Heath Ledger - Portrait

Lucile Bellan | 25 novembre 2008
Lucile Bellan | 25 novembre 2008

Avant de tragiquement disparaître dans la fleur de l'âge, Heath Ledger était un jeune acteur prêt à continuer (booster ?) une carrière déjà couronnée de succès. Retour sur l'un des talents les plus prometteurs de sa génération et un homme qui mordait la vie à pleines dents.

 

 

 

Heath Ledger vient au monde le 4 avril 1979 à Perth, en Australie, d'une maman professeur de français et d'un papa ingénieur. Le petit Heath a aussi une grande soeur, Catherine ou Kate. A 10 ans, et alors qu'il fait ses premiers pas sur les planches dans une adaptation d'école de Peter Pan, ses parents se séparent et divorcent un an plus tard. C'est sa grande soeur, une actrice devenue plus tard publicitaire, qui lui donne envie de concrétiser son amour de la comédie. Pendant ce temps là, et ces années d'insouciance, la famille s'agrandit et son père comme sa mère conçoivent des enfants de leurs seconds mariages.

 

De l'enfance d'Heath Ledger, il faut retenir sa relation fusionnelle avec sa grande soeur, leur passion commune pour la scène mais aussi le talent et l'amour du jeune garçon pour le jeu d'échecs. En effet à 10 ans, il gagne le championnat d'échecs junior d'Australie. Une passion qui ne va jamais le quitter puisque adulte, il joue souvent au parc de Washington Square à New York, lieu bien connu des joueurs d'échecs. Et même au moment de sa mort, sa participation était prévue en tant que réalisateur et acteur principal dans l'adaptation cinématographique d'un roman de Walter Tevis, The Queen's Gambit, où le jeu d'échec tient une place importante. Cela aurait été sa première expérience derrière la caméra.

 

 

La carrière d'acteur d'Heath Ledger à Sidney commence en 1996, alors que le jeune homme a quitté le lycée son diplôme en poche et qu'il quitte Perth pour la capitale australienne accompagné de son meilleur ami. Il enchaîne les petits rôles dans des séries télévisées, Home and Away, Sweat (où il joue un cycliste gay) avant de connaître le succès avec la série Roar. Il débute ainsi sa carrière sur grand écran en 1997 avec le rôle d'un violeur dans le drame de Steven Vidler, Blackrock. Puis en 1999, il apparaît dans sa première grosse production hollywoodienne, le teen movie 10 bonnes raisons de te larguer. Il obtient également le premier rôle dans le film australien Two hands.

 

De 2000 à 2005, le jeune homme enchaîne les rôles. Du fils de Mel Gibson dans The Patriot (son interprétation lui vaut même un Showest Award du meilleur espoir masculin) au nouveau et inédit Casanova de Lasse Hallström, en passant par des seconds rôles ou le haut de l'affiche de Chevalier, Les seigneurs de Dogtown, Frères du désert, A l'ombre de la haine, Les frères Grimm. La carrière d'Heath Ledger est alors un parcours aussi éclectique que sans faute, surtout si l'on n'oublie pas ses rôles en Australie (Ned Kelly, Candy) et non sa participation au Purificateur. Il est même sacré « homme de l'année » par le magazine Gentleman's Quaterly dans la catégorie acteur en 2003.

 

 

En 2005, c'est la consécration, sa performance de cow-boy gay dans Le secret de Brokeback Mountain d'Ang Lee lui vaut une nomination aux Oscars et la reconnaissance absolue du public  pour sa justesse dans le rôle et son audace pour l'avoir accepté. En 2007, il confirme que rien ne sera plus simple en acceptant d'être l'un des Bob Dylan de I'm not there puis le Joker dans The Dark Knight. Il livre dans ce dernier une performance tellement étonnante qu'un Oscar posthume semble déjà acquis pour tout le monde. C'est alors qu'il a commencé le tournage du dernier film de Terry Gilliam, The imaginarium of doctor Parnassus, qu'il disparaît à la surprise et la tristesse de tous. Pour combler l'absence du comédien et tout de même garder les scènes qu'il avait déjà tourné, le réalisateur modifie son scénario et fait que Tony, le personnage interprété à l'origine par Heath Ledger, change d'apparence en traversant des miroirs. Il sera ainsi aussi joué successivement par les acteurs Johnny Depp, Jude Law et Colin Farrell. Ce sera la dernière apparition de Heath Ledger au cinéma.

 

 

Le 22 janvier 2008, Heath Ledger, 29 ans et des projets plein la tête (dont celui d'un documentaire sur le chanteur Nick Drake décédé en 1978 à l'âge de 26 ans d'une overdose d'antidépresseurs) décède d'une intoxication liées aux effets combinés de six médicaments différents dont des antidépresseurs, des analgésiques et des anxiolytiques. Au début du mois d'août 2008, les procureurs américains ont décidé de ne pas donner suite à l'enquête criminelle sur la façon dont Heath Ledger s'était procuré ces médicaments.

 

Si la nouvelle de la mort de l'acteur a choqué le public du monde entier, et les rumeurs d'overdose de drogue y sont sans doute pour quelque chose, il faut savoir qu'Heath Ledger s'est toujours plaint de graves difficultés pour dormir, au point de ne fermer l'oeil que deux heures par nuit en raison de son hyperactivité cérébrale. Une situation qui s'était d'ailleurs beaucoup aggravée depuis le tournage de The Dark Knight, où il avait tout donné au risque de s'y perdre lui-même.

 

 

En ce qui concerne sa vie affective, on a prêté à Heath Ledger des liaisons avec tout un tas d'actrices connues, mais pour ce qui sûr, il est sorti avec Heather Graham quelques mois entre 2000 et 2001, puis a vécu des amours tumultueuses avec Naomi Watts avec laquelle il a habité de 2002 à 2004. Et pendant l'été 2004, il fait la connaissance sur le tournage de Brokeback Mountain de Michelle Williams. C'est le grand amour pendant un temps et une enfant, Matilda Rose, vient au monde le 28 octobre 2005 à New York. Pour l'anecdote le parrain et la marraine de la petite fille ne sont autres que Jake Gyllenhal, le partenaire à l'écran d'Heath Ledger dans Brokeback Mountain et Busy Philipps, la camarade de galère de Michelle Williams sur les deux dernières saisons de la série Dawson. Depuis leur rupture en septembre 2007, la presse people a accordé diverses liaisons à l'acteur et en particulier avec les mannequins Gemma Ward et Helena Christensen et la comédienne Mary-Kate Olsen (c'est d'ailleurs dans l'appartement prêté par cette dernière que l'acteur est décédé).

 

Avec 18 films à son actif en seulement 10 ans de carrière, Heath Ledger a tout de l'artiste maudit fauché par la mort en pleine jeunesse. C'est en effet alors qu'il prouve avec le Joker qu'il était encore capable de tout et surtout du meilleur qu'il tire sa révérence. Une tragique et bouleversante manière de dire adieu à l'acteur le plus prometteur de sa génération, et à un homme d'une force, parfois tranquille parfois explosive, qui irradiait l'écran.

 

Cliquez sur l'image ci-dessous pour accéder à la galerie photo

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire