Nos comédies musicales préférées

Par Jean-Noël Nicolau
6 octobre 2009
MAJ : 18 octobre 2018
0 commentaire
default_large

Le remake de Fame ne déclenche pas l'enthousiasme des fans de comédies musicales. Autant alors se replonger dans les grands classiques du genre. Chanter sous la pluie, refaire le Time Warp ou ôter ses habits pour entonner Aquarius. Voilà ce que vous propose la rédaction d'Ecran Large, en images et surtout en musiques.

 

 

Patrick Antona

All that jazz de Bob Fosse

Sommet de la carrière de Bob Fosse, chorégraphe passé à la réalisation dix ans plus tôt avec Sweet Charity, Que le Spectacle commence (All That Jazz en VO) se pose comme un testament de son auteur, avec ce portrait à la fois acide et flamboyant d'un dieu de la scène de Broadway. Trouvant son incarnation parfaite en Roy Scheider, surprenant en diablotin séducteur et retors qui tutoie la mort (qui à l'apparence délicate de Jessica Lange), Bob Fosse parle de sa propre expérience, de son amour de la danse mais aussi de son addiction aux drogues et aux femmes et cela, avec recul et sans aucune prétention. Même si le film est handicapé par un look 70's assez daté, la construction sous forme de flash-back se révèle alerte et certaines des performances scéniques sont à classer parmi le top du genre. ON se souviendra plus particulièrement du sexy et jubilatoire "Air-rotica" et surtout du final onirique et ironique qui transforme les derniers instants du héros en un show TV et disco. Et c'est presque avec joie, non sans une certaine émotion, que l'on abandonne Joe Gideon dans les bras de sa dernière maîtresse. "I'm think I'm gonna die Yeah"

 

 

 

Lucile Bellan

Phantom of the Paradise de Brian de Palma

C'est par la musique du grand  Paul Williams que Phantom of Paradise se démarque autant que par la réalisation de Brian De Palma. La relecture du classique fantôme de l'opéra de Gaston Leroux devient alors plus sombre encore, plus théâtrale et plus funky. Et le charme désuet de ce conte gothique prend alors une dimension contemporaine inégalable. Un film que l'on peut revoir 100 fois sans se lasser.

 

 

 

Ilan Ferry

Hair de Milos Forman

A l'heure où Hotel Woodstock offre une image assez caricaturale de la flower power, qu'il est bon de se replonger dans l'esprit libertaire de Hair et ses chansons enivrantes. Ode à la vie et à l'amour, ce véritable trip musical n'a pas pris une ride et demeure à l'heure actuelle l'un des meilleurs témoignages d'une époque troublée où l'ultime signe de révolte était de se distinguer de la masse uniforme et aliénante en laissant pousser ses cheveux ! Truffé de chansons anthologiques, le film de Milos Forman agit comme une bouffé d'air frais de par la sincérité de son propos et de ses  acteurs tous en état de grâce.

 

 

 

Vincent Julé

West Side Story de Robert Wise

Shakespeare, Robert Wise, Natalie Wood et ce claquement de doigts. Avouez-le, qui n'a jamais reculé comme un con en claquant des doigts pour se la jouer Jets et Sharks ? Avec son prologue muet, ses scènes de danse qui ressemblent à des combats (et inversement), son histoire en forme de tragédie américaine et la bande originale jazz de Leonard Bernstein, West Side Story s'impose comme un modèle de perfection de la comédie musicale.

 

 

 

Sandy Gillet

Chantons sous la pluie de Stanley Donen

La quintessence du genre tout simplement …. De celle qui se revoit à l'envie et en ce moment avec mon fils de 3½  qui me le redemande tous les soirs. Comme quoi !!!!

 

 

 

Jean-Noël Nicolau

Hedwig and the angry inch de John Cameron Mitchell

On va voir Hedwig and the angry Inch en imaginant découvrir un nouveau Rocky Horror Picture Show. On se fait saisir d'autant plus intensément par l'émotion à fleur de peau du personnage d'Hedwig. Les chansons géniales, entre glam, punk, pop et hard rock, décrivent les errances de cet être brisé. Car la quête d'Hedwig, aussi particulière qu'elle semble, fait totalement écho à nos propres questions, à nos propres déchirements. Et cette histoire, cette musique, ce héros hors normes, de nous permettre de nous trouver, de nous retrouver, d'être encore plus près de nous-mêmes. 

 

 

Laurent Pécha

The Rocky Horror Picture Show de Jim Sharman

L'essence absolue du film culte. Le film qui vous fait danser que vous le vouliez ou non (il faut absolument un jour aller le voir au Studio Galande à Paris pour vivre l'expérience avec la salle). Vous en connaissez beaucoup des films qui donnent autant envie de faire partie du "show" ? Une dizaine de chansons de génie, des chorégraphies à tomber par terre (qui n'a pas tenté un jour la chorégraphie du Time warp ?), des acteurs en état de grâce (Tim Curry en prince de la nuit transexuelle),…Allez tous avec moi, it's just a step to the left…

 

 

 

Nicolas Thys

Peau d'âne de Jacques Demy

Jacques Demy, assisté de Michel Legrand à la musique, est bien le seul français a avoir su construire une carrière autour d'un genre assez périlleux et qui peut vite tourner au ridicule s'il n'est pas maîtrisé. L'univers riche en couleurs de Demy qui rappelle ses liens étroits avec le cinéma d'animation, ses films qui oscillent entre naïveté, violences et déchirures, tout concorde parfaitement avec le genre musical qui accentue chaque effet visuel par un contrepoint sonore pour finalement les rendre naturellement merveilleux ou merveilleusement naturels. Les chansons de Peau d'âne sont parmi les plus étonnantes avec en particulier le thème de la recette de cuisine. Impossible de s'en lasser, sauf si l'on a grandi trop vite…

 

Didier Verdurand

South Park, le film de Trey Parker et Matt Stone

Blame Canada (nominé à l'Oscar de la Meilleure chanson !), Uncle Fucka, La Résistance, Kyle's mom is a big fat bitch, Good love…   Quelques titres de légende parmi les 14 numéros musicaux de South Park – Le Film, des géniaux Trey Parker et Matt Stone. La comédie musicale la plus hilarante de l'Histoire du cinéma et, pour l'anecdote, celle qui contient le plus de jurons (399 au total dont 146 fois le mot "fuck", c'est le Guinness Book qui le dit).

Suck my balls.

Rédacteurs :
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires