Total Recall : de l'enfer hollywoodien au film culte martien, le miracle de Verhoeven

Geoffrey Crété | 31 août 2022 - MAJ : 07/09/2022 18:23
Geoffrey Crété | 31 août 2022 - MAJ : 07/09/2022 18:23

Schwarzenegger va sur Mars pour Paul Verhoeven, et pour un film culte de chez culte, adapté de Philip K. Dick.

Mars... ses paysages mortels, ses mutants défectueux, ses prostituées à trois seins, et ces ennuis venus de la Terre pour tout foutre en l'air. Pour tout bon cinéphile qui se respecte, Total Recall est un film majeur, unique, incontournable, et encore plus vu la malédiction martienne qui a aligné beaucoup de problèmes depuis (Planète rougeMission to MarsGhosts of Mars, John CarterMilo sur Mars).

 

 

Trois décennies après, surtout après un remake Total Recall : Mémoires programmées gentiment débile, le film de 1990 reste un pur objet de fascination, signe d'un autre temps hollywoodien, où le grand spectacle, la surenchère et le plaisir étaient parfois réunis autour d'un grand réalisateur.

Parce que ce film culte mérite toujours qu'on en parle, l'heure est à la nostalgie martienne.

 

Photo Arnold SchwarzeneggerS'accrocher à ce film, pour toujours

 

SCÉNARIOS À VENDRE

Pour Paul Verhoeven qui sortait de RoboCop, pour Arnold Schwarzenegger qui était sur une formidable lancée avec Terminator et Predator, pour Sharon Stone qui n'était alors personne, pour le regretté Philip K. Dick qui était définitivement devenu éternel avec Blade Runner, et pour la planète Mars qui n'avait jamais eu droit à un digne blockbuster au cinéma, Total Recall a compté. Et pour les scénaristes Ronald Shusett et Dan O'Bannon, pour le producteur Dino De Laurentiis, pour Patrick Swayze ou encore David Cronenberg, il a failli compter d'une tout autre manière.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

Tout savoir sur Total Recall

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
John Spartan
02/09/2022 à 19:41

@Jayjay

Dis symplement que tu n'aimes pas.

Je pense que t'as du le voir avec 25 ans de retard.

Lucas Jacqui
02/09/2022 à 10:12

@Snevi

Bonjour, c'est une erreur de ma part en republiant l'article. J'ai manqué la ligne et ne l'ai donc pas changé comme j'aurais dû.
Donc, désolé du faux espoir, mais le film ne ressort pas en salles.

Pat Rick
02/09/2022 à 10:02

Un excellent film, peut-être que les FX ont pris un coup de vieux il n'empêche qu'il est difficile de trouver l'équivalent au cinéma de nos jours en terme de SF.

Snevi
02/09/2022 à 09:45

Ou avez vous trouvé l'info comme quoi le film ressortait au cinema en 4K ????

Take That a divorce!
01/09/2022 à 15:45

je l'ai vu en son temps en vhs, fin 80 ou debut 1990,
le mechant Michale Ironside je crois qu'il toujours joue des mechants, est vraiment top!
c'est vraie qu'il a vielli comme tous les films de cette époque, mais les films en CGI viellissent tres vit et mal aussi, ex, le cas Star wars shoote en numerique et dont les effets visuels sont cramés!

ce film là marque une transition, c'est la fin d'une ère, des trucages optiques, des miniatures, des aniamtroniques etc;;on passait ensuite au numerique, d abord avec T2 -et encore, tres peu de numerique à part le metal liquide cgi- et surtout le jurassik park de spielberg
c'est un film culte, avec Schwarzy, on regle vite les litiges conjugaux!
ma Prof de français au lycee comprenait rien au film,
côte pile, Schwarzy a rempli sa mission, devenir un agent secret plein de succes, il a paye pour çà apres tout, !
côte face, çà foire, son cerveau avait été dejà pre implanté,çà lui rappelle de vrais souvenir, et il finit par faire une attaque cerebrale terminale le petite lumiere à la fin c'est qu'il meurt,

Jayjay
01/09/2022 à 13:19

L'exemple même du film estampillé "culte" tu sais pas pourquoi, laid, cheap, acteurs en surjeu, histoire vaseuse etc... L'aura de Verhoeven sûrement.

Morcar
01/09/2022 à 10:16

En regardant hier soir à 21h ce qui passait à la télé, sur le guide de ma TV, j'ai vu "Total Recall" et ai pensé que c'était l'ancien qui était diffusé. Finalement c'était celui de 2012, que je n'avais encore jamais vu. J'ai préféré le lancer sur Netflix pour éviter d'avoir la pub, mais franchement je l'ai trouvé très sympa, alors que j'en avais entendu tellement de mal.
C'est même la première fois que je trouve une réalisation de Len Wiseman réussie.

Faurefrc
01/09/2022 à 09:56

Un bon film du hollandais fou mais je trouve comme certains qu’il a pris un sacré coup de vieux… a contrario d’un Blade Runner qui vieillit comme un bon vin.

Marvelleux
31/08/2022 à 21:37

@Akculan
Je confirme c'est le reboot de 2012 diffusé sur l'équipe.

Akculan
31/08/2022 à 21:33

Je mets la télé et je me dit, très bien, un film avec Schwarzenegger ! La je regarde et je ne vois pas de Schwarzenegger ? Je me dit que ça a l'air très nouveau comme film. Je vérifie donc le programme sur internet et la description dans les infos sur la télé - non c'est bien Total Recall de 1990 avec Schwarzenegger. Mais je me dis que ce n'est pas possible, c'est pas du tout le film qui est diffusé ! Je regarde donc sur internet s'il y a une nouvelle version de Total Recall et finalement je trouve que le film qui est actuellement sur L'équipe Ciné est bien Totall Recall, mais de 2012 ! Rien à voir ! Une grosse erreur sur la description L'équipe, comment vous avez pu rater ça ? Surtout y a certainement des gens qui attendaient bien le film de 1990... Dommage...

Plus
votre commentaire