deux films à venir.

 

Scène 8 : Les chaussures de Luna (Harry Potter et l’Ordre du Phénix)


Une scène beaucoup plus intimiste que les précédentes mais qui reste symptomatique de la portée symbolique de l’oeuvre JK Rowling. Parce qu’Harry, au-delà de ses cours sur la magie, est surtout un adolescent qui fait l’apprentissage de la Mort. Tout comme sa némésis a cherché à la dompter à travers des tours de magie noire tous plus élaborés les uns que les autres. Complètement endeuillé par la mort de son parrain Sirius Black, Harry essaie de se changer les idées en cherchant les chaussures de Luna Lovegood. Et cette chasse aux chaussures de se transformer en réflexion poétique sur nos rapports avec les morts et le poids de la disparition. Une scène très courte, avec à la clé, une image qui rappelle le Big fish de Burton, et qui permet à JK Rowling de poser déjà nettement les bases de ce qui attendra réellement Harry lors du combat final et de comment il affrontera son destin…

 

Scène 9 : Les Horcruxes (Harry Potter et le Prince de sang-mêlé)


Pour mieux l’aider à battre Voldemort, Dumbledore l’emmène faire un tour dans le passé de Tom Jedusor. Après s’être emparé d’un souvenir primordial sur Voldemort auprès d’un de ses professeurs, Harry découvre le secret de l’immortalité de son ennemi : Voldemort a créé des Horcruxes, 7 artefacts magiques qui permettent de contenir chacun un bout d’âme pour préserver son énergie vitale.
Harry en a déjà détruit un avec le journal intime de la Chambre des secrets et Dumbledore en a aussi neutralisé un, au prix de sa main. Il reste donc cinq Horcruxes à trouver avant que Voldemort ne prenne le contrôle total du monde de la Magie.

 

Scène 10 : La mort de Dumbledore (Harry Potter et le Prince de sang-mêlé)


Après une escapade dans une grotte magique pour trouver l’un des Horcruxes où Dumbledore est empoisonné par un habile stratagème laissé par Voldemort, Harry et le directeur de Poudlard reviennent à l’école. Mais ils sont attendus par Rogue et Drago Malfoy, envoyés par Voldemort pour tuer Dumbledore. Dans un ultime geste de trahison, Rogue le tue et part rejoindre son maître. Le dernier mentor et père de substitution d’Harry est mort et il ne lui reste plus qu’à parcourir le monde à la recherche des Horcruxes pour détruire une bonne fois pour toute Voldemort…

Quelle est la vraie nature d’Harry ? A quel jeu joue réellement Rogue ? Ou se trouvent les autres Horcruxes ? Comment affronter son destin lorsque son mentor et ami le plus proche n’est plus là ? Comment battre Voldemort ? Quelle sera l’issue de leur combat, ? Ron et Hermione finiront-ils ensemble ? Tant de questions parmi d’autres qui composeront les futures scènes clés des deux derniers films de cette saga mythique.

Prêts pour un dernier tour de magie ?

 

 
 
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
ben cp 63 @ Gmailpointcomfrpointcomfr
24/04/2018 à 13:11

Le desun caricature harry potter drago male foy dans le montage avec mon visage benoit collas pradel avec dans caricature soi possible

votre commentaire