Amityville, le vrai du faux

Didier Verdurand | 13 janvier 2007
Didier Verdurand | 13 janvier 2007

Pour y voir plus clair dans cette fameuse affaire, nous nous sommes posés quelques questions et avons tenté d'y répondre... 

 

La maison existe-t-elle vraiment ?
Construite en 1924, elle se trouve en effet à Amityville, dans l'Etat de New York. L'adresse a changé pour tenter de semer les touristes mais rien n'y fait : tout le monde sait qu'elle est passée du n°112 de l'Ocean Avenue au n° ...


De gauche à droite, de haut en bas : la vraie maison hier et aujourd'hui (captures prises dans un des bonus de l'édition collector d'Amityville, la maison du Diable, copyright : History Channel), la maison dans le premier film (1979), la maison dans le remake (2005)


Le 13 novembre 1974, Ronald DeFeo a-t-il tué ses parents, ses deux sœoeurs et ses deux frères ?
La justice a condamné Ronald à la prison à vie. Toujours là-bas, il a donné plusieurs versions (dont celle où des voix lui auraient ordonné le meurtre) mais il affirme sur son site officiel que c'est avec la complicité de sa sœoeur aînée que la tragédie a eu lieu.

Personne n'a entendu les coups de fusil ?
C'est l'un des points les plus mystérieux de l'affaire. Ni les membres de la famille assassinés un par un, ni les voisins n'auraient entendu le moindre coup de feu, en plein milieu de la nuit (vers 03h15 du matin). Certains pensent que l'orage a couvert les bruits.

Ronald DeFeo clame-t-il que la maison est hantée ?
Il a déclaré en 1979 que sa famille entendait parfois des bruits étranges, de pas notamment, et des cris. Aujourd'hui, il affirme sur son site que la maison n'était pas hantée, du moins pendant toute la période où il y a vécu.

 
 
La vraie famille Lutz, qui a emménagé un an plus tard, le 18 décembre 1975, est-elle comme dans le film ?
George venait d'épouser Kathy, qui avait trois enfants (10, 7 et 5 ans) d'un précédent mariage. Kathy avait 30 ans, George en avait 28. Après avoir quitté leur maison d'Amityville, ils auront deux filles.

George et Kathy étaient au courant du meurtre des DeFeo avant d'acheter la maison.
Vrai. George déclare à ce sujet : « Nous en avons discuté, en famille, avant de prendre une décision. Nous sommes arrivés à la conclusion que ce ne sont pas les maisons qui tuent les gens. Les gens tuent les gens. Si nous avions été superstitieux, je ne pense pas que nous l'aurions achetée. » Rien n'a cloché lors de leur visite, la maison était agréable et tout paraissait normal.



La maison a-t-elle été bénie par un prêtre ?
Oui, le jour de leur emménagement. George a été convaincu par un de ses amis, au courant du drame qui avait eu lieu, de demander à un prêtre de venir. Après la bénédiction, le père Ray a conseillé à George de ne pas utiliser une pièce du haut comme chambre, ce qui ne posait aucun problème puisque les Lutz avaient prévu de la transformer en lingerie, réservée à la couture. On ne sait pas exactement ce qui s'est passé, le père Ray aurait entendu une voix lui demandant de sortir, et il aurait reçu une sorte de gifle alors qu'il était seul. Il n'a parlé, le visage caché, de ces événements que bien plus tard, dans l'émission de télévision In search of. Il n'a jamais mentionné les mouches. Aujourd'hui, on ne sait pas ce qu'il est devenu, on sait juste qu'il a changé d'Etat et que des sources attestent qu'il est décédé.

Quand les premiers signes sont-ils apparus ?
Peu après Noël. Cela s'est traduit par des bruits de pas dans la chambre des enfants pendant qu'ils dormaient, des craquements du parquet, une odeur répugnante… Kathy a été la première à se poser des questions. Elle s'est sentie enlacée par une présence féminine invisible et s'est confiée à George qui s'est rendu compte à quel point elle était bouleversée. Cette sensation n'aurait pas été terrifiante, comme s'il s'agissait plutôt d'un avertissement amical.

 

Les cauchemars ont aussi fait leur apparition, Kathy ayant rêvé des meurtres de la famille DeFeo. Les comportements de chaque membre de la famille ont vite commencé à changer, ce qui a rendu la communication difficile entre eux.

George se réveillait toutes les nuits à 03h15 ?
Pas à la minute près, mais entre 3h et 3h30, chaque nuit.

George coupait du bois à longueur de journée ?
Souvent, car le froid était tenace malgré le feu. George était préoccupé à l'idée de manquer de bois donc en hachait de plus en plus – en aucun cas il a obligé son fils aîné à tenir les bûches !

 

Missy Lutz avait une amie imaginaire qui s'appelait Jodie.
Ce n'était pas une petite fille, Jodie pouvait prendre plusieurs formes. Kathy et George se sont posés de sérieuses questions le jour où leur petite fille de 5 ans leur a dit « Jodie m'a dit que jamais nous ne quitterons la maison. »

 

George se sentait possédé ?
Son attitude a changé de manière négative, mais pas de là à menacer ou vouloir tuer sa famille. George se sentait très nerveux et en perdait son sens de l'humour.



Qu'est-il arrivé la dernière nuit, le 14 janvier 1976 ?
Les Lutz ont quitté la maison en pleine journée avec leur chien – sans l'oublier – et n'ont jamais dit avec précision ce qui s'était passé mais apparemment, leur dernière nuit avait été plus effrayante que les précédentes. Les meubles auraient bougé, les portes et fenêtres s'ouvraient et claquaient, des bruits venaient de la cave… Il y aurait eu des traces de pas sur le matelas du lit de George et Kathy. Le lendemain, ils ont appelé le père Ray qui a leur a demandé pourquoi ils restaient dans cette maison. Réalisant qu'ils n'y retourneraient pas et refusant de repasser une nuit comme la précédente, ils décidèrent de partir.
 

Les murs ont-ils saigné ?
Non !

Les propriétaires suivants ont-ils vécu des faits similaires ?
Rien de surnaturel n'a été signalé, les propriétaires actuels se plaignant juste de l'apparition de... touristes. On peut quand même signaler que pas un occupant n'est resté plus de 10 ans (c'est déjà plus que 28 jours !), qu'il y a eu des divorces, une mort d'overdose et qu'il semblerait que l'une des victimes du 11 septembre 2001 ait vécu dans la maison. Qui a dit que Ben Laden était responsable des attentats ?!

Une vingtaine d'années séparent ces deux photos. Jouez au jeu des 57 erreurs !

 La photo ci-dessus appartient à Amityville Horror Enterprises, L.L.C., toute reproduction interdite.

 

 

La photo ci-dessus vient de l'encyclopédie en ligne Wikipedia.
 
  
 
Cliquez sur la photo du vrai George Lutz pour accéder à son interview :
 

 

Tout savoir sur Amityville

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire