Les Feebles : le Muppet-porn trash, fou et drôle de Peter Jackson

Simon Riaux | 2 janvier 2021 - MAJ : 02/01/2021 12:19
Simon Riaux | 2 janvier 2021 - MAJ : 02/01/2021 12:19

Peter Jackson n'a pas toujours été l'architecte d'ambitieuses épopées de fantasy. Ce fut l'empereur du trash, consacré avec ce drôle de pastiche des Muppets.

Au fil des années, les Muppets sont devenus une institution internationale, mélange de fantaisie et de douceur, qui fit la renommée du grand Jim Henson. Maintes fois égalés, fréquemment dupliqués, ses personnages de mousse et de poils ont croqué des décennies durant les caractères de leurs contemporains. Mais il existe un hommage déviant, une relecture hallucinante de leur héritage, qui s'est progressivement imposée comme un sommet d'humour trash, un condensé de réjouissante abomination, et peut-être la plus belle révérence possible au charme suranné de ces marionnettes moins sage qu'il n'y paraît. Bienvenue chez Les Feebles.

 

Affiche officielleEt bon appétit bien sûr

 

BAD TIME GOOD TASTE 

En 1989, Peter Jackson est le jeune touche-à-tout remarqué par une poignée de cinéphiles amateurs de trashouillerie qui a réalisé Bad Taste. Le futur maître d’œuvre du Le Seigneur des anneaux, puis du Le Hobbit, chef d’orchestre du phénoménal remake de King Kongambitionne alors de réaliser le grand-huit ultime en matière de tripaille bondissante. Son projet s’intitule Braindead, et tant thématiquement, que techniquement, ses ambitions outrepassent de loin celles de son premier long-métrage, réalisé avec un sens de la démerde invraisemblable mais hors du cadre professionnel classique. 

Mais la recherche de financements va tourner progressivement au vinaigre. Comptant sur une levée de fonds internationale, le réalisateur comprend progressivement que réunir les sommes nécessaires va lui prendre bien plus de temps qu’il ne l’espérait. Après le retrait d’un de ses principaux financiers, il semble clair que Braindead ne se fera pas. Avec l’accord d’investisseurs japonais, l’artiste accepte de changer son fusil d’épaule pour fabriquer une série pastichant les Muppets. 

 

photoLes produits laitiers, des sensations dures

 

Pas assez d’argent, pas assez de temps, le projet de série devient un long-métrage, que Jackson accepte de tourner dans l’urgence, la date de rendu qui lui est fixée lui laissant moins d’un an pour emballer la chose et un ridicule mois de préparation avant d’entamer le tournage. Mais si le contexte a tout d'une potentielle de catastrophe, Jackson ne se passionne pas moins pour le défi qu'il s'est lancé, et en complexifie un peu plus les ingrédients à chaque nouvelle mouture du scénario.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Opale
03/01/2021 à 18:21

Total chef d'oeuvre trash bidouillé avec l'équivalent du budget café du Seigneur des Anneaux! Génial, méchant et bien gore. Un pas sera franchit avec l'indispensable Braindead quelque temps après. Je rejoins mes camarades du dessous: à quand des versions propres et bourrées de bonus des premiers films de PJ?

Ray Peterson
02/01/2021 à 22:32

@ Numberz
Grave! Une belle version Bluray de cette trilogie" Keewee" serait la bienvenue.
Il y bosserai aux dernière nouvelles... Wait (so hard) & see!

Le lapin myxomatosé m'avait bien fait marrer à l'époque.
Bon, ok j'avais pas vu le symbolisme du virus qui courait à cette époque...
(non c'était pas la grippe).

Numberz
02/01/2021 à 16:03

Un jour nous aurons le droit à une sortie de ces vieux films en blu Ray. En import, je m'en fout, mais qu'on me foute au moins la vost sur less feeble, bad taste et brain dead.

Mouais Bof...
02/01/2021 à 15:40

Je l'ai vu quand j'avais 15 piges dans les années 90.

Et je l'ai revu il y'a 4 ou 5 ans de cela. Quel film et quelle claque,je rejoins les com en dessous.

Peter Jackson avait déjà ce don exceptionnel de la réalisation.

Nico
02/01/2021 à 13:37

@Gregdevil
Idem pour moi!

Gregdevil
02/01/2021 à 13:17

Je devais avoir 7 ou 8 ans quand j'ai vu ce film, loué dans un video club, car la jaquette me faisais pensé à quelque chose de gentil...
Voilà pas le choc ! En tt cas c'est une super satire sur le show biz, Jackson est un super real.


02/01/2021 à 12:44

InThePanda vous salue !

votre commentaire