Top des meilleures scènes de sexe - n° 8

Mise à jour : 25/04/2017 22:24 - Créé : 7 août 2010 - Vincent Julé
Top Sexe
1 réactions

Après vous avoir proposé nos classements des meilleurs films d'horreur puis des meilleurs films de science-fiction, l'équipe d'Ecran Large s'est très longuement réunie pour délibérer et choisir ses 25 meilleures scènes de sexe de l'histoire du cinéma. Deux mois de gestation - il a bien fallu revoir les dites séquences pour que le vote soit le plus éclairé possible - pour un classement qui prêtera forcement à débat.

Et comme on ne change pas une formule qui gagne, on a fait appel à notre guest préféré, le réalisateur Vincenzo Natali pour commenter notre classement. Un choix d'autant plus logique que son récent Splice, offre l'une des scènes de sexe les plus troublantes vues sur un écran de cinéma de récente mémoire. 

 

N°25  : Mickey Rourke a de la chance !

N°24 & 23 : Femmes des années 80

N°22 & 21 : Le verbe, le cul, le plaisir

N°20 & 19 : Le cul de Rebeccas, le zizi de Bruce

N°18 & 17 : Alors, ils ont vraiment baisés ou pas ?

N°16 & 15 : Viva España & Mexico !

N°14 & 13 : Oh, mais, mon Dieu, il va la tuer !

N°12 & 11 : Le tourisme sexuel, de la rue à l'escalier !

N°10 & 9 : Deux générations, deux frissons !

 

 

8Emmanuelle 4 (1984) de Iris Letans et Francis Leroi  

 
 

Vincenzo Natali : C'est érotique mais aussi frustrant et un peu irritant. Je déteste par exemple les "jump cuts", ils annihilent complètement la tension de la scène. Tout devient aléatoire et détruit la continuité émotionnelle (et bien sûr sexuelle) de l'action.



Laurent Pécha : On appelle ça une récompense pour l'ensemble de son œuvre. La saga Emmanuelle, c'est 7 films étalés sur trois décennies, plusieurs actrices pour interpréter la fameuse femme au fauteuil en osier (Sylvia Kristel restant toutefois à jamais LA détentrice du rôle), des variantes à l'infini (mini série) et même des spin-off (Black Emmanuelle) et surtout un succès gigantesque (presque 9 millions de spectateurs en salles pour le premier, plus de 2,2 millions pour le 2). Bref, évoquer les meilleures scènes de sexe de l'histoire du cinéma et ne pas réussir à faire une petite place à notre Emmanuelle, cela aurait été une belle faute de goût. Difficile après de choisir une séquence particulière et celle sélectionnée est bien là pour le collectif (dommage que Sylvia ne soit pas dedans). Elle représente toutefois assez bien l'érotisme gonflé de la saga tout en montrant ses limites cinématographiques. On est loin de la qualité artistique de scènes moins bien classées mais en gardant à l'esprit le côté bandulatoire de la chose, il faut reconnaître que cette étreinte fougueuse dans la boue possède de sacrés atouts. A tel point que certains à Ecran Large rêvent d'avoir un jardin avec au fond de celui-ci une balançoire, sait-on jamais par temps de grosse averse tropicale !

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire