Le mal-aimé : Le Parfum, ou la meilleure adaptation possible du livre magique ?

Camille Vignes | 21 mars 2021
Camille Vignes | 21 mars 2021

Parce que le cinéma est soumis aux modes et à la mauvaise foi, Ecran Large, pourfendeur de l'injustice, se pose en sauveur de la cinéphilie. Le but : sauver des abîmes un film oublié, mésestimé, amoché par la critique, le public, ou les deux à sa sortie. 

Place au Parfum : Histoire d'un meurtrier, un film d'époque viscéral, composé de crasse et d’odeurs, avec Alan RickmanDustin Hoffman et Ben Whishaw.

 

Affiche française

 

"TyKWER CONFECTIONNE [...] UN FILM EN TROIS PARTIES, OÙ SA TENDANCE À CONFONDRE COUP DE GÉNIE ET COUP D'ÉPATE SE RÉVÈLE INTACTE." (LE MONDE)

 

"SI SA RECONSTITUTION D'UN PARIS SUINTANT CONVAINC DANS LA PREMIÈRE HEURE, LE FILM [...] SE MET VITE À BÉGAYER POUR LENTEMENT SOMBRER DANS LE GROTESQUE. FRUSTRANT" (PREMIÈRE)

 

"LE MYSTÉRIEUX POUVOIR OLFACTIf RESTE UNE IDÉE, PLAQUÉE, MIMÉE D'UNE MANIÈRE PARFOIS PRESQUE GROTESQUE [...] LE PARFUM VIRE AU BEAu LIVRE D'IMAGES, UN PLAISIR UN PEU ANODIN QUI A SES ADEPTES" (TELERAMA)

 

"ADAPTATION MALODORANTE DU BEST-SELLER DE SÜSKIND" (LES INROCKUPTIBLES)

 

photo, Ben Whishaw

 

LE RÉSUMÉ EXPRESS

Paris, XVIIIe, des montagnes de fanges et de poissons malodorants. Un marché. Voilà le décor crasseux dans lequel Jean-Baptiste Grenouille (Ben Whishaw) voit le jour, la mort étalée sur les pavés de la place du marché comme seule promesse d’avenir. Sa génitrice, persuadée d’avoir mis au monde un enfant mort-né, le repousse du pied après l’avoir expulsé, l’abandonnant aux vieux restes de poissons traînant là. Oui mais voilà, un nourrisson, ça crie, et dans ce premier cri, le fameux Grenouille trouvera son salut aussi sûrement qu’il envoie sa mère à la potence.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

Tout savoir sur Le Parfum : Histoire d'un meurtrier

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Peter_H
21/03/2021 à 21:36

Un film que j'ai trouvé magnifique à sa sortie et que j'ai revu plusieurs fois depuis.

Ded
21/03/2021 à 20:39

Je connais le roman et j'ai vu cette adaptation subtile et convaincante. C'est la deuxième fois dans ma vie de cinéphile que je trouve une bonne adaptation, après "Les Misérables" de Raymond Bernard en 1933...

Chonrei
21/03/2021 à 12:57

Une adaptation magnifique et intelligente du roman qui a su supprimer le passage le moins intéressant de ce dernier (le Marquis de Taillade-Espinasse).

Kyle Reese
21/03/2021 à 12:15

Je n'avais pas lu le livre quand j'ai vu le film tardivement et j'ai beaucoup aimé.
Je ne sais pas si c'est une bonne adaptation, à l'époque le livre était jugé impossible à adapter en film à cause de son sujet volatile impossible à suggérer sans odorama. Pourtant je l'ai trouvé à la fois subtile, cru, osé, ambitieux, poétique, artistique et maitrisé. Faudrait que je le revois.

Geoffrey Crété - Rédaction
21/03/2021 à 11:54

@Bibi67

La rubrique ne passe pas en abo, seulement certains articles, occasionnellement. Seulement 2 jusque là, mais l'écrasante majorité reste en accès non-abo (récemment : Galaxy Quest, Wolfman, L'Enfer du dimanche, Sucker Punch, Midnight Special...)

Bibi67
21/03/2021 à 10:20

Pourquoi la rubrique passe-t-elle réservée aux abonnés ?

votre commentaire