Carte Blanche à Dany Verissimo 3

Dany Verissimo | 21 mai 2006
Dany Verissimo | 21 mai 2006

JE T'AIME PEDRO !!!!
Magnifique le Almodovar, magnifique !
Volver est pour moi le meilleur film de Pedro Amodovar qui est un des meilleurs réalisateurs au monde, ça n'engage que moi mais attendez de le voir !
Tous les plans sont beaux, la manière de filmer est sensuelle, la performance des actrices est grandiose : elles vous emportent dans un tourbillon d'émotion où même si vous ne voulez pas pleurer, eh bah vous pleurerez quand même ! Mais pas de tristesse... De bonheur, et c'est bon de pleurer de bonheur !!!


Après ce moment de pur plaisir et de fraicheur, retour à la préparation de mon tour de soirées.
Direction le show room de VERSACE au MARTINEZ.
Pour se rendre au show room de VERSACE il faut descendre la Croisette, passer le barrage de sécurité du Martinez et à travers la foule amassée dans le hall, parvenir à l'ascenseur.
Tout ça est régulièrement facile, ce qui l'est moins, c'est d'adopter la petasse-attittude (prononcez pétasse-attitioude) c'est à dire la manière de snober le personnel le plus naturellement du monde, comme si c'était évident que de toute façon, quoi qu'il arrive, vous entrerez.
Cannes est un univers où tous les niveaux sociaux sont multipliés par 10. Il y a ceux qui accrochent leurs escabots aux barrières, ceux qui font la queue à l'entrée des soirées, ceux qui passent devant ceux qui font la queue à l'entrée des soirées, ceux qui n'ont même pas besoin d'un bracelet pour boire des verres, et ceux qui, quand ils boivent un coup, attirent un attroupement de gens.
À quelle catégorie pensez-vous appartenir ?
Cannes est vraiment un monde à part.
Mais ne vous découragez pas parce que même si cela parait inaccessible, c'est quand même possible. Le césame ? La confiance.
C'est ça le challenge de Cannes, vous prouvez à vous même, plus qu'aux autres, que vous êtes quelqu'un.

Et c'est ce qui m'est arrivée.
Munie de ma robe VERSACE et d'une paire de SERGIO ROSSI, même si mon ramage était des plus beaux, même si mes amis ont fait tous WOW, si on n'a pas la confiance en ce qu'on est, même le top du top sur vous ne vous est d'aucun secours dans ce genre de situation.
J'étais mal à l'aise en me rendant au dîner du magazine ELLE au PATIO CANAL PLUS. (Dany est parmi les 17 jeunes comédiennes qui ont posé pour Elle cette semaine, NDLR)

© Elle (Dany et Alysson Paradis)

J'ai longuement hésité à rentrer, j'étais sans ma bande et là donc, j'étais toute seule. Toute seule face à moi-même, face aux autres.
Je me suis présentée à l'entrée avec la plus grande timidité, j'ai douté puis.....J'ai soufflé un bon coup, j'ai retiré mon trench et d'un pas décidé, j'ai foncé.
Après m'être cachée dans mon coin, et avoir nerveusement renversé un verre, je me suis installée au bar.
David Vatinet (mon agent), Leïla suivie peu après d'Aissa et son compagnon, puis Jess et Emese nous ont rejoint. (Je les ai appelé à la rescousse parce que leur présence me rassurait. Y'a pas à dire une fête n'est rien sans ses potes.)


Du beau monde au dîner ELLE : Bertrand Meheu, Gad Elmaleh, Benoît Poelvoorde, Edouard Baer, le couple Bellucci-Cassel, Emmanuelle Béart, Sara Forestier....
Ce qui était marrant, c'est qu'au début j'étais dans mon coin et on s'en foutait un peu de moi. Cela a très vite changé lorsque Vincent Cassel m'a dit bonjour, ou que j'ai discuté avec Bertrand Meheu, ou déconné avec Ariel Wizman. Bertrand, je ne le connaissais même pas avant cette soirée, ce qui n'est pas le cas pour Ariel que j'ai rencontré sur 20h10 Pétantes pour Banlieue 13.
Vers la fin du diner, Tarubi de KOURTRAJME est venu me chercher pour rejoindre un groupe qui était dans une pièce à côté.
Et là, c'était super cool !
Les potes étaient là, un esprit de fête que je suis plus habituée à côtoyer : Mouloud, Ariel, Nico et Ladj du Sheitan .....Tous sapés comme des princes et dans un bon délire de On est ce qu'on est, et on se prend pas la tête !


Fin du dîner, un autre ami est descendu de Paris, Mathieu, le québécois de la bande. On le retrouve dehors.
On change de soirée, direction LE JIMMY'Z
Trop de queue, j'ai ma dose!
Changement de plan : LA PLAGE DU NOGA HILTON
On entre, on fonce sans même faire attention au videur (avec Emese en jean quand même !)
La musique est bonne, l'ambiance correct mais bon......Le cocktail est payant et l'endroit prêt à se vider. Le reste du groupe nous rejoint.
Partons ? Partons pas?

On finit par se casser en optant plus pour une soirée où le cocktail est peut-être payant mais à la recherche de quelque chose de mieux. Qui sait ? On peut trouver mieux ?
Erreur !
C'est ma deuxième soirée à Cannes et, maintenant je peux dire que lorsque vous trouvez une bonne party, vous restez sauf si quelqu'un à l'intérieur de l'autre soirée vous appelle pour vous dire que ça déchire !!!
Je croyais qu'aller au BARON ce serait bien. Bah c'était pas bien.
Plein de monde entassé devant qui se bat pour rentrer. Les gens sont là et font le pied de grue, ils aimeraient bien rentrer sauf que le Monsieur, là, à l'entrée, il veut pas ! Je suis trop blazée d'entendre les gens rouspéter, mes pieds me font mal et mon envie d'aller faire la fête me passe. Trop d'attente tue l'attente. Je décide de prendre un taxi avec Jess laissant les autres encore dans un esprit festif.
Retour bercail.
Au moment où je commence à entamer ces quelques lignes, les copains reviennent. Ils ne sont pas allés danser, ils ont juste bu un verre. Cannes s'est éteinte elle aussi, un peu.
Nous, on a continué à parler tous ensemble, à rigoler et se moquer des uns des autres........

Rien ne vaut une bande de copains pour passer une bonne soirée !

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire