Peter Pan, Hercule, Aladdin... 10 méchants de Disney qui devraient avoir leur film

La Rédaction | 8 août 2021 - MAJ : 09/08/2021 16:20
La Rédaction | 8 août 2021 - MAJ : 09/08/2021 16:20

Maintenant que Maléfique et Cruella ont eu leur film, on se demande quels autres (nombreux) méchants Disney pourrait à nouveau exploiter.

En plus des remakes en live action de ses chefs-d'œuvre animés (La Belle et la BêteAladdinLe Roi Lion, etc.), Disney recycle de plus en plus les méchants de son catalogue, que ce soit avec Maléfique et Maléfique : Le Pouvoir du mal ou plus récemment Cruella, consacré à la méchante éponyme des 101 Dalmatiens.

Comme le studio a annoncé une série spin-off de La Belle et la Bête sur Gaston et Le Fou, toujours avec Luke Evans et Josh Gad, et un prequel sur Scar et Mufasa qui devrait être réalisé par Barry Jenkins, on se dit forcément que d'autres méchants de Disney ont encore de sales coups à faire. Que ce soit des personnages de longs-métrages animés ou de réadaptations en live action, ce n'est certainement pas le choix qui manque, c'est pourquoi on s'est limité à 10 prétendants pour un film solo. 

 

photo, Emma StoneMickey, Le Club des Méchants 2

 

LA REINE DANS Blanche-Neige

Pourquoi c’est une bonne méchante : Déjà parce que c’est la première méchante du catalogue de longs-métrages Disney et la première grande antagoniste du cinéma d’animation. Un film consacré à cette réinvention de Lady Macbeth serait donc l’occasion, comme d'autres l'ont fait, de la caractériser au-delà de sa fonction type dans un conte type, ne serait-ce qu’en citant son nom, Grimhilde (comme pour Madame de Trémaine dans Cendrillon).

On pourrait voir la nouvelle épouse du roi nourrir son orgueil et attiser sa jalousie à l’égard de Blanche-Neige, qui ne serait alors qu'une enfant. On pourrait également la voir expérimenter la sorcellerie en même temps que ses nouvelles fonctions de Reine et en apprendre enfin plus sur le Roi, présumé mort dans l'adaptation (ou alors assez peu préoccupé par sa vie de famille).

 

photo"Vide tes poches et mets là-dedans"

 

Qui pour faire ça : On sait que Marc Webb (The Amazing Spider-Man) va réaliser Blanche-Neige, le remake en live action avec Rachel Zegler, mais personne n'a encore été annoncé pour incarner cette Reine narcissique, au tempérament glacial. Après Angelina Jolie en Maléfique, on pourrait imaginer pour porter la couronne des actrices comme Eva GreenRosamund PikeRebecca FergusonOlivia MunnJessica ChastainTessa ThompsonCharlize Theron ou Anne Hathaway (histoire de rattraper le coup après Sacrées sorcières).

Pour une version un peu plus jeune, on pourrait parier sur des profils comme ceux de Rooney MaraAmber Heard ou Vanessa Kirby voire même Amanda SeyfriedDaisy Ridley ou Gal Gadot, qui assureraient un gros nom sur l'affiche.

 

photoOn sait que ce n'est pas la modestie qui est en train de l'étouffer

 

JAFAR DANS Aladdin

Pourquoi c'est un bon méchant : Oeuvrant dans l’ombre depuis le début, Jafar est le vizir royal maléfique et assoiffé de pouvoir qui passe toute la durée du film à essayer de tuer Aladdin afin d’obtenir sa lampe magique. Son autre passe-temps favori consiste à manipuler le sultan au caractère bien trempé pour l'amener à exécuter ses ordres. Deux caractéristiques machiavéliques qui font donc de lui un excellent méchant. Sec, drôle, intelligent, sombre, tordu, Jafar n'a aucune morale. Il est prêt, voire désireux, de tuer Aladdin. Il veut devenir sultan parce qu'il est un mégalomane complet qui ne peut jamais être satisfait. Bref, c’est un bon méchant.

 

Photo JafarQuand tu prends un peu trop la grosse tête  

 

Qui pour faire ça : Après la superbe interprétation vocale de Jonathan Freeman dans le dessin animé original (et celle de Féodor Atkine en français), difficile de voir qui pourrait habilement reprendre le rôle. Et, on ne comptera pas sur Marwan Kenzari dans Aladdin sorti en 2019 pour cela. Si Disney commande une suite, Hollywood aurait bien un acteur plus âgé qui pourrait brillamment remplir le rôle, et c’est vers Ben Kingsley que nous allons nous tourner.

Aperçu entre autres dans Shutter Island, Ben Kingsley possède une vindicte particulière qui rendrait parfaitement hommage au personnage du dessin-animé (et l'avantage d'être déjà dans le répertoire de Disney). Qui plus est, l'acteur présente des caractéristiques visuelles essentielles qui font ressortir l'aspect Jafar-esque, notamment sa peau olivâtre, ses yeux mystérieux et son penchant pour les petites barbiches.

 

photo, Marwan KenzariOn a dit non !

 

HADÈS DANS Hercule

Pourquoi c'est un bon méchant : S’il y a un bien un Dieu qu'il ne faut pas faire frémir de colère, c’est bien Hadès (et pas parce qu’il a un dessein démoniaque, celui-ci ne marche jamais). Roi des Enfers, Hadès est un méchant qui non seulement a un titre qui claque, mais regorge d’une histoire passionnante et est, en réalité, à l’opposé de l’image du bad-guy véhiculé par le dessin animé.

Un film à son nom serait donc l'occasion parfaite de mieux comprendre comment Hadès est passé d'un Dieu de l'Olympe à priori impartial à celui qui souhaite à tout prix détruire Zeus et son fils. 

 

photoUn poil irascible 

 

Qui pour faire ça  : On ne sait pas encore qui le campera dans le remake réalisé par Dave Callaham, mais il est difficile d’imaginer quelqu’un d’autre dans le rôle d’Hadès que le légendaire James Woods (acteur américain ayant prêté sa voix au personnage). Néanmoins, en y réfléchissant un peu on se dit que Robert Downey Jr. serait un choix plutôt sympathique. L’acteur d’Iron Man possède ce flair comique subtil qui conviendrait parfaitement au méchant de Disney (et puis après Le Voyage du Dr Dolittle, le champ des possibles semble tout de suite plus large). 

Downey étant connu pour des rôles de premier plan comme Iron Man et Sherlock Holmes, il a prouvé qu'il était capable d'interpréter des personnages aux facettes plus sombres. L'objectif d'Hadès est de ruiner Zeus et son fils Hercule afin, naturellement, de pouvoir régner sur le monde. Il serait fascinant de voir Downey endosser le rôle d'un méchant pour un changement de ton assez rafraîchissant.

 

photoAlors, qui a raison ?  

 

URSULA DANS La Petite Sirène

Pourquoi c'est une bonne méchante : Même si c'est une énième sorcière et qu'elle reprend la dynamique de Cruella et Médusa, c'est une des méchantes les plus reconnaissables et identifiables de Disney grâce à son physique hybride de femme-pieuvre corpulente aux allures de drag queen. Même Emma Stone a dit qu'un film sur elle serait une chouette idée et on peut difficilement la contredire, le personnage ayant le charisme nécessaire pour porter sa propre histoire, dont on a d'ailleurs loupé l'essentiel.

 

photo UrsulaSans oublier qu'elle a des murènes de compagnie et que ça fait badass 

 

Dans le chef-d'oeuvre d'animation, elle explique avoir été exilée d'Atlantica par Triton, sans que le film mentionne le fait qu'elle est en réalité la soeur du souverain, ce qu'on apprend dans une scène coupée et une série de livres. Rétablir ce fait constituerait une base idéale pour une origin story, en plus d'oublier à tout jamais sa soeur Morgana, sortie de derrière les fagots pour les besoins de La Petite sirène 2 : Retour à l'océan.

Qui pour faire ça : On prend les mêmes et on recommence. L'actrice Melissa McCarthy, habituée aux comédies et personnages excentriques, incarnera la version live d'Ursula dans La Petite Sirène, réalisé par Rob Marshall (Le Retour de Mary PoppinsPirates des Caraïbes 4), et pourrait donc rempiler si un spin-off prequel voyait le jour.

  

photo Roi TritonL'ambiance familiale est encore pire que ce qu'on pensait

 

Mère Gothel DANS Raiponce

Pourquoi c'est une bonne méchante : Adaptation de conte oblige, Gothel est, comme Ursula, une énième sorcière, qui parvient toutefois à se démarquer en laissant l'habituelle soif de pouvoir de côté. Sorte de réécriture moins rigide et plus théâtrale de la Reine dans Blanche-Neige, elle recherche essentiellement la beauté éternelle et manque cruellement d'instinct maternel.

Ses plus grandes qualités en tant que méchante sont sa vanité, son égoïsme et son penchant pour la manipulation, tandis que son plus grand fait d'armes est d'avoir séquestré une fillette de sa naissance à ses 18 ans. On a cependant vu qu'elle était capable de se montrer un chouia attentionnée envers Raiponce (enfin, quand elle lui obéit).  

 

photoMiroir, mon beau miroir

 

Sauf qu'on ne sait finalement pas grand-chose du personnage, d'où l'intérêt d'un film qui permettrait de la cerner et de l'apprécier encore plus. Cela nous permettrait peut-être de savoir ce qu'elle manigance quand elle n'est pas avec Raiponce et de voir la vie (apparemment longue) qu'elle a menée avant de trouver la fleur. Le film pourrait s'articuler autour de cette quête et de ses angoisses face à la vieillesse. 

Qui pour faire ça : Les deux personnages se ressemblant pas mal, les actrices citées pour jouer la Reine de Blanche-Neige conviendraient tout aussi bien. On soutient juste un peu plus le nom d'Eva Green après ses rôles dans Miss Peregrine et Penny Dreadful, d'autant qu'avec son nom dans le répertoire après Dumbo, c'est peut-être jouable. Dans un élan plus sadomasochiste, pourquoi pas Milla Jovovich

 

photoAprès, elle ramène quand même des petits cadeaux

 

Capitaine Crochet DANS Peter Pan

Pourquoi c'est un bon méchant : Parce que c'est un pirate. Et un super pirate, à la fois fourbe, violent et despotique (au point de vouloir tuer des enfants), mais qui présente aussi un fort potentiel comique et gaguesque. Pour compléter ses multiples facettes, un film lui étant consacré pourrait donc creuser la dimension plus dramatique du personnage en racontant comment il est devenu le Capitaine du Jollyroger et comment il est arrivé au Pays Imaginaire (dans la veine du très beau Wendy).

Et pourquoi pas sa première rencontre avec Peter et le combat au cours duquel il a perdu sa main pour devenir le Crochet qu'on connaît. Surtout qu'entre les différentes oeuvres dérivées de Disney, toutes les adaptations des autres studios et le roman de J.M. Barrie, ce ne sont pas les sources d'inspiration qui manquent. 

 

photoTrésor en vue ?

 

Qui pour faire ça : Déjà pas mal d'acteurs ont incarné le personnage, notamment Garrett Hedlund dans PanJason Isaacs dans Peter PanDustin Hoffman dans Hook ou la Revanche du capitaine Crochet ou encore Colin O'Donoghue dans la série Once Upon a Time. Le Peter Pan & Wendy réalisé par David Lowery n'aura cependant pas à rougir avec Jude Law dans le rôle du Capitaine Crochet, mais on voit difficilement l'acteur revenir dans un prequel. On pourrait alors imaginer Kit Harington pour un jeune Capitaine Crochet et un nom bankable (surtout après Les Éternels chez Marvel).

Comme on a été bluffé par A Ghost Story et agréablement surpris par Peter et Elliott le Dragon, on est plutôt partant pour que le réalisateur s'attaque à un film de pirates, même si c'est pour Disney. 

 

photoEt bien évidemment, il faudrait aussi un Monsieur Mouche.

 

Frollo DANS Le Bossu de Notre-Dame

Pourquoi c'est un bon méchant : C’est le juge Claude Frollo… Frollo est sûrement l’un des antagonistes les plus effrayants des dessins animés Disney. C'est un personnage incroyablement sombre qui ne souhaite rien d'autre que le pouvoir et le génocide. Inébranlable dans sa conquête pour purger un groupe de personnes qu'il considère comme de la vermine, Frollo prend plaisir à torturer et à tuer.

La seule raison pour laquelle Frollo est le plus grand monstre de Disney est qu'il nous rappelle brutalement de nombreux personnages de notre propre histoire, animés par le racisme, la luxure et la soif de sang tout en rationalisant cela comme la volonté de Dieu. Pour une fois, Disney a mis en scène un personnage bien plus maléfique que le matériau d'origine.

 

photoRéduisons cette ville en cendres

 

Qui pour faire ça : Sans aucun doute, Charles Dance. Comme Game of Thrones l'a si brillamment montré, personne ne peut mieux incarner le mal "sophistiqué". Il a le physique de l'emploi, une incroyable présence à l'écran et il sait chanter - ce que nous savons grâce à son rôle principal dans la comédie musicale Le Fantôme de l'Opéra. Il rendrait la complexité et la torture de Frollo tout à fait exceptionnelles. Alors que Dance serait vieux pour Frollo dans le sens le plus pur du roman, il correspondrait au rôle de manière austère et grave. L'aspect dur et anguleux est idéal pour Frollo et nous ne voyons pas ces traits dans le personnage de Frollo si souvent. La perfection.

 

photo FrolloInfernal personnage

 

Yzma DANS Kuzco, l'empereur mégalo

Pourquoi c'est une bonne méchante : Quoi, comment ça, un Lama ? Souvent oubliée à cause de la moindre popularité de Kuzco, l’empereur mégalo, Yzma est pourtant l’une des méchantes les plus charismatiques du panel Disney. Elle est intelligente, opportuniste et surtout perfide, détient un labo secret qui ressemble à la zone secrète d’un boss de fin de niveau et peut créer n’importe quelle formule chimique pour tout et n’importe quoi.

Qui pour faire ça : Une allure déjantée, un look improbable, une silhouette longiligne qui fait rire, il faut trouver LA perle rare qui pourra retranscrire à l’identique le personnage farfelu d’Yzma en vrai. Et pour cela, on a pensé à Rita Moreno, l'immense actrice à succès depuis des années (West Side Story). Si l'on considère que Moreno a remporté un Oscar, un Grammy et même un Tony Award, cette superstar portoricaine est plus que capable d'interpréter Yzma dans Kuzco, l'empereur mégalo. Étonnamment, malgré tout son succès, elle n'a jamais joué dans un film de Disney. Du coup, ça serait plutôt chouette non ? 

 

photo(Et on veut Dwayne Johnson en Kronk)

 

Docteur Facilier DANS La Princesse et la Grenouille

Pourquoi c'est un bon méchant : Un autre méchant qui pourrait s'épanouir sur le grand écran avec son propre film solo est le Dr Facilier de La Princesse et la Grenouille. Le sorcier suave a sans doute le numéro musical le plus marquant du film d'animation de 2009. Sa chanson est non seulement très entraînante, mais il présente un personnage intrigant qui a recours à la magie noire pour gagner sa vie à La Nouvelle-Orléans. Le méchant vient d'un milieu pauvre qui l'a conduit à profiter de la cupidité des gens et à tenter de s'emparer de la ville. Un biopic sur lui serait plus qu’intéressant pour mieux le connaître.  

 

photoOn y voit que du vert dans cet avenir

 

Qui pour faire ça : Dans La Princesse et la Grenouillele passé du Dr Facilier est en grande partie inconnu, bien qu'il mentionne être un descendant de la royauté par sa mère (dont il conserve la tête coupée et réduite dans son emporium). Ses motivations pour prendre le contrôle de La Nouvelle-Orléans ont été brièvement suggérées comme étant le résultat d'une éducation modeste, où les riches le traitaient avec irrespect ou l'ignoraient complètement.

Avoir une genèse sur ses origines avec, pourquoi pas, Kelvin Harrison, serait intéressant. Jeune acteur talentueux originaire de La Nouvelle-Orléans, il a débuté par des premiers rôles dans des productions comme 12 Years a Slave. Plutôt habitué des petits écrans, il a néanmoins percé au cinéma grâce au film d’horreur It Comes at Night. Disney aime les petits noms et les grands talents, Kelvin Harrison ferait parfaitement l’affaire ! Avec lui, vous êtes sûrs que tout va être green. 

 

photoPour faire ça faut avoir des billets verts

 

LE SEIGNEUR DES TÉNÈBRES DANS Taram et le chaudron magique

Pourquoi c'est un bon méchant : Parce qu'il s'appelle le Seigneur des Ténèbres et qu'il très inquiétant avec son physique squelettique, sa peau verdâtre, ses yeux rouges et ses cornes. Le film a eu une production chaotique et le temps d'écran du personnage en a pris un coup, mais son apparition reste une de ses scènes les plus mémorables. Pour un prequel, le personnage est une page vierge et un terrain libre, étant donné qu'on ne sait rien de lui, hormis le fait qu'il est démoniaque et veut régner sur le monde.

Vu à quoi il ressemble, on se dit que le Seigneur pourrait avoir des centaines d'années, durant lesquelles il a probablement acquis ses pouvoirs, empilé les cadavres dans son château, recherché le chaudron magique et fait tout un tas d'autres trucs qui méritent d'être racontés. Après son traitement bâclé, ce serait donc l'occasion d'en faire l'ennemi redoutable qu'on a essayé de nous vendre. 

 

photoMonstres et compagnie

 

Qui pour faire ça : Pour ce film de dark fantasy, on peut imaginer l'esthétique gothique de Guillermo del Toro (dont on attend déjà la version de Pinocchio) ou pourquoi pas le retour de David Lowery à la réalisation, qui maîtrise également les accents horrifiques. Et on ne dit pas ça parce qu'on bave sur la bande-annonce de The Green Knight.

Disney a donc l'embarras du choix s'il veut persister dans cette voie. Compte tenu des différents projets annoncés, et même des rumeurs de suite pour Cruellala tendance se dessine de plus en plus nettement. Avec Disney+ dans l'équation, on peut aussi imaginer que certaines des idées citées pourraient prendre la forme de séries, comme celle sur Gaston et Le Fou, ou de longs-métrages diffusés exclusivement en streaming, comme pour La Belle et le Clochard.

Tout savoir sur Cruella

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Déborah Lechner - Rédaction
09/08/2021 à 16:21

@D44 Que cette barbe est trompeuse ! Merci de l'avoir signalé, c'est corrigé !

D44
09/08/2021 à 10:40

Erreur !! même si il a le profil, ce n’est pas Hugh Jackman (alias Barbe Noir) mais Garrett Hedlund qui est le Crochet du film Pan.

Marvelleux
09/08/2021 à 10:11

Donc les méchants ne sont plus méchants. Et dark vador dans l'histoire ?

Kyle Reese
09/08/2021 à 02:00

@JR

tient je n’avais pas fait gaffe à l’asexualisation du Lion dans le remake photo réaliste.
C’est vrai que c’est étrange alors que dans n’importe quel doc sur les Lions a priori tout public les Lions n.,ont rien à cacher. Et puis c’est la nature comme le répétait Villeret.

Pour le Joker, je ne parlais pas que du film qui lui est dédié mais aussi de celui de Burton et de Nolan. Sinon tu n’es pas le seul à ne pas aimer le Joker le film ici si je me souviens bien.
Moi j’aime bien cette version ( même si ce n’était pas le chef d’oeuvre annoncé,) surtout pour l’ambiance et l’interpretation. Après l’emprunt/hommage/plagiat/inspiration (rayer la mention inutile) de la Valse des pantins rend le film un peu étrange.

JR
08/08/2021 à 22:49

Boh de toute façon, dans ce monde schizophréne où Disney cache les fesses d'une sirène, asexu les animaux dans le Live Action du roi lion mais les pubs cool wyylde s'affichent partout...
Je vais me refaire des sketch de Georges Carlin.

Par contre @kyle, j'ai pas aimé du tout Joker ('tain, je vais passer pour le gros hâter du site). Le twist m' a plombé le film, tout comme la fin a rallonge. Et au final, ça rationalise sa folie...

Kyle Reese
08/08/2021 à 22:14

« Même le diable de Rob Bottin qui date de 35 ans est plus réussi et effrayant. »
Dans le film Legend de Scott

Kyle Reese
08/08/2021 à 22:13

Tout pareil qu’en bas. En lissant les méchants pour en faire les héros de leur films, Disney édulcore et enlève toute leur saveur. Maléfique dans La belle au bois dormant est une méchante rempli de haine et de colère. Elle est terrifiante à en faire des cauchemars.
Le film aurait dû être un film interdit aux enfants. Cela aurait pu être un summum de terreur fait pour ceux qui ont vu le DA dans leur jeunesse et qui mérite de voir un vrai film effrayant une fois adulte. Le Joker au cinéma n’est pas celui de Batman Lego où les DA pour enfant. C’est le Joker un vrai barge, pas un guignol, un vrai méchant quoi. Et puis tous ces artifices raté sur Angelina. Même le diable de Rob Bottin qui date de 35 ans est plus réussi et effrayant. Pour Cruella j’ai du mal à comprendre aussi. Cruella est une barge totalement sadique. Bref. L’occasion raté de faire de grands films marquant. Mais si cela avait été le but ça se saurait. Contrairement aux films originaux de l’époque quelques part révolutionnaires.

Florens Penn Ar Bed
08/08/2021 à 17:37

Pour Frollo j'imagine plutôt Christoph Waltz. Mais bon, il y a peu de chance qu'un méchant (de sexe masculin) ait un film a lui puisque jusqu’à présent il ne s'agit que de méchantes.

Francis Bacon
08/08/2021 à 17:16

@JR c'est clair quitte a prendre des gros raccourcis scénaristiques et à devenir totalement incohérent avec le film animé. Mais bon, le grand public n'aime que les gentils.
Je me demande si, entre les versions live et le MCU, Disney n'établit pas un record du monde en termes de proportion argent récoltés par rapport aux nombre d'idées.
HS mais ça me rappelle 1 vanne des Simpson, Lisa raconte l'histoire d'Alladin, 1 avocat de Disney débarque et demande des royalties. Lisa lui réponds que c'est un conte oriental qui existe depuis bien + lgtps que Disney et ajoute "à Disney, ils pensent qu'il suffit d'ajouter un perroquet pour que ça devienne leur histoire"

RobinDesBois
08/08/2021 à 17:16

@JR exactement. Tout ce qu'ils font c'est démystifier des personnages qui devraient garder leur part de mystère.

Plus
votre commentaire